vendredi 26 novembre 2021

L'ombre du crépuscule de Rachel Caine

Bonjour, bonjour,

J'espère que vous allez bien et que vous profitez de ces longues soirées froides pour vous poser et faire de belles découvertes livresques. Je vous propose de découvrir un livre qui m'a énormément plu aujourd'hui ! Je suis heureuse de pouvoir vous parler de "L'ombre du crépuscule" qui est un suspense qui a fait le job !
Les lectures de la Diablotine


Voici le résumé du livre :

Gwen est parvenue à se débarrasser de son ex-mari, le serial killer Melvin Royal, et à sauver ses enfants. Mais elle continue de subir le harcèlement de ceux qui refusent de la croire étrangère aux crimes de Melvin.

Gwen espérait désormais vivre sans se cacher, c'est de nouveau impossible. C'est alors qu'une inconnue l'appelle. Marlene Crockett, qui réside à Wolfhunter, a besoin de son aide. Elle sent planer au-dessus d'elle une menace latente.

De fait, quand Vee, 15 ans, la fille de Marlene, contacte à son tour Gwen, elle lui annonce que sa mère est morte - et qu'elle est la prochaine sur la liste...

Gwen se rend alors à Wolfhunter. Mais, dans cette sombre bourgade, chacun peut aisément échapper à la lumière...


Voici mon avis sur le livre :

Ayé, Melvin Royal est mort et laisse derrière lui femme et enfants qui n'aspirent plus qu'à une chose : oublier et vivre leurs vies. On pourrait penser que la perte d'un être cher rendrait ces personnes tristes et malheureuses mais en fait, je ne vous ai pas tout dit ! En effet, ce cher Melvin était un serial killer. Son plaisir ? Tuer des jeunes femmes dans son atelier, sous la barbe de toute sa famille qui était loin de se douter de ce que ce dernier faisait dans cette pièce. Melvin est mort et la personne qui l'a tué n'est autre que Gina, son épouse. Pourquoi l'avoir tué allez-vous me demander ?! Et bien tout simplement parce que ce dérangé mental voulait torturer et ensuite tuer sa moitié et pour ne pas oublier ses méfaits, il allait bien évidemment filmer la scène ! Gina peut remercier sa bonne étoile car on ne sait comment, elle a réussi à en réchapper indemne. A la mort de son époux, Gina est devenue Gwen.

Gwen parcourt avec ses enfants les Etats-Unis en espérant se faire oublier et vivre enfin paisiblement avec ses enfants. Elle a trouvé à Stillhouse Lake le lieu où se poser. Elle espère pouvoir se reconstruire loin des machinations sordides de son mari. Même mort, le spectre de Melvin plane au-dessus de sa tête. Pour couronner le tout, il y a des fous furieux qui pensent qu'elle est la complice de Melvin ! Après tout, pourquoi serait-elle innocente alors qu'elle vivait sous le même toit que lui ? Elle ne pouvait pas ne pas savoir ce que faisait son mari, ce n'est pas possible, non... Et pourtant !

"Les Anges Disparus" sont à la recherche de Gwen et de ses enfants... La fille de Miranda a été assassiné par le serial killer et fait partie de ce groupe qui veut faire payer à Gwen les crimes de son mari. Lorsque Gwen et Miranda vont se retrouver sur un plateau télé, ça va péter... Miranda s'est donnée pour mission de pourrir la vie de Gwen et luire faire payer les atrocités commises par Melvin mais surtout, elle veut que Gwen avoue les crimes qu'elle n'a pas commis... Gwen comprend qu'elle ne pourra jamais vivre sa vie en paix. Heureusement qu'elle peut compter sur le soutien indéfectible de ses enfants et de Sam, son nouveau compagnon qui a été victime de Melvin car ce dernier a assassiné sa sœur. Miranda n'a pas l'intention de la laisser tranquille et entend bien lui faire vivre un enfer sur terre ! Gwen a peur pour cet équilibre qu'elle a commencé à toucher du doigt qu'il ne s'évapore dans le ciel.

