mardi 22 janvier 2019

#26 : TTT

Bonjour tout le monde,

Heureuse de vous retrouver pour ce top ten du jour où je vais briller par quelques espaces blancs aujourd'hui ! En effet, je me suis aperçue grâce au thème du jour que je n'ai pas fait tant de LC que je ne le pensais !

Le thème du jour :

Les 10 romans que vous avez lu dans le cadre d'une lecture commune

  1. Les 4 filles du docteur Moreau
  2. Le club des héroïnes qui n'ont pas froid aux yeux
  3. Laisses-tomber la neige
  4. Journal d'une fille motivée
  5. Journal d'une fille débordée
  6. J'aurai mieux fait de me taire
  7. Rouge, pair et manque
  8. Germinal (au lycée)
  9. -
  10. -
Quels sont les livres que vous avez lu en LC ? Est-ce que vous aimeriez que j'en organise une ? A vos réponses !

Belle journée,

lundi 21 janvier 2019

Moi, le wither squelette de Books Kid

Résumé :

S'il y a une chose que Léon adore, c'est faire des blagues, et il ne se gêne pas pour les partager avec toutes les créatures du Nether qui croisent son chemin.

Mais un jour, c'est la blague de trop et il est affecté à un bataillon avec les trois wither squelettes les plus stupides de tout Minecraft. Léon va devoir prendre les commandes.
Pas facile d'être sérieux quand on a passé sa vie à faire de l'humour...

Suivez les aventures de ce wither squelette attachant à travers un journal drôle et décalé.



Avis :

Me revoici avec le tome 6 de la série Minecraft non officielle de Books Kid approuvée par Aypierre.

Si vous avez raté mes précédentes chroniques (ce qui n'est pas pardonnable 😛), les voici :

Ce livre est destiné aux fans comme aux néophytes de Minecraft. Je vous rappelle également que les livres peuvent être lus indépendamment des uns des autres.

Aujourd'hui, je vous propose de découvrir Léon, un squelette presque comme les autres. Son truc à lui c'est de faire des blagues ce qui n'est pas forcément au goût de tout le monde... Un jour, il aura fait la blague de trop ! Le Colonel décide de lui donner une armée de trois squelettes ! CQFD ?! Mais attention, pas n'importe quels squelettes, ce seront les plus idiots du nether ! Leur mission est très simple, ils doivent secourir une autre armée du nether qui est dans le besoin. Léon n'aura pas le choix et va devoir prendre les manettes de ce bataillon en mains mais pas facile quand on a passé la plus grande majeure partie de sa vie à faire des farces en tout genre...

Dans l'univers de Minecraft, les squelettes sont des méchants et quelques uns sont un peu/beaucoup tout ramollos alors pour des soldats, ce n'est pas top-top ! Mais quand vous devez les mener sur le champ de bataille, je ne vous raconte pas les dégâts et vous laisse le soin de le découvrir par vous-même.

Vous aimerez ce livre pour ces illustrations qui sont topissimes et qui apportent un vrai plus au récit ! La plume de l'auteur est fluide et agréable à lire. L'idée de nous présenter l'ouvrage sous forme de journal intime est une excellente idée !

Books Kid maîtrise parfaitement son sujet et nous offre à chaque fois de beaux ouvrages avec des méchants forts sympathiques à découvrir.

Le prochain tome à paraître est "Moi, la Champimeux" en avril, comme vous devez vous en douter, j'ai hâte !

Tout ça pour vous dire que j'ai hâte d'avoir le prochain tome entre les mains. En attendant, je vous recommande chaudement la lecture de ce nouvel opus qui est un très bon livre méchant pas si méchant 😉.


Note : 10/10


Nombre de pages : 136


Je remercie 404 Editions pour ce service de presse.

Resist or not ? de Clara Oz

Résumé :

Éva est prête à conquérir New York, Éva est prête à remporter haut la main le concours de création d'une prestigieuse joaillerie, Éva est... En retard à l'épreuve !
Dans une course effrénée contre la montre, la jeune femme se retrouve coincée dans un ascenseur avec un inconnu aussi mystérieux que sexy et, forcément, elle enchaîne les maladresses !
Et c'est le comble lorsqu'Éva découvre que cet homme-tout droit sorti de ses fantasmes-pourrait être son futur patron.
Leur attirance est aussi irrépressible qu'interdite et, à tout désirer, Éva et Lukas pourraient tout perdre !


Avis :

Éva est une personne qui se donne à fond dans tout ce qu'elle entreprend. Lorsqu'elle débarque à New York pour participer au concours pour devenir créatrice dans une joaillerie réputée, elle va s'apercevoir que ce monde regorge de requins aux dents bien affûtées ! Accompagnée de sa meilleure amie, elle va faire ses premiers pas dans ce monde qui l'a toujours attiré. Elle croisera pour la première fois Lukas, son futur boss dans un ascenseur exiguë. Éva va nous faire une crise d'angoisse alors qu'elle doit faire sa présentation, ce n'est vraiment pas le moment de paniquer surtout que cet entretien lui donnera son billet d'entrée pour le concours... La pauvre, elle va se mettre dans une situation on ne peut plus embarrassante, j'avais envie de lui creuser un trou de souris pour qu'elle puisse s'y glisser ! Le point positif est qu'elle aura amusé Lukas de ses maladresses.

La rencontre fortuite avec Éva dans l'ascenseur a permis à Lukas de sortir un peu de ce casting qui lui prend beaucoup le chou mine de rien ! Ce qu'ignore Éva, c'est que Lukas est l'héritier de la famille Stetson et qu'il fait également parti du jury. Alors quand la belle va se présenter devant lui, on va sentir une petite tension professionnelle et sexuelle entre eux en plus d'une gêne un peu palpable. Tous les deux sont des passionnés, ils vont se battre pour leurs idées, leurs échanges vont être passionnés pour notre plus grand bonheur.

Entre malentendus, dilemmes, bouleversements familiaux et trahisons, autant vous dire que nos protagonistes auront de quoi faire ! Ils seront constamment à se remettre en questions mais aussi leur entourage...

