mardi 12 octobre 2021

Charmant connard ! de Mia Carre

Résumé :

Hope arrive à New York pour être enfin libre. Pour elle qui a si peu d'expérience, c'est le début d'une vie qu'elle espère exaltante.
De son côté, Arthur vit à cent à l'heure, il passe d'une fête à l'autre et se retrouve plus souvent en rendez-vous aux quatre coins du monde que dans son loft.
Une colocation à deux ? Ils n'ont pas grand-chose en commun mais ne sont pas supposés se croiser souvent, alors quand l'opportunité d'une collocation se dessine, ils disent oui ! Sauf que les choses ne se déroulent pas vraiment comme prévu.
Après une rencontre pour le moins fracassante, ils vont devoir cohabiter en essayant de ne pas s'entre-tuer... Ni se sauter dessus ! Et ce n'est pas gagné. Entre les mensonges et les secrets bien gardés, la survie en colocation s'annonce houleuse !


Avis :

Hope, vingt-et-un ans, toutes ses dents, quitte la Californie pour New York où elle débarque avec pour bagage un simple sac à dos ; ce qu'elle veut en allant là-bas, c'est vivre enfin sa vie. Par le plus grand des hasards, vive sa bonne étoile ! Elle va faire la connaissance de Franck qui se trouve  une table voisine de la sienne dans un restaurant où elle aura l'audace de l'aborder. La jeune demoiselle a laissé traîner ses oreilles baladeuses à sa table, elle a écouté sa conversation téléphonique et avec tout le bagou dont elle peut faire preuve, elle va lui faire une proposition... Se proposer comme colocataire pour Arthur, dans cet appartement qui a besoin qu'on s'occupe de lui. Elle ferait d'une pierre deux coups, elle se trouverait un toit et un job. Devant cette proposition qui ravirait les deux parties, Franck lui propose d'aller visiter l'appart qui se trouve à Greenwich Village. Après la visite, ils vont signer un contrat en bonne et dû forme. La jeune femme va vivre en colocation avec un fantôme car le propriétaire est rarement présent et en contre-partie, elle devra s'occuper de l'intendance de la maison, prendre soin de son bonzaï et veiller à ce qu'il ne manque rien.

Hope est une jeune femme timide, un peu renfermé sur elle, elle est un peu associable, il faut dire qu'elle n'a pas eu de chance dans sa jeune vie et qu'elle a été un peu préservé par sa famille mais elle a su faire preuve d'une audace incroyable, son instinct de survie a pris les rennes de son corps et de son esprit au moment opportun. Sauf que voilà, le proprio, Arthur, soi-disant jamais chez lui va rentrer chez lui, à l'improviste et sa rencontre avec Hope va être surprenante... Je ne vous en dis pas plus pour ne pas vous gâcher la joie de découvrir cette partie du récit qui saura vous faire rire aux éclats... Ou pas !

Arthur est un personnage haut en couleurs et diamétralement différent de Hope et c'est justement cette différence qui va permettre à la jeune femme d'aller de l'avant, de prendre sa vie en main. Grâce à lui, elle va pouvoir se révéler au grand jour. Arthur est un bad boy à l'état pur mais qui dit bad boy, dit aussi cœur d'artichaut. Il saura porter la demoiselle pour qu'elle avance comme elle l'aimerait. Hope n'a pas eu un passé des plus faciles et je dois bien vous avouer qu'il m'a totalement parlé, touché.

Mia Carre nous offre une romance belle, forte, intense en émotions avec des thématiques fortes. Les protagonistes sont forts et attachants, surtout Hope pour qui j'ai développé beaucoup d'empathie. J'ai aimé le fait que l'on ne tombe pas totalement dans le cliché avec Arthur, il est un charmant connard mais avec un cœur et une maladresse qui saura vous attendrir. Les personnages secondaires ne sont pas en restes, ils apportent leur pierre à cette édifice.

Mia Carre nous offre une histoire forte qui a été habillement mené malgré une fin qui n'a pas su me satisfaire. En effet, je suis restée sur ma faim, j'ai un sentiment de trop peu, je n'aurai pas été contre quelques lignes voire quelques pages supplémentaires pour finir sur une bonne note. L'intrigue est propice à quelques clichés mais la part d'originalité dont fait preuve l'auteur contre balance le tout.

La plume de Mia Carre est belle, fluide, émotive, sensible, forte, addictive, très agréable à lire. L'intrigue est bonne, riche en rebondissements, l'histoire coule de source, les personnages sont attachants. Bref, tous les ingrédients sont réunis pour passer un agréable moment livresque.

Tout ça pour vous dire que si vous êtes à la recherche d'une romance forte et intense, je vous recommande la lecture de ce roman qui ne vous laissera pas indifférent(e).


Note : 8/10


Nombre de pages : 322


Je remercie les Editions Addictives pour cette lecture.

Les douze folies d'Emma de Cécile Chomin

Résumé :

Parisienne, trentenaire fantasque addict aux verres de vin et séances de papotage entre copines, Emma prône son besoin d'indépendance et de liberté. Fraîchement embauchée comme chroniqueuse pour rebooster le magazine féminin Crushmind, elle se lance dans une aventure farfelue : rédiger chaque mois un compte rendu des produits de beauté, des lieux branchés de la capitale et des hommes qu'elle aura testés ! Ces rendez-vous sur la toile et le papier rencontrent très vite un franc succès, et le concept "Emma 2.0" devient viral... Une question se pose sur toutes les lèvres : qui est l'Admirateur Secret qui lui envoie des colis surprise à domicile ?


Avis :

Quel bonheur que de retrouver la plume de Cécile Chomin, un auteur chouchou que j'affectionne particulièrement. Chaque année, je prends plaisir à découvrir ses nouveaux romans qui me font toujours passer un agréable moment livresque. Ses romans sont toujours drôles, touchants, intenses, riche en émotions et pleins de surprises en tout genre. Et celui, ne fait pas exception à la règle !

lundi 11 octobre 2021

Accroche-toi à ton rêve de Barbara Taylor-Bradford

Les lectures de la Diablotine

Bonjour tout le monde,

J'espère que vous allez bien aujourd'hui ! Après vous avoir présentée ma chronique sur "L'espace d'une vie", je me suis littéralement jetée sur le tome 2 ! Et autant vous dire qu'il m'a fait le même effet que le premier opus qui était déjà conséquent ! Je vous en parle un peu plus dans les prochaines lignes mais commençons déjà par le résumé.