Un jour, Gwen va recevoir l'appel d'une certaine Marlene qui lui demande de l'aide car elle craint pour sa vie mais sa demande semble peu cohérente. Gwen est méfiante, elle se demande ce que peut bien lui vouloir cette femme. Lui dit-elle la vérité ? Est-elle réellement en danger ? Sauf que voilà, un autre jour, elle va recevoir l'appel de Vee, la fille de Marlene qui lui annonce le décès de sa maman et qu'elle, et bien, qu'elle est la prochaine sur la liste. Gwen décide de porter secours à cette jeune fille en détresse. Elle n'a pas su être présente pour sa mère, elle saura l'être pour la fille. Toute la famille part pour Wolfhunter afin de porter secours à Vee.

Sur le chemin de Wolfhunter, Connor, le fils de Gwen découvre que dans cette ville il y a de nombreuses disparitions de jeunes femmes. Est-ce que ces disparitions auraient un lien avec la mort de cette pauvre Marlene ? Sans le savoir, Gwen met les pieds dans une nouvelle spirale infernale qui pourrait bien l'aspirer si elle ne reste pas sur ses gardes...

L'auteur nous offre une histoire très prenante, surprenante que j'ai pris plaisir à lire ! L'auteur a décidé de s'acharner sur son protagoniste avec beaucoup de malice dans son récit. L'auteur n'a pas épargné Gwen pour laquelle on développe facilement beaucoup d'empathie et d'affection.

C'est bien mené ; l'auteur a fait un excellent travail d'écriture ici. La plume de l'auteur est fluide, captivante, effrayante, très agréable à lire. Les émotions sont toutes différentes et palpables dans ce suspense. Les rebondissements sont nombreux, la dynamique entre Gwen et Sam est excellente. Rachel Caine a su mener son histoire sur tous les flancs. 

Tout ça pour vous dire que j'ai passé un agréable moment livresque en compagnie de Gwen et de sa petite famille qui n'en ont pas fini de voir des vertes et des pas mûres avec une Rachel Caine qui a encore beaucoup de choses à nous faire découvrir, j'en suis sûre. Je vous encourage vivement à découvrir ce récit qui plaira aux amateurs du genre assurément.


Ma note :
Les lectures de la Diablotine


mercredi 24 novembre 2021

La Baronne des glaces de Nicole Vosseler

Bonjour tout le monde,

J'espère que vous allez bien. Je vous propose de découvrir aujourd'hui le premier tome d'une série fort prometteuse à mon goût ! Laissez-moi vous en parler plus en détails dans les prochaines lignes.
Les lectures de la Diablotine


Voici le résumé du livre :

Russie, 1822. Depuis son enfance, Katya sait "lire" dans la glace. Elle en perçoit les vibrations et les qualités. Quant à son frère aîné Grischa, il semble pouvoir "deviner" le temps qu'il fera.

Tous deux rêvent d'une vie meilleure et veulent laisser derrière eux leur enfance misérable. Leur voyage les mène sur la Baltique jusqu'au port de Hambourg où ils s'associent avec Thilo et Christian, des hommes d'affaires qui ont créé une société de négoce. Leur plan audacieux : expédier la glace jusqu'à Calcutta.

Mais la voie du succès est semée d'embûches, et les sentiments naissants entre Katya et Christian, qui est marié, menacent de faire fondre les rêves de la jeune baronne des glaces...

Inspirée de l'histoire vraie d'une dynastie de commerçants intrépides, le premier tome d'une saga mêlant amour, drame et aventure.


Voici mon avis sur le livre :

Un petit tour dans la Russie du XIXème siècle ça vous dit ? Oui ?! Alors j'ai le livre qu'il vous faut !

Nous sommes en 1822, la maman de Katya est morte pendant son accouchement. Elle va être élevée par son père et ses grands frères... Bref, que des hommes ! Elle sera la seule personne au sein du foyer du sexe opposé. De part sa minorité et de part son statut de jeune femme, elle sera l'"esclave" des hommes de la famille. Enfin pas de tous car parmi tous les frères qu'elle a, il y en a un, Grischa, treize ans qui a décidé de s'émanciper, de quitter le foyer familial pour faire sa vie mais surtout pour la vivre comme il l'entend ! Katya est forte et fragile à la fois. Malgré tout, elle va se sauver avec son grand frère qui va bien évidemment jouer son rôle de grand frère protecteur envers sa jeune sœur.