Sous couvert d'humour, Clara Oz aborde des sujets difficiles. Dans toutes les familles il y a des histoires, des secrets mais ici c'est de l'inattendu, je n'avais pas vu réellement venir le truc donc cela a été une très bonne surprise pour ma part. Je ne vous en dirai pas plus et vous laisse le soin de découvrir tout ça par vous-même.

L'histoire est bien menée, riche en rebondissements, l'auteur nous offre une bonne histoire avec une plume fluide et agréable à lire. Les scènes érotiques sont belles et caliente ; elles apportent la belle touche de romance qu'a besoin le récit.

Tout ça pour vous dire que j'ai beaucoup aimé cette histoire pleine d'humour, de peur mais aussi d'amour et de tendresse avec des personnages touchants et attachants qui sauront vous toucher au cœur...


Note : 9/10


Nombre de pages : 705.


Je remercie les Editions Addictives pour ce service de presse.

#155 : C'est lundi ! Que lisez-vous ?

Bonjour tout le monde,

Comment allez-vous en ce début de semaine ? Il fait affreusement froid ce matin et on peut clairement dire que nous sommes en hiver ! Heureusement que la lecture est une belle activité par ce temps !

Voici ce que j'ai lu la semaine dernière :

Celui que je lis :

Ce que je lirai : je verrai selon mon humeur 😉.

Que lisez-vous ou qu'avez-vous prévu de lire ? Je suis toute ouïe !

Je vous souhaite une belle journée,

dimanche 20 janvier 2019

Morts en coulisses de Mary Jane Clark

Résumé :

Chaque été, dans le Massachusetts, se déroule un festival de théâtre.

Caroline, nouvelle chroniqueuse d'une chaîne de télé new-yorkaise, doit couvrir l'évènement auquel participe sa belle-fille.

L'occasion pour la journaliste de se rapprocher de la jeune femme qui n'a toujours pas accepté le remariage de son père.

Mais la mort soudaine de deux étudiants et le meurtre d'une bibliothécaire viennent troubler les festivités.

Un jour, Belinda Winthrop, actrice vedette couronnée d'un Oscar, disparaît à son tour.

Fugue, meurtre ou enlèvement ?


Avis :

Tous les ans se tient le festival du théâtre de Warrenstown dans le Massachussetts. Peu de temps avant l'ouverture des portes du festival, deux stagiaires vont être retrouvés morts suite à un accident de voiture. Quelques jours plus tard, on retrouve le corps de la bibliothécaire de la ville baignant dans son sang...

Belinda Winthrop, une actrice en vogue qui devait participer à ce festival a mystérieusement disparu après la première de "Devils in the details"... Cette succession d'évènements va amener Caroline, journaliste télévisée au cœur d'une enquête palpitante !

Dans un monde rempli de paillettes, de star montante et de projecteur, chaque personnages devient des suspects. Qui aurait intérêt à faire du mal à Belinda ? Et bien là est le problème, il y a tout un panel de suspects possible et inimaginable.

C'est ainsi que l'auteur va nous transporter dans le temps entre le passé et le présent, avec les secrets des divers personnages que chacun s'amuse à cacher mais c'est sans compter sur Caroline qui va mener l'enquête malgré elle. Une chose est sûre, tout est lié à Belinda Winthrop !

La plume de Mary Jane Clark est fluide et agréable à lire. Les chapitres sont courts ce qui fluidifient la lecture et donnent envie de tourner les pages de ce récit. L'auteur a eu une idée astucieuse de faire intervertir ses personnages pour rendre le récit dynamique. Malheureusement, je trouve qu'il y en a un peu trop et j'ai perdu parfois le fil de l'histoire.

Ce que j'ai beaucoup apprécié, c'est de suivre le cheminement du meurtrier nous relatant avec délices ses forfaits sans nous laisser entrevoir qui il pouvait bien être même si je me suis doutée de qui il pouvait être. Je suis heureuse de ne pas m'être trompée et d'avoir vue juste mais j'ai été déçu d'avoir trouvée si vite qui était le coupable.

Tout ça pour vous dire que même si j'ai découvert le coupable avant l'heure, j'ai aimé ma lecture. Entre mensonges et jalousies, tout est permis avec Mary Jane Clark !


Note : 7/10


Nombre de pages : 402


Je remercie LP Conseils pour ce service de presse.

#163 : Mon IMM

Bonjour tout le monde,

Comment allez-vous en ce dimanche ? Pour ma part, je n'ai pas eu de neige ce week-end, mes filles ont été déçue mais pour ma part, j'ai reçu de quoi lire donc même sans neige, j'ai de quoi faire. Voici en photos :
 

Le livre que j'ai gagné lors du concours anniversaire de ma copinaute Perrine, lecture en blog :

Quels livres avez-vous reçu, acheté ou emprunté cette semaine ? Je suis toute ouïe !

Belle journée,

samedi 19 janvier 2019

Charlie et le magicien invisible de Jérôme Vialleton

Résumé :

Charlie est un petit garçon discret et rondouillard qui aime inventer des histoires pour fuir la solitude et la grisaille parisienne.
Quand un magicien invisible apparaît dans sa chambre, Charlie découvre qu'il est un élu, détenteur du Grand Pouvoir de l'Imagination.
Grâce à sa sagesse et à son extraordinaire chapeau, le magicien va le guider sur le chemin de la création.
Mais un défi encore plus grand attend Charlie. Une incroyable aventure sous la forme d'une rousse impertinente et d'un homme d'affaires aux motivations douteuses.

L'imagination de Charlie sera-t-elle à la hauteur ?

UN ROMAN DE RÊVES, D'HUMOUR ET D'AVENTURE POUR LES ENFANTS DE 8 A 12 ANS.


Avis :

Charlie est un jeune garçon de huit ans qui aime bien inventer des histoires car il est tout seul et il faut bien qu'il s'occupe. Un jour, un magicien va apparaître dans sa chambre. Ce magicien aura la particularité d'être invisible ! Charlie va commencer à se poser tout un tas de questions ce qui est tout à fait normal ! Qui est-il ? Que veut-il ? Comment est-il apparu dans sa chambre ?