Voici le résumé du livre :

A force de détermination et de sacrifices, Emma Harte, issue d'un milieu modeste, a créé un empire commercial : ses magasins de mode sont présents dans toutes les capitales.

A 80 ans, il lui faut prendre la décision le plus difficile de son existence : léguer son empire à Paula McGill Fairley, la seule de ses petits-enfants en qui elle ait confiance.

Idéaliste, la jeune femme devine que ce don n'est pas sans risques. Soutenue par sa meilleure amie, elle met tout en œuvre pour être à la hauteur des espoirs qu'on fonde sur elle.

Mais le succès a un prix et Paula est poussée dans ses retranchements quand l'avidité, la jalousie et les trahisons viennent menacer son avenir. Et mettre à mal une passion amoureuse qui évoluait en secret depuis des années...


Voici mon avis sur le livre :

Emma Harte est âgée de 80 ans et malgré son âge bien avancée, elle est encore pleine de vivacité. Elle a vécu une vie riche, pleine, intense, avec des hauts et des bas. Elle est à la tête d'une immense fortune, son empire c'est toute sa vie ! Elle a réussi à le bâtir à force de sacrifice et de travail.  Le moins que l'on puisse dire est que sa fin de vie est plus tirée vers le haut sauf que voilà, elle ne sera pas éternelle et il va falloir qu'elle songe à transmettre à sa descendance son empire, celui qu'elle a crée de toute pièce. Autant vous dire que comme dans toutes les familles, il y a de bons et de mauvaises personnes. Après avoir découvert les machinations qui se préparaient dans son dos, Emma décide délibérément d'écarter ses propres enfants à sa succession ! Et oui, rien que ça, ils n'auraient pas dû essayer de s'attaquer à la matriarche...

Elle décide de transmettre les rênes de son empire à Paula, sa petite-fille qui l'aime pour la personne qu'elle est et non pour sa fortune... Sera-t-elle à la hauteur pour diriger l'empire de sa grand-maman ? Quant à Emily, Sarah, Alexandre et Jonathan, les autres petits-enfants d'Emma, ils vont consolider les fondations de cet empire en travaillant tous dans les divers magasins de leur grand-mère. Il y aura également le fils et les petits-enfants de son meilleur ami Blacky qui seront de la partie pour continuer à faire prospérer cette grande entreprise. Emma a beaucoup évolué, changé car elle a compris que sa haine viscérale face aux Ferley n'a plus lieu d'être, ou du moins, elle va la mettre de côté concernant Edwin et Jim, les petits-fils Ferley. Jim qui travaille pour elle est accessoirement l'époux de sa petite-fille ; ceci expliquerait peut-être cela... Ou pas !

Ce livre est tout aussi riche et fort en rebondissements que le premier volume ; on n'a pas le temps de s'ennuyer ! Entre passion, révélations, machination, stratagème, suspense aussi, on a de quoi s'occuper ! Bref, j'ai une fois de plus accroché à ma lecture même si parfois, il y avait des choses trop prévisibles pour la lectrice avertie que je suis !

Les personnages sont intéressants, il y en a un en particuliers qui ressort du lot, on a l'impression que c'est la bête noire de l'auteur, elle le pointe du doigt intentionnellement, et finalement, on finit par se laisser prendre au jeu et à le détester pour ce qu'il fait et/ou ce qu'il est... Et puis, on ne va pas se le cacher mais cette famille est vraiment intéressante à découvrir alors il en faut bien qui nous soit antipathique.

La plume de Barbara Taylor-Bradford est toujours aussi vive et addictive. Les émotions sont intenses et fortes. L'auteur a la faculté de nous faire voyager dans son univers avec une aisance incroyable qui donne envie d'avancer encore et toujours dans son récit.

Tout ça pour vous dire que malgré quelques passages prévisibles dans cette grande histoire, il n'en reste pas moins que ce roman est une découverte livresque qui est digne des plus grands comme Colleen McCullough ! L'intrigue est intéressante et passionnante, les personnages sont presque tous attachants ; tous les ingrédients sont réunis pour passer un agréable moment livresque. Vivement la suite !


Voici ma note sur le livre :
Les lectures de la Diablotine

#243 : c'est lundi ! Que lisez-vous ?

Les lectures de la Diablotine

Bonjour, bonjour,

Comment allez-vous en ce lundi ? Pour ma part, le soleil est au rendez-vous et malgré la fraîcheur, je vais bien ! Voici mon petit c'est lundi et vous ?!

J'ai lu :
Les lectures de la Diablotine
Les lectures de la Diablotine

Je lis :
Les lectures de la Diablotine

Je lirai :
Les lectures de la Diablotine

Et vous ? Que lisez-vous ou qu'avez-vous prévu de lire ? Je suis curieuse !

Bonne journée tout le monde,

vendredi 8 octobre 2021

La part des Anges de Bruno Combes

Les lectures de la Diablotine

Coucou les livrauvores,

J'espère que vous vous portez bien. Aujourd'hui, je vous parle d'un livre qui m'a beaucoup plu et qui j'espère vous plaira tout autant qu'à moi ! Depuis que j'ai découvert la plume de Bruno Combes, je me plais à lire toutes ses nouvelles parutions et ce titre ne fait pas exception à la règle.

Voici le résumé du livre :

Depuis la mort accidentelle de son fils, Lisa a perdu goût à la vie. Avec son mari et sa fille, elle décide de quitter Paris pour s'installer au fin fond du Périgord, dans une bâtisse isolée que l'on nomme La Part des Anges, dans l'espoir d'y prendre un nouveau départ. En vain...

Jusqu'au jour où Lisa découvre, niché dans le grenier de l'ancienne ferme, le journal d'Alice, une jeune femme ayant vécu à La Part des Anges pendant la Seconde Guerre mondiale.