Durant quelques années, Katya va vivre chez Silja, en Norvège. Cette veuve a pris sous son aile la jeune enfant. Quant à son frère, il travaille dur sur des baleiniers ; dès qu'il le peut, il revient vers les deux femmes de sa vie. Leurs trajets seront parsemés de houles et de bourrasques. Mais ils ne lâcheront rien, ils resteront soudés et armés de patience pour arriver à s'en sortir. Ils vont faire de mauvaises comme de bonnes rencontres. Ils finiront leur course à Hambourg. Les deux jeunes gens pensent pouvoir faire fortune en extrayant de la glace de la mer Baltique et en la revendant aux pays où il y fait chaud. Si l'idée semble bonne sur le papier, seuls, ils ne pourront pas y arriver. Ils vont se trouver deux jeunes associés, Christian et Thilo, avec qui, ils vont tenter le tout pour le tout !

Christian et Thilo sont fils de commerçants. Ils ont les compétences nécessaires pour mettre sur pied ce projet fou de vendre de la glace. Puis, Grischa et Katya ont des dons qui vont leur être fort utile pour mettre sur pied leur grande entreprise. En effet, Katya a la capacité de "sentir" la glace, les vibrations, leurs qualités en tout genre. Et ce cher Grischa a un incroyable don de "voyance" climatique ; il peut "sentir" le vent, le froid, le gel, la pluie, il est capable de prédire les évènements climatiques ! Les jeunes gens vont aller dans les pays chauds comme l'Angleterre qui m'a un peu étonné mais ils iront également en Inde, où il y fait affreusement chaud pour vendre leurs étonnantes marchandises... Grâce aux compétences de chacun, parviendront-ils à faire fortune ?

Les aventures en mer glacée, en ville de nos protagonistes nous sont narrées dans un rythme soutenu où Nicole Vosseler nous offre des descriptions de paysages de glaces magnifiques ; je n'avais aucun mal à les imaginer dans ma tête et de les voir défiler au fil des pages. J'ai beaucoup aimé la façon dont à Katya de nous parler de la neige, de toutes les formes que la neige et la glace peuvent avoir.

L'auteur nous invite à un faire un voyage glacial et totalement dépaysant avec un personnage fort et hors du commun ! Nous allons voyager en compagnie de nos protagonistes, nous allons prendre plaisir à les suivre à travers ce froid polaire où ils sauront nous réchauffer le cœur.

J'ai également beaucoup aimé la façon dont l'auteur a eu de nous parler de cette grande aventure humaine qui donne envie de tourner les pages les unes après les autres. Katya est un personnage touchant, attachant qui sait faire tourner les têtes ! Elle est douce, gentille, sensible, fragile et aussi courageuse. La romance qui navigue sur les flots glaciales prend une belle place dans ce récit, une place que j'ai grandement apprécié. Le dosage de l'auteur a été excellent, il n'y a pas plus de romances que d'aventures. Bravo à Nicole Vosseler qui a fait un bon travail d'équilibriste !

La plume de l'auteur est fluide, belle, glaciale, juste et tellement agréable à lire. Les descriptions sont magiques, on s'y croirait ! Ce premier tome est divisé en plusieurs parties, ce qui permet de marquer les étapes importantes dans la vie de nos personnages. J'ai apprécié de voir grandir Katya sous nos yeux, c'est ce qui permet de s'attacher à elle encore plus que jamais. L'amour fraternel qui est mis en avant par l'auteur m'a beaucoup touché et plu, j'ai pris plaisir à suivre cette sœur et ce frère, de suivre leur relation, leur attachement l'un à l'autre est beau à voir.

Tout ça pour vous dire que j'ai énormément aimé ma lecture de ce premier tome qui démarre très très fort ! Je suis passée à un cheveu du coup de cœur, ce sera peut-être pour la suite ! En tout cas, j'ai hâte de connaître la suite des aventures de nos jeunes entrepreneurs qui n'ont pas fini de nous faire voguer sur les flots à la conquête de la fortune... Entourée de la glace, entouré du froid, je vous invite à prendre une bonne tasse de chocolat chaud, de vous poser dans votre fauteuil préféré, avec votre plaid et de déguster ce roman qui nous offre un dépaysement total.


Ma note :
Les lectures de la Diablotine



Un baiser qui palpite là, comme une petite bête de Gilles Paris

Bonjour tout le monde,

Je vous propose de découvrir aujourd'hui un livre qui est à destination des lycéens [normalement]. Pour ma part, au vu de la dureté du livre, je dirais qu'il est plus à destination des lycéens qui sont en fin de la terminale...
Les lectures de la Diablotine


Voici le résumé du livre :

"Je me suis laissée prendre, comme une fille facile". Ainsi parle Iris avant de se donner la mort. C'est un choc pour l'ensemble du lycée mais surtout pour Emma, Tom et leurs amis. Conscients d'avoir mal agi, ils tiennent à mieux comprendre ce qui s'est passé et à défendre la mémoire d'Iris.