Charlie a finit par comprendre qu'il était un élu de détenteur du Grand Pouvoir de l'Imagination. Vous devez certainement vous demander ce que c'est ?! Et bien en fait, Charlie aime tellement raconter des histoires, qu'il fait carburer ses méninges pour créer de belles histoires, qu'il a été élu pour en créer d'autres mais pour une mission bien spécifique...

Charlie va être confronté à une énigme à résoudre et toutes ses pensées vont se réaliser... Arrivera-t-il à résoudre cette énigme ? Est-ce que son imagination débordante va faire apparaître de drôles de choses ?

Un livre qui plaira assurément aux enfants. Les quelques questions que posent le narrateur au lecteur permettra à l'enfant d'être proche du personnage et d'entrer dans le livre. Charlie est un personnage attachant que l'on prend plaisir à suivre durant ces quelques pages.

Les points forts de ce récit sont assurément les descriptions, l'arrivée du magicien invisible qui a été bien orchestré. Malheureusement, tout n'est pas tout rose car il y a des petits bémols à mon sens. Pour commencer, il y a trop peu d'illustrations à mon goût et j'aurai aimé qu'elles soient en couleurs, cela aurait été plus sympathique.

J'ai aimé suivre le petit Charlie. L'auteur nous offre un récit dynamique, vivant avec une plume fluide et agréable à lire. J'attire votre attention sur le fait que c'est un premier tome. Il me tarde d'avoir le second entre les mains !

Tout ça pour vous dire que j'ai passé un agréable moment livresque en compagnie de Charlie et que les enfants à partir de 8 ans prendront plaisir à le suivre dans ses aventures !


Note : 9/10


Nombre de pages : 157


Je remercie Jérôme pour ce service de presse.

Ma sélection janvier chez Little Urban

Bonjour tout le monde,

Comment allez-vous en ce samedi ? Je vous propose de découvrir ma petite sélection d'ouvrage enfants que j'ai faite chez Little Urban.

Je commence à vous parler de "Dis ours, tu sors ?" de Jory John et Benji Davies.

Résumé :

Canard est très excité par la neige. Il aimerait tellement en profiter pour jouer avec Ours.

Ours est bien au chaud dans son bain. Il aimerait tellement s'y prélasser des heures et des heures.

Ours et Canard réussiront-ils à passer une merveilleuse journée d'hiver ?


Avis :

Heureuse de retrouver nos deux compagnons, Ours et Canard qui vont nous faire vivre une aventure où l'entraide sera le maître mot.

Canard est toujours aussi embêtant avec Ours qui n'aspire qu'au silence et à être seul mais il finira par céder aux caprices de Canard.

Les dialogues sont simples et facile de compréhension pour les touts petits. Ils sont là pour appuyer les illustrations qui sont très belles, je suis une vraie fan de Benji Davies.

Tout ça pour vous dire que ce petit album entre dans la lignée des "Dis Ours...". Si vous avez des fans de la première heure à la maison, vous ne pouvez passer à côté de cet opus. Si vous ne connaissez pas encore Canard et Ours, venez faire connaissance, ils ne mordent pas 😉.


Note : 9/10


Et voici le second livre : "Mon premier (vrai ?) baiser" de Davide Cali et d'Amélie Graux.

Résumé :

La fête d'anniversaire du siècle se prépare. Il faut bien choisir le cadeau (passe encore), trouver le courage d'inviter la personne qui te plaît (plus difficile) et... Se préparer à embrasser !!! Ça, c'est une autre histoire.
Le premier baiser... Ce moment tant attendu et tant redouté ! Mon premier, une série drôle et actuelle qui aborde très librement les thèmes du quotidien.


Avis :

Je vous propose de découvrir un autre livre qui vient agrandir la collection des premières fois mais avec un baiser... Ou pas !

Nous retrouvons les personnages que je vous présentais dans "Mon premier jour de classe". Aujourd'hui, il s'agit d'une fête d'anniversaire, du stress que cela peut engendrer sur les enfants car mine de rien, ils se stressent beaucoup pour ce grand évènement dans leur petite vie.

Davide va nous montrer avec humour comment se déroule une fête d'anniversaire, du début à la fin !

On ne change pas une équipe qui gagne, Davide Cali et Amélie Graux se sont réunis pour nous offrir un récit haut en couleurs avec des illustrations toujours faites aux crayons.

Tout ça pour vous dire que je recommande la lecture de ce livre à partir de 10 ans, ils passeront un bon moment livresque avec des enfants de leur âge assurément.


Note : 8/10


J'espère que cette sélection d'ouvrages de tous âges vous plaisent autant qu'à moi.


Je remercie Little Urban pour ces lectures.


Je vous souhaite une belle journée,

vendredi 18 janvier 2019

La magie du cinéma : les crimes de Grindelwald

Résumé :

Revivez la magie du film les animaux fantastiques : les crimes de Grindelwald

Dans ce deuxième film de J. K. Rowling, le magizoologiste Norbert Dragonneau se lance sur les traces du redoutable Gellert Grindelwald. Cette périlleuse mission, confiée par Albus Dumbledore, le conduit à Paris, où le mage noir s'est enfui pour rassembler ses partisans.
Guide complet et richement illustré du film, ce livre foisonnant de surprises à manipuler autocollants, rabats à soulever, affiches à déplier...-regorge de révélation passionnantes. De l'école de Poudlard à l'ensorcelante ville de Paris, découvrez les secrets de tournage aux côtés du mystérieux Dumbledore, de l'envoûtante Leta Lestrange, du légendaire Nicolas Flamel et d'autres personnages inoubliables. Fabrication des décors, création des nouvelles créatures de Norbert, travail des acteurs : plongez dans les coulisses du film, revivez les scènes les plus fascinantes et retrouvez l'univers merveilleux du Monde des Sorciers.


Avis :

Je vous propose de découvrir  cet objet livre qui est magnifiquement bien travaillé et qui plaira assurément à tous les fans de la nouvelle saga de J. K. Rowling ! Que vous soyez enfant ou adulte, ce livre est une mine d'or qui vous fera tourner les pages, soulever des languettes et vous émerveillera par tant de subtilités cachés.