Page après page, Alice y raconte une vie marquée par les épreuves et le combat pour sauver sa famille, mais aussi par l'amour et l'espoir. Un destin qui, quatre-vingts ans plus tard, n'est pas sans rappeler à Lisa sa propre histoire...

Face au courage d'Alice, trouvera-t-elle la force de se reconstruire ?


Voici mon avis sur le livre :

Lorsque le fils de Lisa est mort, son monde s'effondre complètement. Elle va se noyer dans son chagrin et la culpabilité. Ce n'est pas dans l'ordre des choses, ce n'est pas normal qu'une mère enterre son enfant. Pour tenter de se reconstruire, elle va suivre les conseils de son psy et accepter de quitter Paris avec Hugo, son mari et Emilie leur fille. Ils vont déménager et partir dans le Sud-Ouest de la France. Ils vont s'installer dans une ancienne ferme "La Part des Anges"...

Lisa va commencer à apprécier sa nouvelle région, elle va se faire des amis, ne plus rester enfermée sur elle-même. Un jour, elle va retrouver dans le grenier de la maison un journal intime et des cartes que ce sont envoyées une certaine Alice et un certain Gabriel, il y a de ça très très longtemps... En effet, les correspondances datent de 1939. Alice et Gabriel étaient les anciens habitants de cette demeure. A travers les pages du journal intime d'Alice qui se confie totalement, Lisa va dévorer les pages et faire le parallèle entre sa vie et celle d'Alice.

Ce roman qui nous parle de l'histoire de Lisa, de cette mère qui doit vivre et porter le deuil car elle a perdu la chair de sa chair est une histoire terriblement touchante, vibrante, piquante. On va suivre Lisa dans sa reconstruction de soi, mais avant d'en arriver à ce stade, il faut qu'elle surmonte les problèmes de couple qu'elle rencontre, il faut qu'elle se déculpabilise mais pour cela, il faudrait qu'elle se pardonne, qu'elle comprenne que ce n'est pas de sa faute.

Je n'ai pas été dans le cas de Lisa et j'espère ne jamais l'être. Je ne peux qu'imaginer sa douleur et sa souffrance quotidienne. Je pense qu'à sa place, j'aurai également pensé que tout était de ma faute et je m'en serai voulue jusqu'à la fin de mes jours. Je ne sais pas si on peut réellement surmonter une telle douleur mais vivre avec, chaque jour que Dieu fait, ça doit être affreusement déchirant. Apprendre à vivre avec un trou béant dans la poitrine, j'imagine que c'est possible mais je ne suis pas sûre que j'aurai la force nécessaire pour y arriver.

Bruno Combes nous parle de deux vies, de deux destins différents, de deux tragédies différentes, à des époques différentes. L'histoire de ces deux femmes au destin tragique est liée par la souffrance. L'une doit faire face à la perdre tragique de son fils tandis que l'autre devait faire face à la Seconde Guerre Mondiale. Ce n'est pas le même vécu mais la souffrance et la douleur est la même. Lisa va se reconstruire à travers les pages de ce journal intime qui vont lui donner la force nécessaire pour remonter la pente savonneuse sur laquelle elle se trouve. Je me suis sentie très proche de Lisa, de cette maman qui essaie de s'accrocher à la vie ; j'avais envie de l'aider, de la soutenir pour l'aider à traverser cette épreuve.

L'auteur aborde un sujet grave, terrible, difficile dans son dernier roman. Autant vous dire que je ne m'y attendais absolument pas. L'auteur nous parle de détresse, de descente aux enfers, de culpabilité, de deuil mais aussi de reconstruction de soi, de vie, de survie.

Tout ça pour vous dire que ce roman triste nous délivre un véritable message d'espoir. Il faut donner le temps au temps pour que l'on puisse laisser les blessures se cicatriser. Tout le monde est différent, tout le monde a son propre rythme, il faut laisser les personnes évoluer tranquillement...


Voici ma note :
Les lectures de la Diablotine


Crazy Wild West d'Anna Triss

Hello les girls !

Je vous présente une chick lit comme je les aime ! Je n'avais pas encore lu d'ouvrages de cette maison d'éditions, je ne connaissais pas l'auteur et je dois vous dire que c'est une très belle découverte livresque pour ma part ! Je vous en parle plus en détail par ici ! 👇
Les lectures de la Diablotine


Voici le résumé du livre :

Mannequin pieds et jambes, Leeloo collectionne les objets Disney ainsi que les aventures d'un soir. Cette pétillante femme-enfant éprise de joie de vivre milite même activement pour le Front de Libération des Tétons en Otage !

Elle s'embarque dans un fabuleux voyage au coeur de l'Ouest américain avec ses amis. Parmi eux se trouve Elyas, kiné et champion de base-jump, dont le sex-appeal magnétique lui attire d'improbables ennuis au quotidien.

Taciturne et renfermé, il a pris ses distances avec elle ces dernières années, au grand désarroi de la jeune femme. Encouragée par sa meilleure copine, Leeloo se lance un défi de taille : elle fera fondre la carapace glacée du beau Corse au cours des vacances. C'est l'occasion ou jamais ! Elle n'avait cependant pas prévu que ses tentatives de séduction seraient autant semées d'embûches...

De San Francisco à Los Angeles, en passant par le Grand Canyon et Las Vegas, montez dans un vieux van hippie pour le road trip le plus déjanté de votre vie avec une bande de potes aussi frappadingues les uns que les autres !


Voici mon avis sur le livre :

Nous allons partir dans un road trip totalement déjanté avec une bande d'amis très hétéroclite : Leeloo, Stan, Gab, Alice, Zara et Elyas aux Etats-Unis.

Laissez-moi vous dresser un rapide portrait des protagonistes de l'histoire. Nous avons Alice qui est douce, gentille, toute mimi. Mais sa timidité la perdra ! On peut se demander comment elle fait pour exercer son métier d'esthéticienne ?! Gab est proctologue et est accessoirement le cousin d'Alice ; Stan est le frère de Leeloo et nous avons Zara la geek de l'équipe.

