dimanche 17 novembre 2019

Le Tigre et les pilleurs de Dieu de Philippe Grandcoing

Résumé :

La première enquête de l'antiquaire Hippolyte Salvignac

Paris, automne 1906 : la France se remet à peine de l'ouragan de l'affaire Dreyfus. La séparation de l'Eglise et de l'Etat est dans tous les esprits... Hippolyte Salvignac, modeste antiquaire parisien d'une quarantaine d'années, est recruté par Georges Clemenceau pour aider la police à pourchasser des trafiquants d'œuvres d'art. Ces derniers pillent les trésors qui sommeillent dans les églises de campagne... Flanqué de l'inspecteur Jules Lerouet, bâtard au grand cœur, Salvignac découvre les méandres d'une situation explosive : luttes politiques, tensions diplomatiques, conflits religieux et trafics internationaux. Au fil de son enquête, il sillonnera l'Europe de la Belle Epoque, de son Quercy natal à Londres en passant par les stations thermales d'Auvergne et la banlieue parisienne.

Une galerie de personnages attachants, romanesques ou réels, fait de ce polar historique un livre passionnant, alors que va naître la police moderne des Brigades du Tigre. Fréquentant aussi bien les allées du pouvoir que le monde interlope des marchands d'art ou les soupentes du Quai des Orfèvres, Salvignac entraîne le lecteur dans le tourbillon des années 1900. A travers mille rebondissements se dévoile tout un monde révolu où se côtoient premières automobiles et voitures à chevaux, lampes à pétrole et ampoules électriques, une société où s'invente chaque jour la modernité du XXème siècle.


Avis :

Un petit polar historique ça vous dit ? Je vous propose de partir à Paris, dans les années 1900 où nous allons faire la connaissance d'Hippolyte Salvignac qui est antiquaire. Fils de notaire, il se voit confier par Georges Clemenceau lui-même s'il vous plaît, qui était je vous le rappelle Président du Conseil à l'époque, une mission qui devrait convenir à notre homme car il s'agit de trafic d'œuvres d'art religieuses ! Etant un expert en la matière, il devrait avoir l'œil aguerri pour cette mission sous couverture. Notre antiquaire assistera Jules Lerouet, inspecteur de police.

Un récit qui a su me tenir en haleine du début jusqu'à la fin ! Les personnages sont touchants et bien campés dans leurs chaussures. Pas de fausses notes dans la boîte à musique, on sent que l'auteur maîtrise son sujet et il nous emmène avec lui dans les méandres du marché noir de l'art où les pilleurs n'ont aucunes morales.

J'ai apprécié le fait que l'auteur nous fasse voyager ! On va voir du pays, on va être sur les traces de ces pilleurs qui parcourent le globe sans vergogne ni remords ! Le plus de ce récit réside sur le fait que l'auteur mette en lumière les nouvelles technologies de l'époque, ce qui peut nous sembler désuet de nos jours.

Autre point positif à mon sens, ce livre est riche en rebondissement ce qui permet de garder l'attention du lecteur tout le long de la lecture jusqu'à ce qu'on arrive au final qui est bien mené. Ce premier roman m'a beaucoup plu et il me tarde de pouvoir découvrir les autres aventures de notre Hippolyte pas aussi fragile que l'on aurait pu croire... L'intrigue originale est bien menée, l'auteur maîtrise son sujet pour nous offrir un formidable récit qui pousse à aller jusqu'à la dernière page.

La plume de l'auteur est fluide, pointilleuse, riche, très agréable à lire. On ressent tout le travail de recherches qui a été mené en amont par l'auteur pour nous offrir un récit des plus justes. Il nous montre avec beaucoup de précisions comment se menaient les enquêtes policières à la Belle Epoque.

Tout ça pour vous dire que j'ai passé un agréable moment livresque avec ce polar historique qui se lit très vite. Je ne peux que vous le recommander à la lecture !


Note : 8/10


Nombre de pages : 438


Je remercie De Borée Editions pour cette lecture.