La première de couverture est magnifique et nous donne un bel aperçu de ce qui nous attend à l'intérieur. Les 95 pages de ce livre sont des pages de bonheur pour les fans. Mes filles ont pris plaisir à découvrir ce nouvel ouvrage, qu'elles ont déjà lu et relu !

C'est un objet livre d'exception, le soin et la qualité apportée par l'éditeur sont des plus non négligeables. Le contenu est de qualité, les fans ou les non-fans trouveront dans ces pages beaucoup d'informations sur les nombreux personnages que composent "Les crimes de Grindelwald".

J'ai apprécié le fait qu'au début du livre on nous fasse un récapitulatif de ce qui s'est passé avant avec des photos du film. D'ailleurs les photos ne sont pas qu'au début, il y en a tout au long du livre.

Toutes les pages sont joliment illustrées, il y a des stickers, des languettes à soulever, bref, c'est un livre que l'on prend plaisir à avoir en main, et de tourner les pages pour en apprendre toujours plus. Les illustrations sont accompagnées d'explications bien sûr apportant des précisions sur les personnages, sur les différents lieux ou encore sur des anecdotes que l'on ne connaît pas forcément.

Tout ça pour vous dire que ce livre est un must have pour les plus grands fans de J. K. Rowling et de son nouvel univers.


Note : 10/10


Nombre de pages : 95


Je remercie Gilles Paris pour ce service de presse.

Kilomètre zéro de Maud Ankaoua

Résumé :

Et vous, jusqu'où irez-vous pour sauver une amie ?
Maëlle, directrice financière d'une start-up en pleine expansion, vit le rythme effréné de ses journées ; sa vie se résumé au travail, au luxe et à sa salle de sport. Ses rêves... Quels rêves ? Cette vie bien rodée ne lui en laisse pas la place : jusqu'au jour où sa meilleure amie, Romane, lui demande un immense service. Question de vie ou de mort.
Maëlle, sceptique, accepte la mission malgré elle. Elle rejoint le Népal, où l'ascension des Annapurnas sera un véritable parcours initiatique.
Quand la jeune femme prend conscience que la réalité n'est peut-être pas celle que l'on a toujours voulu lui faire croire... C'est sa propre quête qui commence.
C'est au cours d'expériences et de rencontres bouleversantes que Maëlle va apprendre les secrets du bonheur profond et transformer sa vie. Mais réussira-t-elle à sauver son amie ?


Avis :

Maëlle est une working girl qui n'a pas le temps pour les petits plaisirs de la vie, elle ne pense que boulot. D'ailleurs son job occupe la majeure partie de son temps et pompe quasiment toute son énergie. Vous l'aurez compris, son emploi prend une grande place dans sa vie, son emploi du temps est on ne peut plus chargé ce qui la force à délaisser quelque peu sa vie personnelle et ses ami(e)s... Alors, quand elle reçoit un sms de sa meilleure amie, Romane lui demandant un rendez-vous, elle ne réfléchit pas longtemps et accepte de la revoir/rencontrer. En même temps, il faut dire que le sms n'acceptait aucun refus ! Ce qu'elle était loin de se douter en rencontrant son amie, c'est l'énorme service qu'elle allait lui demander...

En effet, cette dernière a un cancer. C'est lors d'une séance de chimiothérapie qu'elles vont se retrouver. Maëlle se sent mal à l'aise et culpabilise beaucoup de ne pas avoir vue que son amie était malade. Aurait-elle été plus présente pour elle si elle l'avait vu/su ? Romane va expliquer à Maëlle ce qu'elle attend de son amie...

Il semblerait qu'une technique aurait été développé au Népal, qui n'est connue de personne, qui permettrait de guérir presque toutes les maladies... Romane y croît, elle veut y croire, elle veut se battre contre sa maladie et pour ça, elle veut mettre toutes les chances de son côté pour y arriver ! Vous allez me demander ce que vient faire Maëlle dans toute cette histoire. C'est très simple, Romane demande à son amie de lui promettre de tout faire pour mettre la main sur ce carnet renfermant le secret de sa possible guérison... Maëlle plutôt sceptique ne dit rien à son amie mais n'en pense pas moins mais quand cette dernière lui demande de traverser la terre entière pour aller chercher ce carnet, elle n'a pas le cœur de refuser et accepte la requête de son amie, au nom de leur amitié... C'est sur cette note que les jeunes femmes vont se quitter durant quelques jours mais ce sera pour mieux se retrouver... Ou pas !

En rentrant chez elle, elle ouvre l'enveloppe que lui a remise son amie et découvre avec stupéfaction que l'avion pour Katmandou décolle dès demain ! Autant vous dire que son amie la prise de court, elle se sent coincée et démunie entre son amitié et ses obligations professionnelles. Quel choix va-t-elle faire ? Celui de l'amitié ou de son avenir professionnel ? Impossible de dormir, son cerveau carbure à mille à l'heure, il faut dire qu'elle se trouve face à un choix cornélien. C'est difficile pour elle mais elle a finit par faire un choix, celui de partir pour le Népal et de revenir le plus vite possible, donner le carnet à son amie et retourner travailler comme si de rien n'était.

Sauf que voilà, arrivée au Népal, cela ne va pas du tout se passer comme elle le pensait ! En effet, Maëlle va devoir rester plus longtemps que prévu ! A l'aide d'une équipe de choc, elle va partir en quête de ce carnet. L'effort physique ne lui fait pas peur, c'est une vraie warrior ! Ce qui l'embête un peu/beaucoup c'est le fait qu'elle n'a pas de connexion internet pour consulter ses mails... Elle va devoir prendre son mal en patience, heureusement que les rencontres qu'elle va faire vont lui faire voir la vie d'une autre façon...

Il faut que je vous avoue qu'au début de ma lecture, Maëlle me tapait un peu sur le système. Entre ses remarques, ses pensées, je ne savais plus où me mettre, je n'avais pas ma place mais j'ai poursuivi ma lecture et le moins que l'on puisse dire, c'est que j'ai bien fait ! Parce que si elle est comme ça, c'est pour nous offrir l'histoire, la morale qui va suivre derrière.