Leeloo est mannequin jambes et pieds. Leeloo est comme moi et est une vraie fan de Disney, elle collectionne des objets mais elle collectionne aussi les coups d'un soir... Leeloo est une très belle jeune femme, tous les hommes se retournent naturellement sur son passage. D'un naturel optimiste, cette femme fatale n'a pas peur de porter des vêtements à l'effigie de personnages Disney 😍. Leeloo est très grande si bien que parfois on ne la regarde pas dans le blanc des yeux mais dans son décolleté. Leeloo est amoureuse de son meilleur ami qui est accessoirement aussi le meilleur ami de son frère : Elyas. Elyas voit en Leeloo la vraie personne qu'elle est. Il ne voit pas ses tétons, ses jambes, sa beauté éclatante mais la Leeloo pleine et entière. Aussi loin qu'elle se souvient, elle a toujours eu un crush pour lui. Enfants, ils étaient proches mais le temps a fait son œuvre et ils se sont éloignés l'un de l'autre. Malgré tout, elle ne l'a pas oublié, son cœur ne l'a pas oublié et l'aime toujours... Lors de ce voyage, Leeloo entend bien faire craquer le cœur de pierre de ce bel Adonis qui se veut aussi beau qu'inaccessible... Arrivera-t-elle à percer le cœur de pierre d'Elyas ?

Elyas, Elyas, Elyas... Que dire ? Il est beau, intelligent, il est kiné et l'on ne dirait pas non pour se faire masser par monsieur ! Cet Adonis se fait courtiser par la gente féminine qui a du mal à se contenir face à lui tant sa beauté est incommensurable ! Lui ne fait rien pour attirer ses femmes qui se jettent sur lui ! Je vous arrête de suite, il n'est pas homosexuel mais il est très méfiant envers les femmes. Cet homme pragmatique (comme moi !) est aussi pessimiste que cynique. Il est le total opposé de Leeloo. Mais ne dit-on pas que les opposés s'attirent ? Il s'est volontairement éloigné de la jeune femme. A mesure que l'on avance dans l'histoire, on comprend son choix ; mais chut, je ne vous dirais rien ! Je vous laisse le soin de découvrir les raisons toutes seules mesdames. Avec la belle Leeloo qui s'est mise en tête de faire tomber toutes les barrières qui entourent le jeune homme, pourra-t-il résister aux charmes et aux attaques de la belle ? Lorsque divers sentiments se bousculeront en lui, pourra-t-il maintenir ce fragile équilibre viable pour sa propre survie ?

En commençant ma lecture, je ne pensais vraiment pas tomber sur un roman aussi hétérogène que celui-ci ! C'est drôle, rafraîchissant, appétissant, pétillant... Bref, tous les ingrédients d'une chick-lit réunit pour passer un agréable moment livresque mais il y aussi des moments forts et intenses qui m'ont agréablement surprises et qui s'imbriquent parfaitement dans le récit. Les situations rocambolesques dans lesquelles se trouvent les personnages de l'auteur sont à mourir de rire !

J'ai aimé ma lecture pour tout un tas de choses mais surtout pour les personnages qui sont hauts en couleur. Ils ont tous leur petit caractère qui fait que l'on ne les oublie pas facilement. Ils sont différents et se complètent parfaitement entre eux.  J'ai aimé ma lecture parce que l'auteur met en avant l'amitié dans son récit, vous savez, la vraie, la belle, la seule et unique. J'aime quand les auteurs mettent l'amitié en lumière de cette façon dans leur roman, je trouve que cela donne une dimension extraordinaire.

L'auteur nous offre une romance totalement déjantée comme je les aime ! Les personnages sont touchants, les émotions sont fortes et intenses ; l'histoire est bien menée et la plume d'Anna Triss nous donne envie de tourner les pages de son roman car on se demande ce qu'elle nous réserve pour la suite.

Tout ça pour vous dire que ce roman est une petite gourmandise livresque que je ne peux que vous recommander à la lecture ! L'histoire est profonde et légère à la fois, les personnages sont touchants, les émotions sont intenses. Bref, vous l'aurez compris, les amatrices du genre, ce livre est fait pour vous ! Vous m'en direz des nouvelles !


Ma  note :
Les lectures de la Diablotine

Je remercie Babelio & Black Ink Editions pour cette lecture.

jeudi 7 octobre 2021

Jef, ombre et lumière de Guy Boisberranger

Les lectures de la Diablotine

Bonjour tout le monde,

J'espère que vous allez bien !

Me voici avec une chronique d'un auteur qui m'a fait confiance pour lire son ouvrage. Malheureusement, je suis tombée malade et je n'ai pu honoré ma parole donnée à l'époque et je rattrape donc mon retard aujourd'hui en espérant qu'il me pardonnera pour cette très longue attente.


Voici le résumé du livre :

Quand commence cette histoire, en 1997, Jef a dix-neuf ans, son père est prof au lycée français du Caire, il vient de réussir brillamment son bac, il a une petite amie adorable, il va entrer en fac à Montpellier...
Tout pour vivre sereinement à la lumière, il suffit d'un périple familial le mauvais jour au mauvais endroit pour que tout bascule !
Ils sont à Dar El-Bahari, le 17 novembre 1997, quand les Kalachs des fous de Dieu crachent leurs rafales mortelles. Rien ne l'a préparé à pareille sauvagerie. Brisé, il est sauvé par Patricia, ancienne zonarde victime de la violence des banlieues.
Il part à Grenoble, il mobilise toute son énergie pour devenir un journaliste renommé, pour fonder une famille heureuse, pour surfer sur la vague consumériste.
Mais son passé le rattrape. Patricia est retournée dans sa zone, où les mêmes truands qui l'avaient mise sur le trottoir dans sa jeunesse ont tôt fait de la retrouver et de la séquestrer. Jef est entraîné dans une bataille sans lois pour la délivrer et la venger. De ce jour là jusqu'au drame final, il bascule dans l'interdit, il côtoie la pègre, il commandite le crime.
Patricia va-t-elle être sauvée à ce prix ? Et lui, Jef, pourra-t-il survivre à pareille ignominie ?