#206 : Mon IMM

Bonjour,

J'espère que vous allez bien et que votre dimanche est sous le signe du repos et de la lecture détente. Voici les livres que j'ai reçu cette semaine pour mon plus grand bonheur :



Quels livres avez-vous reçu, acheté ou emprunté cette semaine ? Je suis toute ouïe ! #curieuse

Bon après-midi,

vendredi 15 novembre 2019

Femmes d'exception de Michel Klen

Résumé :

Célèbres ou anonymes, elles ont fait preuve de bravoure et d'abnégation dans des situations exceptionnelles, poignantes voire dramatiques. Dans cette saga, il y a d'abord les résistantes, les agents de renseignement, les infirmières, les ambulancières et bien d'autres qui se sont engagées au péril de leur vie pour servir leur patrie pendant les deux guerres mondiales et les conflits postérieurs. Beaucoup sont restées des oubliées, telles les prostituées à Dien Bien Phu, transformées en soignantes dans l'enfer surréaliste de la cuvette indochinoise. Il y a aussi celles qui ont pris les armes pour sauver leur communauté menacée (combattantes kurdes, chrétiennes du Liban, etc...).

Il y a ensuite ces femmes qui se sont investies sans compter pour une oeuvre philanthropique ou pour la liberté : la pakistanaise Malala Yousafzai, Prix Nobel de la paix à 17 ans à peine, qui a mené un combat à hauts risques contre l'obscurantisme des talibans, la yézidie Nadia Murad, autre très jeune Prix Nobel de la paix, réduite en esclavage sexuel par l'Etat islamique, devenue activiste et ambassadrice des Nations Unies, Rosa Parks ou Amelia Boynton, deux grandes figures du mouvement afro-américain des droits civiques, ou encore l'actrice Angelina Jolie qui a destiné l'essentiel de sa fortune à des projets humanitaires.

Il y a enfin les femmes de défi, comme Helen Keller, sourde, aveugle et muette, première handicapée à obtenir un diplôme universitaire, devenue auteur, conférencière et militante. Ou ces saint-cyriennes qui ont gravi le plus haut sommet d'Afrique avec une jeune militaire convalescente blessée en Afghanistan. Sans oublier les reporters de guerre qui ont su trouver la force physique et mentale pour témoigner dans des environnements de massacres et d'horreur.

Beaucoup d'autres parcours de femmes qui se sont transcendées à un moment de leur vie sont présentés dans cet essai documenté. Toutes ces aventures vécues se lisent comme un roman bouleversant. Une leçon de vie.

En annexe, une chronologie des "grandes premières" au féminin.


Avis :

J'avais envie de découvrir ce livre qui rendait hommage aux femmes qui se sont battues pour d'autres femmes à travers le temps, à travers l'espace, à travers l'Histoire. Ce livre rend hommage à ces femmes qui n'ont pas eu peur de se dresser devant le monde avec courage, force, abnégation.

J'ai apprécié lire ce livre qui rend hommage à ces femmes connues ou anonymes qui ont fait preuve de bravoure quand il le fallait.

Ce livre est classé par thématique, j'aurai aimé que ce soit par période pour que l'on ait un sentiment de continuité de l'histoire mais je peux comprendre le choix de l'auteur. A chaque thématique son héroïne à un moment clé de l'histoire. L'auteur brosse le portrait de femmes brillantes, courageuses qui ont su marquer leur époque.

J'ai pris plaisir à découvrir ou redécouvrir ses portraits de femmes, je pense notamment à Malala Yousafzai qui a reçu le Prix Nobel de la paix ou encore à Rosa Parks qui a mené un combat de tous les diables pour les afro-américains. J'ai apprécié en apprendre sur ces portraits présentés dans cet ouvrage qui est très complet. J'ai aimé en apprendre sur d'autres femmes qui auraient mérité d'être sur le devant de la scène.

C'est un livre coup de poing, qui nous livre des vérités que l'on ne connaît pas forcément. Les témoignages de ces femmes forcent l'admiration et le respect. Elles ont fait de leur expérience leur combat afin que d'autres femmes n'aient pas à subir ce qu'elles ont subi. C'est plus qu'un livre, c'est une véritable leçon de vie que nous livre ces femmes d'exceptions.

Tout ça pour vous dire que je ne suis pas fan en règle général de ce format de livre mais je voulais connaître ces femmes qui se sont battues et/ou qui se battent encore et toujours pour nous, les femmes. Un livre intéressant et instructif que je vous encourage vivement à découvrir.


Note : 7/10


Nombre de pages : 242


Je remercie Gilles Paris pour cette lecture.