Ce roman coach est vraiment bien construit. Maud Ankaoua nous donne matière à réflexion même si parfois elle aborde des notions un peu trop complexes selon moi, ce qui pourrait perdre le lecteur, en tout cas, cela a parfois été mon cas.

Tout ça pour vous dire que malgré deux petits bémols rencontrés en cours de lecture, j'ai passé un agréable moment livresque avec ce feel good book.


Note : 8/10


Nombre de pages : 298


Je remercie les Editions Eyrolles pour cette lecture.

jeudi 17 janvier 2019

Sauvez le Kursk ! de Robert Moore

Résumé :

Cercle arctique, samedi 12 août 2000. Sous la surface de la mer de Barents, le Kursk, sous-marin nucléaire lanceur de missiles-fleuron de la flotte russe-, effectue des manœuvres. A son bord : 118 hommes.

A 11h28, une explosion se produit dans le compartiment avant, la salle des torpilles. Plusieurs marins sont tués sur le coup. Puis de nombreux autres lors des minutes qui suivent.

Les secours se mobilisent pour venir en aide aux 23 rescapés réunis dans le neuvième compartiment, à l'arrière du sous-marin. Début d'une incroyable course contre la montre.

Ce récit décrit heure par heure le drame qui s'est noué à l'intérieur du Kursk, et la manière dont Vladimir Poutine et le Kremlin ont tenté de gérer la crise.

Robert Moore a eu accès aux archives, aux dossiers secrets et a recueilli les témoignages de militaires, de sauveteurs et de proches des victimes.

Son document a inspiré Kursk, le film de Thomas Vinterberg, avec notamment Léa Syndoux, Colin Firth et Matthias Schoenaerts.


Avis :

Je n'ai pas souvenir du drame qui s'est passé le samedi 12 août 2000. Lorsque Patricia m'a proposé de lire cet ouvrage, je n'ai pas longtemps hésité même si je savais que certains passages pourraient être durs à avaler.

A bord du sous-marin nucléaire russe, le K-141 Kursk se trouve 128 hommes. Ils étaient loin de se douter que les manœuvres d'exercices de lancées de missiles qui étaient en train d'être effectuées allaient créer une succession d'explosion tuant ainsi une grande partie de l'équipage. Ce qui semblait être un banal exercice d'entraînement va vite virer au cauchemar quand l'un des missiles, peut-être victime d'une fuite, explose dans le compartiment avant du sous-marin. Sept marins sont tués à cause de l'onde de choc. Malheureusement, ce n'est que le début du drame qui va les amener tout droit en enfer...

Il y a 23 survivants qui se trouvent dans le dernier compartiment du submersible. Le temps est compté, la quantité d'oxygène est limitée, il faut l'économiser jusqu'à ce que les secours arrivent sauf que voilà, la marine russe connaît un gros problème de trésorerie et ils n'ont pas forcément le bon matériel pour ce genre de situation... Je ne suis même pas sûre qu'ils aient imaginé que ce genre de soucis puissent arriver alors quand cela arrive, cela fait mal, dans tous les sens du terme...

Si il n'y avait que le souci de matériel, ça pourrait passer mais là, il semblerait que le gouvernement russe mette des bâtons dans les roues aux sauveteurs et refusent l'aide que les pays étrangers veulent lui donner pour aider ses compatriotes. La Russie est tellement paranoïaque qu'elle pense que l'aide que les pays veulent offrir cache en réalité de l'espionnage... Paranoïa quand tu nous tiens !

A travers cet ouvrage, l'auteur va nous raconter heure par heure tout ce qui s'est passé à l'intérieur du Kursk et de tous les efforts mis en oeuvre par les sauveteurs. Robert Moore nous décrit les détails du naufrage du Kursk mais surtout et c'est la partie qui m'a le plus intéressé, l'attitude, l'aptitude des autorités à porter secours à leurs hommes.

J'ai été étonné par la passivité de Vladimir Poutine, fraîchement élu Président de la Russie. La vie d'hommes est en jeu sur la mer des Barents alors qu'il se dorait la pilule tranquillement en vacances. Il a brillé par son absence que ce soit sur les lieux, devant les familles des victimes, j'ai trouvé que c'était un manque de considération et de respect envers ces familles en deuil qui m'a fait froid dans le dos !

Ce livre n'est pas un procès contre Vladimir Poutine mais quand même ! Je pense qu'il aurait dû agir autrement. Il a refusé la main tendue par les autres pays pour des questions de possibilité d'espionnages mais la réalité est qu'il y avait 23 hommes encore vivant sur ce maudit sous-marin qui attendaient d'être secouru ! Il a fallu plusieurs jours pour que les russes acceptent enfin l'aide proposée !

Sauf que, la paranoïa est toujours dans l'équation car les russes n'ont pas été totalement honnête avec la communauté internationale et a transmis des données faussées, et n'ont pas voulu en donner d'autres... Pourtant, pour être efficace, il aurait fallu que les russes acceptent de donner le plan détaillé du sous-marin... Bref, un exemple parmi tant d'autres qui m'ont hérissé le poil !

Un livre fort qui est sous haute voltige ! L'auteur a eu accès à des documents top secrets pour nous livrer un récit au plus juste. Les descriptions, les témoignages, les précisions que nous apportent l'auteur à travers son récit sont d'une grande qualité. C'est raconté comme un thriller que l'on prend plaisir à découvrir malgré tout mais je n'ai pu m'ôter de la tête que cela s'etait bien passé, que c'était bien réel, que des gens ont péri à cause de la bêtise humaine.

Une adaptation cinématographique de ce livre était en salles obscures en novembre dernier, je vais attendre sa sortie Blu-Ray pour le regarder.

Tout ça pour vous dire que ce livre est une lecture vraie, qui apprend beaucoup sur ce qui s'était passé le 12 août 2000. On était loin de se douter ce qui était en train de se jouer dans les mers du Barents...