Une histoire d'amitié forte qui, sur fond de quête identitaire, aborde notamment les problèmes liés à la violence et au harcèlement.


Voici mon avis sur le livre :

Le livre commence sur une séquence très forte et qui donne froid dans le dos. Je dois vous dire que je ne m'attendais pas à ça mais alors absolument pas lorsque j'ai commencé ma lecture. Il faut que je vous dise que je suis une maman de deux filles que je considère toujours comme mes bébés même si elles sont des ados et que j'en ai une qui est au lycée. Je suis très protectrice envers elles, sûrement trop mais voilà, je pense que la violence de la première scène du livre est terrible, même pour les adultes. De toute façon, vous me connaissez, dès que ce sont des enfants qui sont mis en scène, je ne suis pas une lectrice bon public parce que je me braque presque instantanément dès qu'on leur fait du mal.

Iris s'est suicidée. Elle a vécu l'horreur, elle a essayé d'oublier mais elle n'a pas réussi, alors elle a décidé de commettre l'irréparable pour ne plus se sentir oppressée, harcelée, tourmentée. Personne ne l'a écouté, personne ne l'a entendu, elle a décidé de passer à l'acte...

Ce roman parle de harcèlement, un sujet qui me touche particulièrement et qui me tient à cœur. Mais voilà, que ne fut pas ma déception lorsque je me suis aperçue que le sujet n'était finalement que survolé, qu'il servait comme base de départ pour cette histoire. Au fil des pages, on apprend peu à peu le pourquoi du comment.

Nous allons voir évoluer à travers ce récit les adolescents. D'autres se cherchent, d'autres se trouveront et se dévoileront mais ce n'est pas le cas de Tom par exemple, qui lui n'est pas encore prêt à s'assumer, à s'avouer son homosexualité. Son problème d'acceptation de soi a engendré des problèmes de drogues et d'alcools. Ce pauvre petit est à plaindre d'une certaine façon. Il y a Emma, une jeune ado parfaite (aux yeux des parents !) : elle ne boit pas, elle ne fume pas, elle ne se drogue pas et pourtant, elle a un petit poids sur sa conscience... Elle a des remords, des remords qui sont en train de la dévorer lentement sauf que voilà, c'est trop tard pour bien agir.

Dans ce roman pour jeunes, il y a beaucoup de thématiques fortes qui sont à mes yeux trop survolées, je pense que Gilles Paris aurait pu développer davantage les choses, aller jusqu'au bout des choses.

J'ai apprécié que la narration ait été alterné entre plusieurs personnages, cela permet aux lecteurs d'avoir des visions différentes mais les personnages manquaient un peu de profondeur. J'ai apprécié le lexique qui se trouve à la fin du livre parce que je ne vais pas vous le cacher mais parfois, j'étais totalement perdue avec ce vocabulaire que je ne connaissais pas. Je ne sais pas si c'était rassurant ou non mais mes filles ne connaissaient pas non plus certains mots et étaient contentes d'avoir des définitions. Je leur ai demandé si l'on parlait ainsi au lycée et/ou collège mais non. Je pense que l'auteur en a fait un peu trop ici et c'est dommage.

Je n'ai pas beaucoup apprécié le fait que ce livre soit tourné vers le sexe. Je trouve que pour des jeunes lecteurs, c'est beaucoup trop et même dérangeant. Ma fille n'a pas voulu poursuivre sa lecture car elle se sentait mal à l'aise vis-à-vis de ce sujet. 

Tout ça pour vous dire que j'ai un avis mitigé sur ce livre. Il est intéressant de part les thèmes abordés mais il n'en reste pas moins que je trouve que les jeunes lycéens sont trop jeunes pour le découvrir. Je m'attendais à ce que l'on montre davantage les déboires, les malheurs d'Iris mais elle n'est qu'un point d'encrage qui ont permis à Gilles Paris de faire briller les autres personnages de l'histoire. Je vous invite à vous faire votre propre opinion et me dire ce que vous aurez pensé de votre lecture.


Ma note :
Les lectures de la Diablotine