mardi 28 janvier 2020

L'heureuse providence de Michel Lacombe

Résumé :

Confiée toute jeune à un riche couple de Parisiens en mal d'enfants contre une rente miraculeuse pour son père Ludovic, maître du modeste domaine de Kernadic, Gwenn Le Braz devient institutrice après des études brillantes à l'école normale. Alors que depuis dix ans elle n'a plus revu son père, furieux de son engagement dans l'enseignement laïc, elle apprend qu'il est sur le point de vendre ses terres en raison de la construction d'un barrage. A l'annonce de cette nouvelle, Gwenn est parcourue d'une étrange sensation qui va la ramener dans sa Bretagne natale pour venir au secours du domaine...


Avis :

Dans la Bretagne de l'entre deux-guerres, nous allons faire la connaissance d'un père qui va devoir faire un choix difficile financier qui va le forcer à s'éloigner de l'un de ces cinq enfants...

Ludovic, paysan décide d'envoyer sa fille Gwenn dans une famille d'avocats parisiens afin de travailler là-bas. En effet, depuis le décès de son épouse, la vie à la ferme est difficile. Heureusement pour Gwenn, très vite, la maîtresse de maison, Loanne va s'attacher à cette adolescente toute timide. Elle décide alors de prendre la jeune enfant sous son aile et lui offre des études. Plus tard, la jeune fille très douée est devenue jeune femme qui deviendra institutrice. Pour les jeunes, elle n'hésitera pas à se battre pour eux, pour leur donner une éducation.

Après la seconde guerre mondiale, la vie a beaucoup changé. Gwenn apprend que l'exploitation familiale est menacée par un projet de barrage ; un nouveau combat attend la jeune femme. Est-ce que Gwenn pourra sauver l'exploitation familiale ? Jusqu'où pourra-t-elle aller pour sauver la terre de ses ancêtres ?

Nous allons suivre Gwenn dans ses joies, ses peines, ses doutes, ses espoirs. On va la voir grandir, on va la voir s'épanouir, on va la voir avancer dans la vie. Je me suis vite attachée à elle, je l'ai connu enfant et la voir grandir au fil des pages n'a fait qu'accentué cet attachement pour elle.

J'ai aimé le fait que l'auteur nous explique la difficulté pour les institutrices de campagne des années 1930/1950 ; le métier a bien changé en un quart de siècle ! L'histoire est belle, intéressante. Les personnages sont touchants, attachants, surtout Gwenn que j'ai beaucoup aimé.

J'ai beaucoup aimé ce roman historique régional. On ressent tout le travail de recherche qu'a fait l'auteur en amont pour nous offrir un récit des plus justes, des plus réalistes. Il nous parle de la condition de la femme, de l'adoption, de la religion, de la vie à la campagne, de la guerre. Bref, il y a vraiment de quoi faire ici !

La plume de l'auteur est belle, fluide, très agréable à lire et elle est très descriptive. Je n'avais aucune difficulté à m'imaginer les paysages de Paris d'antan, de la Bretagne de l'époque. Il décrit avec beaucoup de minutie des petits détails qui font toute la différence.

Tout ça pour vous dire que cette histoire est belle, intéressante et nous dresse le portrait d'une jeune femme qui va mener plusieurs combats sans jamais savoir si elle les gagnera...


Note : 8/10


Nombre de pages : 448


Je remercie De Borée Editions pour cette lecture.

11 commentaires:

  1. Je ne suis pas certaine que ce soit pour moi ma belle, mais j'aime beaucoup la façon dont tu en parles !

    RépondreSupprimer
  2. Contente que ça t'ai plu mais je ne pense pas que ce soit pour moi non plus :))

    RépondreSupprimer
  3. Je me dis qu'il devrait me plaire :)

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour,
    Une bonne note, un sujet intéressant mais un livre trop long (pour moi), je passe mon tour.
    Bonne journée, FLaure

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, je peux comprendre, pas de soucis. Bon week-end

      Supprimer
  5. Je suis moins tentée par celui ci mais merci pour ton avis ♥

    RépondreSupprimer
  6. Merci pour cette chronique élogieuse, sur laquelle je suis tombé par hasard ! Je ne connaissais pas ce blog, et venant d'y jeter un œil, je le trouve très attractif. Pour information, De Borée vient de rééditer en format poche un ancien polar que j'ai profondément remanié, et un autre roman terroir se déroulant dans le Béarn y paraitra cette année. J'annonce aussi une nouvelle collection aux éditions du Mot Passant, "Crimes en Région", dans laquelle mon héroïne, une journaliste pour une revue d'archéologie, se trouvera à chacun de ses reportages confrontée à un meurtre. Chaque aventure mêlera le passé archéo d'une région à une époque donnée à une intrigue policière. Sept sont déjà écrits, et le premier se déroule en Ariège et rejoint les librairies dans la semaine. Il a pour titre "Retour de Flammes à Montségur". Le mois prochain sortira la deuxième aventure de Françoise, mon personnage principal, qui aura pour cadre les grottes préhistoriques ornées d'Ardèche. La mois suivant, la Bretagne de menhirs… et ainsi de suite ! De la lecture en vue !
    Merci encore pour vos appréciations,

    Michel.

    RépondreSupprimer

Bonjour,

Merci de votre visite sur le blog et de m'avoir laissé un petit mot.

A bientôt !