Note : 8/10


Nombre de pages : 328


Je remercie LP Conseils pour ce service de presse.

Mes créations : mon coffret cartes-messages à gratter

Résumé :

Un coffret avec 2 contes enchantés et des cartes à gratter !

Crée tes propres messages à gratter !

Grattes l'encre noire pour faire apparaître tes personnages de contes, et colles des stickers à gratter sur tes cartes pour créer des messages secrets personnalisés !


Avis :

Dans ce beau coffret, il y a :
- 1 carte-message dorée à gratter,
- 7 cartes-messages en couleurs à gratter et à personnaliser,
- 1 livre de 32 pages avec des pas à pas et deux contes,
- 1 bâtonnet,
- des stickers à gratter, à coller sur tes messages secrets,
- 8 enveloppes,
- 4 décorations à accrocher avec du fil doré

Un coffret idéal pour que les petites filles puissent envoyer des cartes pour souhaiter la bonne année à leurs amies, à leurs familles. 

Avec le bâtonnet, l'enfant doit gratter le modèle en suivant le dessin. Il faut enlever l'encre noire délicatement pour ne pas laisser de traces sur la carte. En grattant la surface de la carte, l'enfant sera heureux de voir le dessin apparaître sous ses mains.

Si vous avez un enfant créatif à la maison, votre fille pourra prendre des libertés et laisser parler son imagination pour personnaliser la décoration de ces cartes avec des motifs bien à elle.

Tout ça pour vous dire que c'est un coffret idéal pour les petites créatrices en herbe qui aiment faire preuve d'originalité dans leurs amitiés...


Note : 9/10


Je remercie Gründ Jeunesse pour ce service de presse.

La lettre d'amour interdite de Lucinda Riley

Résumé :

Un amour interdit, un dangereux secret et une histoire qui se répète...

1995, Londres.

L'année ne pourrait pas plus mal commencer pour Joanna Haslam, jeune et brillante journaliste londonienne. Non seulement elle vient d'être abandonnée par l'homme au côté duquel elle pensait passer le reste de sa vie, mais elle est tirée du lit par son patron pour aller couvrir les funérailles de Sir James Harrison, monstre sacré du cinéma britannique, qui vient de s'éteindre à l'âge vénérable de 95 ans.
Un reportage mondain qui a peu de chance de lancer sa carrière...
Et pourtant, sous le luxe et le glamour qui entourent la dynastie Harrison, Joanna ne tarde pas à remonter la piste d'un secret. Déterminée à lever le voile sur plus de soixante-dix ans de mensonges et de mystère, la jeune femme comprend qu'elle est devenue la cible de personnes haut placées, prêtes à tout pour empêcher la vérité d'éclater.
Marcus Harrison, le charismatique-et très troublant-petit-fils du grand acteur, sera-t-il un allié ou un ennemi dans cette quête de vérité ?


Avis :

Je vous en parlais sur Facebook mardi soir. A la fin de ma lecture de ce livre, j'avais le cœur en ébullition tant j'ai aimé ma lecture. Il m'a fallu digérer ma lecture pour pouvoir vous en parler sereinement. Il y a tellement de choses à dire sur ce livre que je ne savais plus par où commencer.

Aujourd'hui, je suis en mesure de vous expliquer le gros, gros coup de cœur que j'ai eu pour "La lettre d'amour interdite". Ce livre est mon premier coup de cœur depuis très longtemps, et le premier de cette année, en espérant que ce ne sera pas le dernier ! Je vous parle un peu du livre ? C'est parti, prenez une bonne tasse de thé, installez-vous confortablement, et voici les raisons de mon coup de cœur :

Nous allons suivre Joanna qui est une jeune journaliste qui vient de se faire larguer comme une vieille chaussette par son ancien petit ami. On lui confie la tâche de couvrir un sujet d'actualité mondaine qui ne l'emballe pas des masses au départ mais qui va se révéler être intéressante par la suite... En effet, elle va se retrouver au cœur d'une enquête journalistique qui pourrait bien faire couler beaucoup d'encres... 

Nous sommes à Londres, en 1995, elle se retrouve parmi une horde de journalistes qui sont à l'église pour couvrir l'enterrement de Sir James Harrison. Pensant perdre son temps en ces lieux, elle va faire la rencontre d'une personnage âgée, Rose, qui se sentira mal. Elle sera contrainte de ramener Rose chez elle. Un peu plus tard, elle recevra une mystérieuse lettre de la part de Rose lui demandant instamment de la rejoindre chez elle car elle aimerait l'entretenir d'une affaire de la plus haute importance. Dans cette enveloppe se cache une autre enveloppe cachetée... La pauvre Rose décédera peu de temps après mais fera parvenir une nouvelle lettre à notre journaliste de chic et de choc !

Joanna est intriguée par ces lettres, par le personnage de Rose. Qui ne le serait pas à sa place ! Joanna en bonne journaliste ne peut passer à côté de tout ce mystère qui entoure Rose de son vivant à sa tombe ! Enquêter, c'est bien mais comment ? Par où commencer ? Où les recherches de Joanna vont-elles la mener ? Autant commencer par le début, n'est-ce pas ! Donc, l'enterrement de Sir James Harrison. Joanna va se retrouver face à un mastodonte du ciné ! En effet, tout le monde dans cette famille touche de près ou de loin au monde du septième art : la petite-fille, Zoé qui est une comédienne en pleine ascension et mène sa vie de mère célibataire sur les deux fronts, le fils qui est un réalisateur reconnu par ses pairs, mais comme dans toute famille, il y a la bête noire. Ici, c'est le petit-fils qui est fauché comme les blés ; un producteur de bas étage qui doit faire ses preuves mais difficile quand on a le nez dans les jupons de ces dames ! Si le dernier semble moins bien réussir, il sera d'une grande utilité à notre journaliste ! Il l'aidera bien malgré lui, du moins au début puis finira par lui donner un véritable coup de main par la suite !

