jeudi 11 octobre 2018

Les Neiges du Mont Argental de Maurice Chalayer

Résumé :

Baptiste Matricon, le maître charismatique du domaine de la Faurie, est effondré. Une tempête vient de balayer la montagne. La forêt est dévastée et les bras manquent pour la relever. La guerre ne l'avait déjà pas épargné, prenant la vie de trois de ses enfants. Il a lui-même chassé sa fille cadette, Lucie, qui s'était éprise d'un soldat ennemi. Désormais, il ne peut plus compter que sur sa benjamine, Violette.
Pourtant, son beau-frère, le curé du village voisin, pourrait avoir la solution : recruter des prisonniers de guerre allemands ! Malgré l'hostilité rencontrée, le prêtre s'accroche à son idée. Il porte en lui cet humanisme qui pourrait faciliter une réconciliation à venir et des amours naissantes...


Avis :

Avant de vous donner mon avis sur ce livre, je voulais vous parler de la première de couverture que je trouve tout simplement magnifique, elle nous entraîne parfaitement dans les massifs montagneux.

Une fois n'est pas coutume, avec les Editions De Borée, je vous propose de vous embarquer avec moi au temps de la seconde guerre mondiale. Cette histoire est inspirée de faits réels.

Nous sommes au printemps 46. Les stigmates de la guerre ne se sont pas refermés. Au domaine de la Faurie, Baptiste et Mathilde Matricon ont fait le sacrifice déchirant de quatre enfants. L'un a disparu sur le front, les deux autres sont morts lors de l'invasion ennemie quand à leur fille Lucie, elle a été chassé car elle portait l'enfant de l'ennemi ! C'est ainsi que la ruine s'est tristement abattue sur cette famille qui a déjà connue beaucoup de malheur.

Une tempête a décimé leur forêts de sapins, depuis la scierie est à l'arrêt. Baptiste doit recruter des prisonniers de guerre allemands qui vont être chargés à la reconstruction économique. Willie, embauché comme menuisier fait partie des prisonniers travailleurs. Ce jeune et beau sportif fait tourner bien des têtes dont celle de Violette, la dernière fille Matricon qui gère l'atelier de passementerie.

Les deux jeunes gens deviendront très vite amants et Violette à la suite de cette relation tombera enceinte... Comment Baptiste va réagir à cette nouvelle liaison interdite ?

Le manque de mains d'œuvres était un gros problème pour reconstruire la région à la suite de la guerre. Les prisonniers de guerre étaient des mains utiles, on les plaçait dans les usines, dans les mines afin de palier au manque d'employés. Mais attention, l'emploi de ces prisonniers était très réglementé. Par exemple, les français n'avaient pas le droit de parler ou de manger avec les prisonniers !

Comme vous le savez, j'aime beaucoup apprendre dans mes lectures et ici, j'ai été servi car j'ai beaucoup appris grâce à Maurice Chalayer. La plume de l'auteur est fluide, agréable à lire et addictive. J'ai aimé suivre son récit, cela a été une agréable surprise pour ma part.

En conclusion, j'ai aimé ce récit pour ses personnages, pour la plume chaleureuse de l'auteur mais aussi parce que j'ai appris des choses.


Note : 8/10


Je remercie De Borée Editions pour ce service de presse.

10 commentaires:

  1. Malgré ton avis positif, je ne suis pas spécialement tentée par ce livre. Je trouve la couverture vraiment très belle et dépaysante.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'accord, ce sera pour une prochaine fois alors

      Supprimer
  2. Je dois avouer que rien que la couverture me donne envie avec le temps que j'ai du côté de chez moi ahah. Merci pour ton avis et pour cette belle découverte

    RépondreSupprimer
  3. J'aime la couverture et le résumé et aussi ce que tu en dis. Je le note !

    RépondreSupprimer
  4. Je t'avoue que logiquement, c'était pas pour moi, mais pour le coup, ton avis me fait changer d'opinion ma belle !

    RépondreSupprimer
  5. Je suis d'accord avec toi, la couverture est magnifique !
    Tu le sais peut-être, mais j'aime beaucoup les histoires ayant pour cadre une époque particulier, un contexte fort... Bien entendu, celui de l'après guerre me parle, alors je note de suite ce titre. Merci pour la découverte !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui et je pense que tu apprécieras énormément ce livre. C'est avec grand plaisir Kathleen, bonne future lecture ! :)

      Supprimer

Bonjour,

Merci de votre visite sur le blog et de m'avoir laissé un petit mot.

A bientôt !