Voici mon avis sur le livre :

Jef a tout pour être heureux ! En effet, le bac en poche, il va poursuivre des études à la faculté, il a une petite amie répondant au doux prénom de Catherine qu'il aime de tout son cœur et cerise sur le gâteau, il va faire un magnifique voyage, entouré des siens en Egypte, le rêve... Ou pas ! Et oui, ce qui semblait être un rêve réel va vite virer au cauchemar pour le pauvre jeune homme qui va voir son monde basculé dans l'horreur et la désolation...

Jef va tout perdre lors de ce voyage familial. Un terrible attentat va avoir lieu, Catherine va malheureusement y perdre la vie. Pour Jef, cela va être une grande descente aux enfers. Il va se sentir perdu, seul, brisé, malheureux bien sûr. Comment continuer à vivre sa vie alors qu'il souffre tellement ? Comment continuer à apprécier la vie et tous ses petits plaisirs quand on a plus aucune raison de le faire ? Un jour, il va faire la connaissance de Patricia ; cette jeune femme va venir chambouler sa vie... Ou pas ! Sera-t-elle en mesure de l'aider ? Va-t-elle lui redonner goût à la vie ou est-ce que ce sera lui qui va jouer le rôle de son ange gardien ?

Dès les premières pages de ce roman, j'ai été happé par cette histoire qui a su me prendre dans ses filets dès les premières pages. Le rythme qu'impose l'auteur est assez tortueux mais nécessaire pour son récit. Lorsqu'il nous jette dans cet attentat meurtrier, on ne s'y attend pas, on se dit "mais c'est trop tôt !" ; et pourtant, ce n'est pas le cas, tout s'enchaîne et s'embrique à la perfection.

Jef est un personnage détruit, tellement jeune qui a toute la vie devant lui et pourtant, elle a été dévasté par un évènement grave, terrible, dont il doit essayer de vivre avec. La route pour s'en sortir sera longue mais on ne doute pas un seul instant qu'il n'y arrivera pas. On est à ses côtés, on le suit, page après page, on le voit affronter les barrières qui se dressent sur le chemin de sa destinée. Il va faire de belles et de mauvaises rencontres mais des rencontres qui vont lui permettre d'avancer, pas forcément dans la bonne direction mais il ne se laissera plus enfermer dans son passé.

L'intrigue est bonne, bien construite, l'histoire est riche et marquée par de nombreux rebondissements qui donnent envie de poursuivre la lecture sans faire de pause. Les personnages sont vraiment intéressants, Jef est attachant, on a envie de le soutenir et de l'aider tout le long du récit. J'ai apprécié voyager en Egypte et revenir en France où l'on va suivre Jef dans d'autres péripéties.

La plume de l'auteur est belle, fluide, agréable à lire. Le tempo que Guy Boisberranger influe à son récit est juste et cohérent ; même si au début, je trouvais que ça allait vite, c'est bien amené.

Tout ça pour vous dire que j'ai apprécié ma lecture bien plus que je ne me l'étais imaginée au départ. Si vous êtes à la recherche d'un petit roman qui mêle action, amour, passion, drame, suspense, ce livre devrait vous plaire assurément !


Ma note :
Les lectures de la Diablotine



Je remercie Guy pour cette lecture et sa patience.


L'espace d'une vie de Barbara Taylor Bradford

Hello !

Comment allez-vous aujourd'hui ? Je vais bien dans le meilleur des mondes. Voici une petite chronique d'un livre qui a un titre très évocateur et qui a une très belle première de couverture. Est-ce que cette histoire m'a plu ? Réponse 👇 :

Les lectures de la Diablotine

Voici le résumé du livre :

Yorkshire, 1904. Domestique au château des Fairley, Emma Harte, 14 ans, est révoltée que son jeune frère Frank ait dû quitter l'école pour travailler à la filature du village, alors qu'il aurait pu étudier.

Emma ne se résigne pas à sa condition misérable. En secret, elle s'instruit, apprend l'art de la manipulation et commence à se frayer un chemin, avec l'ambition, un jour, de se faire une place dans le monde.

A seize ans, elle a acquis la distinction d'une vraie "lady" - la beauté en plus, comme l'a constaté depuis longtemps son ami, l'irlandais Blackie O'Neill. Edwin, le fils cadet d'Adam Fairley qui s'est lié d'amitié avec elle, s'en aperçoit à son tour... Les princes épousent les bergères, lit-on dans les contes de fées. Mais un fils de gentilhomme peut-il se marier avec sa servante dans l'Angleterre de ce début de siècle ?


Voici mon avis sur le livre :

Ce livre porte très bien son titre ! "L'espace d'une vie" nous brosse le portrait d'une femme forte, pleine d'ambitions et qui est prête à tout pour arriver à ses fins. C'est un roman riche en passion qui plaira à toutes les amatrices du genre assurément.

L'auteur n'a pas fait les choses à la légère, elle nous a raconté dans le premier tome de sa saga la vie d'Emma Harte, à plusieurs étapes clés de sa vie, à partir de l'adolescence, dans les plus grandes largeurs.

Emma, quatorze ans est une domestique dans un château qui se trouve en Angleterre. Emma est jeune mais sait déjà qu'elle n'a pas envie de finir ses jours en tant que domestique comme ses parents, ses frères, et les pauvres personnes qui n'ont pas eu la chance de naître dans la bonne famille. Elle a décidé de prendre sa vie et sa destinée en main. C'est ainsi que la jeune femme a bien l'intention de rebattre les cartes, et ceux, en sa faveur bien sûres...

Emma est certes une enfant et pourtant, elle sait déjà ce qu'elle veut. Elle va tout faire pour que son souhait le plus cher se réalise. A force de travail, de lutte et d'acharnement, Emma va gravir les échelons sociaux un à un. Elle sait que l'argent pourra lui donner la puissance et que la puissance pourra lui donner le bonheur qu'elle recherche... Mais ne dit-on pas que l'argent ne fait pas le bonheur ? Mais il peut y contribuer en tout cas !