Joanna est un personnage fort, courageux et qui fait preuve d'une grande détermination ! On ne peut l'apprécier que pour ses qualités et son sens du devoir. En recevant cette lettre, elle était loin de se douter dans quoi elle mettait les pieds. Son sens professionnel, sa curiosité sans fin ont été aiguisé et elle entend bien découvrir le fin mot de toute cette histoire qui va faire un sacré remue ménage. Autant vous le dire, ce ne sera pas au goût de tous, notamment du MI5, le service secret britannique qui veut mettre la main sur cette maudite lettre qui pourrait causer d'immense dégâts... Joanna n'aura pas peur de se mettre en danger pour que la vérité puisse enfin éclater.

Galvanisée comme Joanna par cette enquête, je me suis prise au jeu du "cherche-et-trouve" ! Je tournais les pages avec rapidité et avidité, j'ai été prise dans cette spirale infernale entre les recherches, l'enquête, les pistes à suivre. Si j'avais le même engouement que Joanna, j'avais conscience du danger qu'elle courait, qui rôdait autour d'elle comme un vautour car Lucinda Riley a eu la brillante idée d'alterner les points de vue avec ces personnages ce qui rend la lecture encore plus addictive et plus vivante que jamais ! On assiste impuissante à cette déferlante sans rien pouvoir faire ; je me suis surprise plusieurs fois à me dire "mince alors !" ou encore "oh la vache !" ! En réalité, les enjeux qui se jouent ici sont bien plus grands que vous ne pouvez l'imaginer mais le pire dans tout ça, c'est que les raisons qui poussent certains à agir ne sont pas les mêmes...

L'intrigue est magnifiquement bien orchestrée, le suspense est présent du début, à la fin. L'auteur nous donne le tempo d'entrée de jeu et je peux vous dire que cette enquête est très mouvementée, on n'a pas le temps de se poser, on est, lectrice, nous aussi sur le qui-vive. J'ai eu un énorme coup de cœur pour ce récit ! L'auteur nous offre une enquête haletante, vibrante, riche en suspense et en émotions fortes !

Je n'ai pas lu ce roman, je l'ai tout simplement dévoré. J'ai d'ailleurs quelques heures de sommeil à récupérer, je ne voulais pas lâcher mon livre tant que je n'avais pas le fin mot de toute cette histoire, je devais savoir à tout prix !

Tout ça pour vous dire qu'une fois de plus, j'ai été charmé, captivé, happé par la plume de Lucinda Riley qui n'a pas son pareille pour nous vendre une histoire familiale sous couvert d'enquête journalistique. Un roman coup de cœur que je vous recommande vivement à la lecture ! A partager sur la Terre entière !


Note : 10/10 💛💛💛💛💛💛💛💛💛💛


Nombre de pages : 550


Je remercie les Editions Charleston pour cette magnifique lecture.

mercredi 16 janvier 2019

Adèle, licorne malgré elle de Ludivine Irolla

Résumé :

Adèle, c'est moi.
Un cheval presque comme les autres, avec juste une petite particularité : j'ai une corne sur la tête.
Heureusement, chez Norbert, le fermier qui m'héberge, on n'en fait pas tout un foin. Chacun ses petits défauts !
Tout allait pour le mieux, jusqu'à l'arrivée d'un prétendu spécialiste des licornes qui crie sur les toits que je suis un animal légendaire !
N'importe quoi ! Je vais leur montrer, moi, que la magie n'existe pas !


Avis :

Adèle est un cheval comme les autres enfin ça c'est ce qu'elle veut bien nous faire croire parce qu'elle a une petite particularité... Elle a une corne sur le front, ce qui ferait penser qu'elle serait en réalité une licorne ! Vous savez, cet être légendaire qui envoie du rêve ?!

Pour son plus grand malheur, c'est que tout le monde croît qu'elle est une licorne mais elle a bien l'intention de leur prouver qu'en réalité c'est un cheval comme un autre !

Adèle habite dans une ferme avec Norbert et Julie, sa petite humaine. Adèle vivait heureuse et paisiblement en leur compagnie jusqu'à ce qu'un certain spécialiste sur les licornes passant dans la ferme est persuadé qu'elle en est une ! Et pour appuyer ses propos et pour montrer à tous qu'il a raison, il a l'intention de faire des tests sur la pauvre Adèle... Qui d'Adèle et du spécialiste va remporter cette bataille ?

Un roman que j'ai énormément aimé ! Il est plein d'humour, les illustrations de Marie de Monti sont topissimes et apportent un vrai plus à l'histoire.

La plume de Ludivine est belle, fluide, agréable à lire. L'histoire est simple mais bien ficelée. Adèle est un personnage attachant que j'ai pris plaisir à suivre durant quelques heures de lectures. Adèle est une licorne qui a du mal à s'assumer et c'est intéressant de la voir évoluer au fil des pages.

L'humour est le maître mot de ce livre jeunesse qui vous fera voir des paillettes à toutes les pages ! Un pur délice livresque que vous ne pourrez qu'aimer.

Tout ça pour vous dire que je vous recommande vivement la lecture de ce livre qui plaira aux enfants à partir de 9 ans comme aux plus grands.


Note : 10/10


Nombre de pages : 187


Je remercie Poulpe Fictions pour ce service de presse.

Où le coeur se pose de Tamara McKinley

Résumé :

Février 1941. Julie travaille dans le quartier de l'East End, à Londres, quand un bombardement détruit la maison dans laquelle elle a grandi, anéantissant tous les siens, à l'exception de son neveu William, un nourrisson.

Déterminée à tenir la promesse qu'elle a faite à sa sœur de veiller sur William jusqu'à ce que Bill, son père, rentre du front, elle accepte un poste de sage-femme, à l'hôpital de Cliffehaven, sur la côte sud-est de l'Angleterre.

La famille Reilly, qui dirige la pension du Bord de Mer, la prend sous son aile. Mais bientôt, Julie apprend que Bill est porté disparu... Tandis que William tombe gravement malade.

A son chevet, Julie craint de perdre ce petit ange qu'elle commençait à aimer comme son propre fils.


Avis :

C'est le quatrième tome de la saga "La pension du bord de mer" de Tamara McKinley. Si vous n'avez pas lu les tomes précédents, pas de soucis les amies car ils peuvent se lire indépendamment.

Nous sommes en février 1941 avec Julie, infirmière qui a perdu ses parents lors d'un bombardement. Sa sœur est enceinte et met au monde un petit garçon hors mariage. Avant de mourir, elle fait la promesse à sa sœur de s'occuper du petit William jusqu'au retour de son père qui est parti au front avec ses deux frères qui lui reste sauf que voilà, elle est contrainte de quitter Londres pour Cliffehaven. Elle va faire tout ce qu'elle peut pour s'occuper de son neveu jusqu'au retour de son papa. On lui conseille d'abandonner le bébé mais elle mettra des œillères et entrera en contact avec sa sœur aînée afin qu'elle lui trouve une place là où elle travaille... Mais la vie en a décidé autrement ! En effet, sa sœur refuse catégoriquement de l'aider ! Heureusement qu'elle peut compter sur la pension de "La pension au bord de mer", là-bas, elle trouvera tout le soutien dont elle a besoin. Elle sera entourée et se sentira comme un membre à part entière de cette belle famille. Elle trouvera un travail qui lui permettra de garder un œil constant sur le bébé.

Si elle a trouvé un toit au-dessus de sa tête, la situation continue d'aller de mal en pis car le papa de William est porté disparu, son nouveau travail est loin d'être un eldorado mais elle trouve du soutien auprès des propriétaires de la pension qui prennent bien soin d'elle.

Julie est un personnage courageux, attachant, dévoués à tous, que ce soit sa famille ou ses patients, elle se donne à fond pour eux. J'aurai voulu la prendre par la main pour l'aider. Elle est seule à élever un bébé. Le peu de famille qui lui reste a décidé de lui tourner le dos ce qui franchement m'a mise dans une grande colère ! Alors oui, nous sommes en temps de guerre mais justement, n'est-ce pas le moment de s'entraider ? Entre les bombardements quotidiens, les terreurs que vivent les habitants, il faudrait voir à se serrer les coudes, surtout en famille ! Heureusement, que l'on peut toujours compter sur cette belle pension du bord de mer.

Les personnages secondaires sont tous attachants, gentils. Il faut dire que les épreuves que chacun traversent tissent des liens. Ils sont dévoués les uns aux autres, c'est beau et attendrissant à voir.  L'esprit de ce livre, des personnages est beau, tout simplement beau, je ne vois pas d'autres mots. Tamara McKinley n'a pas son pareille pour nous faire vivre tant d'émotions.

La plume de l'auteur est toujours aussi belle, toujours aussi fluide, toujours aussi descriptives que parfois cela donne froid dans le dos. Je suis passée par tout un panel d'émotions forts qui m'ont donné la larme à l'œil par moment. Il faut avoir le cœur solidement accroché !

Tout ça pour vous dire que c'est un très bon roman comme toujours ! Les amateurs de saga familiale, vous ne pouvez passer à côté de cette histoire qui peut se lire indépendamment des autres tomes. Raison de plus pour ne pas passer à côté de "Où le cœur se pose" si vous n'avez pas lu les titres précédents...


Note : 9/10


Nombre de pages : 379


Je remercie LP Conseils pour cette lecture.

L'enlèvement du mardi gras de Raphaël Confiant

Résumé :

Une présidente d'université kidnappée en plein carnaval ! Lors du défilé de Mardi Gras, dans la capitale de l'île de Nadiland !

Le commissaire Nobertin tente de dénouer les fils d'une affaire dans laquelle se mêlent détournement de fonds en bande organisée, délits de favoritisme et autres faux en écriture publique.

Il ne tarde pas à découvrir que "la reine d'Abyssinie", comme l'ont surnommée ses ravisseurs, s'était dressée contre les corrupteurs.

Terre de cyclones, de séismes et d'éruptions, Nadiland serait-elle aussi celle des passe-droits, malversations et crimes rituels ?

Entre campus novel, roman à clés et polar, Raphaël Confiant dévoile l'univers glauque et violent, quoique souvent cocasse, d'une mafia insulaire qui n'a rien à envier à ses cousines méditerranéennes.


Avis :

Une présidente d'université se fait kidnapper en plein carnaval ! Les évènements se déroulent lors du défilé de mardi-gras, dans la capitale de l'île de Nadiland.

C'est le commissaire Nobertin que l'on colle sur l'enquête, il va tenter de démêler les fils de cette enquête qui n'est pas aussi simple qu'on pourrait le penser. En effet, il ne s'agit pas d'un banal kidnapping. Il est question de détournements de fonds en bande organisée, de délits de favoritisme et autres faux en écriture publique... Nobertin ne tardera pas à comprendre que la présidente de l'université surnommée "La Reine Abyssinie" par ses ravisseurs ne mange pas de se pain là et qu'elle s'est montrée ferme envers les tentatives de corruptions.

L'île de Nadiland qui me faisait penser à l'île de la Réunion ne semble pas être une île paradisiaque de carte postale comme on pourrait se plaire à croire. Entre cyclones, séismes et éruptions, il semblerait que si on a un porte-feuille bien garni on peut faire tout ce que l'on veut et sans limite, il suffit de savoir à qui graisser la patte...

La plume de l'auteur est fluide, un brin humoristique avec une touche satirique ce qui rend ce roman d'écriture efficace. Le phrasé de l'auteur est percutant, j'ai bien aimé son style bien à lui.

La force de ce récit réside sur l'aptitude de l'auteur à nous décrire un univers sur la mafia sur l'île de Nadiland, de nous avoir créée une île de toute pièce pour un récit en haute voltige. L'intrigue est bien menée, le sujet de la corruption est bien traitée ; bref, l'auteur nous prend dans ses filets lentement mais sûrement. Cela dit, je suis vite entrée dans l'histoire, il faut dire que la dynamique qu'insuffle l'auteur est vivante et entraînante.

Tout ça pour vous dire que j'ai passé un bon moment avec ce livre qui vous emmènera sur une île en apparence belle et paisible mais pleines de surprises...


Note : 8/10


Nombre de pages : 340


Je remercie LP Conseils pour ce service de presse.