Si au début de son existence la petite Emma est pauvre, à l'âge adulte elle va terminer multimillionnaire. Emma était prête à tout pour gravir les échelons de l'ascenseur social. Elle a débuté en tant que femme de chambre, puis elle est devenue riche. Le travail, son acharnement, sa persévérance ont payé. Elle est devenue une véritable femme d'affaires accomplie. Elle est devenue l'adulte qu'elle voulait être, elle a obtenue ce qu'elle voulait. Sa détermination et son courage est tout simplement admirable.

A travers la longue vie d'Emma, on va faire la connaissance d'une multitude de personnages : des hommes de passages, des femmes ; on va tout connaître de ses passions amoureuses, des aventures qu'elle va vivre ; ça c'est pour le côté passion et jovialité car il y aura des passages un peu moins glorieux comme des naissances illégitimes, ses luttes sans merci avec ses anciens employeurs, ses passions dangereuses, ses sombres manipulations, les jeux dangereux auxquels elle se plaît à jouer... Bref, dans la vie d'Emma Hart, on n'a pas le temps de s'ennuyer ! Elle a fait tellement de choses, de bonnes comme de mauvaises voire de honteuses que l'on ne peut conter mais qu'elle va nous livrer ici.

Ce livre est une petite pépite livresque ! Je ne pensais pas que j'allais me laisser happer par les pages de ce gros bébé, je me suis laissée prendre dans les filets de Barbara Taylor Bradford.

La plume de l'auteur est très belle, très visuelle. Les émotions sont bien retranscrites, on les ressent parfaitement, elles ne sont pas fausses, elles semblent bien réelles aux yeux du lecteur. La plume de l'auteur est fluide et nous permet de suivre son histoire de façon très addictive ; à aucun moment, on a le temps de s'ennuyer ou de trouver le temps long !

J'ai vu après quelques recherches que cette saga familiale est composée de sept tomes, j'ai hâte de pouvoir découvrir les autres générations de Harte !

Tout ça pour vous dire que j'ai eu un gros coup de cœur pour cette saga familiale qui démarre sur les chapeaux de roue ! Je vous laisse car il faut que je me plonge à présent dans "Accroche-toi à ton rêve" ! Je n'ai qu'une chose à vous dire, foncez, vous ne serez pas déçue !


Ma note :
Les lectures de la Diablotine


mardi 5 octobre 2021

Mad about you, tome 3 d'Iris Hellen

Mad about you, tome 3
Résumé :

Jusqu'où iriez-vous par amour ?

Le sort s'acharne et les épreuves se succèdent, impitoyablement. Et pourtant, Mina parvient à trouver en elle les ressources nécessaires pour ne pas baisser les bras et continuer à tracer sa route, envers et contre tout.

Car dans cette phase si critique de sa vie, une lueur d'espoir est apparue : Louis, son ancien amour, est revenu et lui offre son aide.

Mais peuvent-ils vraiment en rester au stade de l'amitié quand tant de passion les a unis par le passé ?

Missia Song est le troisième tome de la trilogie Mad About You, parue chez Harlequin.


Avis :

Et voilà le dernier tome de la saga d'Iris Hellen et je peux vous dire que je n'ai pas été déçu !

Dévotion de Dean Koontz

Coucou,

J'espère que vous vous portez bien ! Poursuivant sur ma lancée, je vous parle aujourd'hui de "Dévotion" ! Après avoir passée un aussi bon moment avec "Chasse à mort" (chronique à lire "ici"), je devais me jeter sur cette nouvelle parution ! Ai-je apprécié ma lecture ? Je vous en parle ici 👇 :
Les lectures de la Diablotine


Voici le résumé du livre :

Woody Bookman, 11 ans, n'a pas dit un mot depuis sa naissance. Pas même quand son père est mort dans un prétendu accident. Mais pour Megan, sa mère, le plus important est que son fils autiste, doté d'une intelligence supérieure, soit heureux.

Woody, lui, est persuadé qu'un laboratoire se livrant à des expériences génétiques secrètes et ultrasensibles est responsable de la mort de son père. Et que la menace se rapproche désormais de lui et de sa mère.

Avec l'aide de Kipp, un golden retriever télépathe, Woody va tenter de stopper l'être maléfique tapi dans l'ombre...


Voici mon avis sur le livre :

Woody, onze ans, est un petit garçon qui n'a jamais ouvert la bouche pour en dire un mot. Woody est autiste et a un incroyable don de télépathie. Woody se réfugie souvent dans son univers, un endroit où personne ne peut l'atteindre, un endroit où seul lui et ses pensées peuvent se balader librement. En effet, depuis toujours, il est persuadé que la mort de son père survenu trois ans plus tôt n'est pas un accident... Il mène ses investigations sur le net, pour être plus précise, sur le darkweb ! Son objectif est très simple : trouver la vérité sur le mystère qui entoure le décès de son père... Pour sa maman, son objectif est simple : protéger son fils des dangers alentours et qu'il soit heureux.

On va également faire le connaissance d'un chien, Kipp, un golden retriever qui a des talents insoupçonnés et insoupçonnables ! Ce chien est non seulement intelligent mais on ressent son attachement pour l'humain. En effet, Kipp va "entendre" l'appel de détresse que va lancer notre petit Woody, le premier humain à avoir réussi à infiltrer le "Mystérium". Woody a la capacité de communiquer sur la fréquence télépathiques des canidés. Autant vous dire que ce ne sera pas de trop ! L'amitié qui va naître entre nos deux protagonistes est plus qu'un délice à savourer au fil des pages. Un lien fort, intense, indestructible va lier nos deux compères. Woody et Kipp sont des personnages touchants, attachants qui ne vous laisseront clairement pas indifférent.

Accessoirement, on va apprendre que Lee Shacket, ancien PDG de Refine qui est un laboratoire de recherche est en fuite depuis l'incendie qu'il y a eu dans le laboratoire. 90 personnes ont péri dans ce terrible incendie...

L'auteur mêle plusieurs petites histoires à l'histoire principale ; tout va finir par se recouper à un moment bien spécifique du récit. Il faut être attentif pour ne pas passer à côté d'une intrigue ou d'un personnage. J'ai de suite été happé par cette histoire, par les personnages, par l'atmosphère qui se dégage de ce thriller atypique où est mis en scène un enfant et un chien.

Ce thriller est une merveille livresque qui m'a touché en plein cœur et ce, grâce à Woody et Kipp. Ce petit garçon et ce chien sont des personnages pas comme les autres. L'auteur a réussi le pari fou de nous vendre un thriller riche en émotions et pleins de terreur comme je les aime. Dean Koontz aime les récits où les manipulations génétiques sont de rigueurs, ce titre ne fait pas exception. Si vous n'avez pas lu "Chasse à mort", je vous invite à le lire parce que ce titre est une pure merveille également et que cela vous permettra de mettre un pied dans l'univers de la recherche et de la manipulation génétique.

Si je devais résumer ce roman en quelques mots, voici ce que je vous dirais : il est rythmé, étonnant, captivant, touchant à la fois.

Par contre, âmes sensibles, passez votre chemin ! Dean Koontz ne fait pas les choses à moitié et il y va fort dans l'horreur ! Il ne fait pas semblant, il nous offre un récit haut en couleurs qui pourrait bien vous dérouter si vous n'avez pas les tripes solidement accrochées dans vos entrailles.

Tout ça pour vous dire que ce thriller a su me captiver du début à la fin. En commençant ma lecture, je n'avais qu'une seule et unique envie : arriver à la dernière page pour savoir comment toute cette histoire allait se terminer pour Woody, Kipp... Un roman que je vous recommande vivement de découvrir et qui ravira assurément les amateurs du genre.


Ma note :
Les lectures de la Diablotine


lundi 4 octobre 2021

Chasse à mort de Dean Koontz

Les lectures de la Diablotine

Bonjour !

J'espère que vous allez bien. Je suis actuellement en pleine forme et je poursuis ma lancée livresque, ça fait un bien fou tant cela ne m'étais pas arrivée depuis des lustres ! Je vous fais découvrir un bon suspense qui a fait le job et a ravi la lectrice que je suis.

Voici le résumé du livre :

Deux créatures étranges s'échappent d'un laboratoire scientifique ultrasecret se livrant à des manipulations génétiques.

Le premier de ces cobayes, Einstein, un golden retriever hyper intelligent et sensible, est recueilli par Travis Cornell, 36 ans, ex-membre de la Delta Force, une unité d'élite de l'US Army.

Le second, le plus dangereux, aussi sauvage que sanguinaire, recherché par les services secrets, n'a qu'une obsession : retrouver Einstein et le tuer.

La traque commence...


Voici mon avis sur le livre :

Einstein est un chien extrêmement gentil mais aussi très intelligent ! En réalité, ce toutou n'est pas un chien comme les autres car il a subi des modifications génétiques et ces modifications ont doté ce chien d'une grande capacité intellectuelle au point même qu'il comprend qu'il est en danger et décide de prendre ses pattes à son cou et de se sauver du laboratoire ultrasecret dans lequel il était.

Einstein va faire la connaissance de Travis Cornell, jeune veuf déprimé et accessoirement ex-membre de la Delta Force. Ce dernier pense avoir sauvé le chien de l'errance et de la rue mais en réalité, il en est tout autre et c'est ce qu'il finira par comprendre au fil du temps. Einstein et Travis se soutiennent et se sont bien trouvés. Ils vont se lier d'une belle et grande amitié au point même que Travis pense que Einstein le comprend, comme un être humain. Un jour, notre toutou de compétition va réussir à communiquer avec Travis, et ce, grâce aux lettres du scrabble ! Et oui, rien que ça messieurs, dames !

Travis comprend que le danger qui rôde autour d'Einstein n'est pas une illusion et que tout ça est bien réel ! Un tueur à gage a été dépêché par le laboratoire afin de traquer, retrouver et tuer ce chien hors-norme. Mais le professionnel n'est pas seul sur le coup car il y a un autre chien qui est le total opposé d'Einstein qui est également sur la trace de ce canidé. Vous avez un vague souvenir de Hulk ? Et bien voilà à quoi ressemble l'autre. Autant vous dire que ce pauvre Einstein et les personnes qui se dresseront sur le passage de l'Autre n'auront qu'à bien se tenir ! Mais ce n'est pas tout car la CIA est également de la partie et entend bien retrouver la trace d'Einstein. Aidé de Travis, Einstein va tenter d'échapper à ses bourreaux qui veulent lui faire la peau ! Un road trip à travers les Etats-Unis va s'engager pour tenter de sauver le soldat Einstein !

"Chasse à mort" est un roman à couper le souffle ! Le suspense, l'humour, l'horreur, la violence et la partie thriller se marient à merveille ici ! Dean Koontz a su décrire avec beaucoup d'émotion et d'intensité les interactions entre le chien et son humain parce que oui, Travis et Einstein vont s'appartenir l'un à l'autre ; le lien entre eux est magique, fort, indéfectible. Cette relation magique est belle à découvrir et touchera tous les petits cœurs assurément.

La plume de l'auteur est fluide, intense, agréable à lire malgré quelques petites longueurs qui se trouvent dans le récit. Je crois que c'est le problème de Dean Koontz qui aime bien nous décrire les choses dans le détail et du coup, on peut parfois trouver le temps long mais ses histoires sont toujours captivantes donc c'est un mal pour un bien dirons-nous. J'ai apprécié l'alternance des points de vue entre les personnages, cela nous permet de suivre l'histoire au plus près de tous, sans en perdre une miette. Ici, c'est très appréciable, en tout cas pour moi.

Tout ça pour vous dire que ce roman aux multiples facettes est très bon malgré quelques longueurs que j'ai ressenti en cours de lecture. Le suspense est bien présent, la partie thriller, l'action m'ont emporté dans cette aventure improbable d'un maître et de son chien.


Ma note : 
Les lectures de la Diablotine


#242 : c'est lundi ! Que lisez-vous ?

Les lectures de la Diablotine

Bonjour, bonjour !

Comment allez-vous en ce lundi matin ? Je suis frigorifiée mais je vais bien ! Dans ce premier billet du jour, je vous présente mon c'est lundi avec les livres que j'ai lu la semaine dernière, et comme vous pouvez le constater, je suis légèrement montée en régime ; c'est plutôt bon signe ! 😉

J'ai lu :
Les lectures de la DiablotineLes lectures de la Diablotine
Les lectures de la Diablotine

Je lis :
Les lectures de la Diablotine

Je lirai : et bien je verrai selon ma disponibilité et mon humeur ! 😜

Et vous, que lisez-vous ou qu'avez-vous l'intention de lire en ce lundi ? Je suis curieuse !

Bonne semaine tout le monde,

dimanche 3 octobre 2021

Cooking drama, tome 1 de Clara Le Corre

Les lectures de la Diablotine

Bonjour, bonjour,

Je reviens vers vous avec un livre qui allie deux passions : la cuisine et la romance ! Ce livre avait tout pour me plaire sur le papier, a-t-il tenu toutes ses promesses ? Ai-je envie de lire le tome 2 ? Réponse plus bas ! 😋

Voici le résumé du livre :

LA RECETTE DE L'AMOUR ET SES MYSTERES...

Maggy Renoy touche son rêve du doigt : se faire un nom dans le monde impitoyable de la cuisine ! C'est auprès du jeune génie des fourneaux qu'elle va débuter, le mystérieux et séduisant chef Alistair Greyclaw.

Déterminée, courageuse, exigeante et passionnée, Maggy va devoir mettre les bouchées doubles pour convaincre le chef et son entourage qu'elle en a dans le ventre, et qu'elle peut réussir, à l'instar de son père. Evidemment, l'apprentissage du métier ne va pas sans quelques déconvenues...

Les questions se bousculent dans sa tête ! Comment doit-elle se comporter avec l'intriguant Alistair, pour qui elle éprouve des sentiments profonds et contraires ? Que faire des assauts répétés de sa collègue ? Comment protéger sa vie privée au sein d'une telle brigade ? Ce qui est sûr, c'est que les aventures ne font que commencer pour la jeune et jolie Maggy...


Voici mon avis sur le livre :

Maggy, vingt-et-un ans, toutes ses dents est bien qu'une simple passionnée de cuisine, pour elle, c'est toute sa vie ! Son rêve ? En faire son métier ! Quoi de mieux que de pouvoir allier passion, travail à la fois mais avant de pouvoir faire de son rêve une réalité, elle va devoir passer un examen... Lorsque la belle va apprendre que the chef Greyclaw est à la recherche d'un apprenti, elle ne va pas hésiter une seule seconde pour postuler à cet emploi qui pourrait bien pouvoir allier l'utile à l'agréable. Pour le plus grand bonheur de la jeune femme, sa candidature a été retenu par le plus exigeant des chefs ! Maintenant, elle va devoir retrousser ses manches et faire ses preuves dans ce monde impitoyable qu'est la cuisine d'autant plus qu'elle ne pourra pas compter sur sa collègue qui est loin de la porter dans son cœur...

Maggy est tombée dans une marmite quand elle était toute petite, cette passion lui a été transmise par son père qui l'a malheureusement quitté. Si Maggy est passionnée, elle ne connaît pas toutes les ficelles du métier, c'est pour ça qu'elle a décidé de devenir l'apprentie de ce jeune chef reconnu.

Maggy est un personnage auquel j'ai eu un peu de mal à m'attacher au début mais à mesure que les pages défilaient, ça allait mieux. Sa passion est toute sa vie, au point d'en oublier sa vie amoureuse. Elle va devoir apprendre à composer avec les deux composantes de sa vie. Sa gentillesse est son talon d'Achille mais elle saura faire preuve de détermination qui force le respect. Elle sait ce qu'elle veut, elle sait qu'elle peut y arriver à force de travail malgré une collègue qui n'hésitera pas une seule seconde à lui coller des bâtons dans les roues ou encore d'un patron qui ne semble jamais satisfait... Le chef est très exigent, pointilleux, froid, insatisfait mais passionné ; malgré tout, Maggy ne se laissera pas abattre. Les personnages secondaires que comptent ce premier tome sont intéressants et apportent tous leur pierre à ce bel édifice qu'a bâti l'auteur.

J'ai passé un agréable moment de lecture avec ce roman pleins de gourmandises, de légèreté, de méchanceté. Clara Le Corre a su concocté une histoire intéressante, gourmande, attrayante, légère comme des blancs montés en neige ! J'ai apprécié mettre un pas en cuisine au côté de Maggy et il me tarde de pouvoir me plonger dans la suite de "Cooking drama".

La plume de l'auteur est belle, fluide, gourmande, intéressante et captivante. L'humour est là au bon moment, le sérieux aussi. Le ton employé par l'auteur est juste, bien tranché.

Tout ça pour vous dire que cette chick-lit est un délice pour les yeux et pour les papilles. L'humour, la passion sont les points forts de ce premier tome qui ont fait mouche. Si vous êtes à la recherche d'une histoire sans prise de tête, je ne peux que vous encourager à découvrir vous aussi ce premier tome qui vous plaira assurément.


Ma note :
Les lectures de la Diablotine




#246 : Mon IMM

Bonjour tout le monde,

Comment allez-vous aujourd'hui ? Pour ma part, on fait aller ! Après une nuit difficile avec la pluie et les rafales de vent, ce matin, j'ai finalement pu me reposer quelques petites heures. 

Je viens vers vous avec le premier billet de la journée : mes réceptions ! Je vous proposerai ensuite une chronique et si je suis en pleine forme, une seconde chronique ! Et oui, vous lisez bien, je vais essayer de ne pas chômer aujourd'hui.

Voici mes achats :
Les lectures de la Diablotine

Les avez-vous déjà lu ? J'imagine que vous connaissez "More Grey" mais connaissez-vous celui de Sarah Morgan, mon auteur chouchou 😍 ?

Ma petite réception qui sent bon l'hiver et qui je ne sais pas, mais rien qu'en le regardant, je sens que je vais apprécier ma lecture. Je ne sais pas, on pourrait dire que c'est mon intuition qui me l'a dit.
Les lectures de la Diablotine

Quels livres avez-vous reçu, acheté ou emprunté cette semaine ? Je suis curieuse !

Bon après-midi,