Bon à rien de Natalie David-Weill

Résumé :

C'est la rentrée dans cette famille parisienne sans histoires. Après un été boosté aux "cahiers de vacances", Félix, le petit dernier, entre en 6 ème dans un nouveau collège, et c'est tout l'équilibre familial qui peu à peu va se lézarder. Car Félix, pas rebelle pour un sou mais hermétique à tout progrès, est très très mauvais élève. Cela insupporte Grégoire, le père, pour qui l'excellence scolaire est une évidence qui ne se discute pas. Cela plonge Charlotte, la mère, dans des abîmes d'anxiété aussi usants pour elle que pour les siens. Et cela horripile Louise, la sœur aînée, brillante lycéenne de terminale, furieuse que leurs parents pourrissent ainsi leur existence. Avant même le début du deuxième trimestre, chaque membre de la famille est au bord de la crise de nerfs, et dans cette cacophonie où personne n'arrive plus à se parler, c'est presque Félix, paradoxalement, qui semble le plus zen...

Rythmé par les trois trimestres de l'année scolaire, Bon à rien explore avec une autodérision salvatrice un sujet source d'insomnies et de zizanie pour de nombreux parents : l'angoisse de voir sa progéniture échouer à l'école et tous les excès auxquels cette angoisse mène. On s'y croirait !


Avis :

Au mois de septembre, j'ai lu un avis très défavorable pour ce livre ce qui m'a conduit à reporter ma lecture tant la blogueuse n'avait pas aimé sa lecture. Je l'ai donc ressorti de ma PaL poussiéreuse, le jour de cette rentrée scolaire parce que je me suis demandée pourquoi elle n'avait pas adhéré à cette lecture. Pour tout vous dire, je n'ai pas la réponse à cette question et me demande si elle l'a lu entièrement car pour ma part, j'ai apprécié les lignes de ce livre. On ne va pas se mentir, il n'aura pas le prix Goncourt mais il se lit très bien et ce que dit l'auteur n'est pas faux !

Félix a des difficultés scolaires et ses parents, enfin surtout sa maman va tout mettre en oeuvre pour savoir pourquoi il n'arrive pas à réaliser les prouesses de sa sœur aînée. Avec ce roman, l'auteur va nous décrire avec beaucoup de justesse ce qu'est prêt à faire une mère pour la réussite de son enfant.

Félix est un personnage touchant que l'on a envie d'aider tout comme sa maman qui se démène comme jamais ! Cette wonder mum est prête à tout pour que la scolarité de son enfant se passe pour le mieux car si il ne peut pas être le premier de la classe comme sa grande sœur, il peut malgré tout réussir, le tout est de l'aider. Avec toute la bonne volonté du monde, cette pauvre maman va s'enliser dans une situation qui la dépasse totalement. Son mari absent à cause du travail n'intervient que très peu même si cela ne l'empêche pas d'être sur le dos du petit pour qu'il avance.

Lorsque l'on arrive au moment fatidique, le moment tant attendu qui répond enfin à la question mais "pourquoi Félix n'arrive pas à l'école ?", on ne peut qu'être satisfaite de la réponse donnée.

Loin d'être parfait, ce roman pêche au niveau de quelques longueurs, sur des passages qui m'ont semblé inutile. J'aurai aimé que Félix reste le centre de l'attention. Cela dit, la plume juste et humoristique de l'auteur nous montre avec beaucoup de tendresse ce qui se trame dans une famille qui pourrait être la vôtre ou la mienne...

Tout ça pour vous dire que ce roman qui est dans l'air du temps est à découvrir par les parents... Et les enfants !


Note : 8/10


Nombre de pages : 385


Je remercie Mon poche pour cette lecture.

jeudi 14 novembre 2019

La bastide du colonel de Florence Roche

Résumé :

Rescapé du chemin des Dames, grièvement brûlé au visage, Philibert fait plus ample connaissance avec Florimond, le soldat qui lui a sauvé la vie. Quand celui-ci meurt de la grippe, Philibert, jeune orphelin sous couvert de sa gueule cassée, ne résiste pas à se glisser dans la peau de ce fils de colonel. C'est une toute nouvelle vie qui l'attend à la bastide, en pleine Provence viticole. Un cadre presque idyllique, si ce n'était l'attitude étrange de Maria, l'épouse de Florimond...


Avis :

Nous sommes à l'hôpital, où nous allons faire la connaissance Florimond et de Philibert. Philibert a été gravement brûlé au visage et c'est Florimond qui l'a sauvé. Ils vont faire naturellement connaissance et commencer à nouer des liens.

Malheureusement, ce dernier ne va pas survivre à la grippe qui va le terrasser. Philibert va décider de s'inventer une vie, de se créer une famille lui qui est orphelin... En effet, ce dernier va profiter de ce que lui a dit Florimond pour se faire une nouvelle vie ! Philibert va devenir le père qu'il n'a jamais eu, il va prendre sa place dans sa bastide, dans ses vignes, auprès de sa famille.

En arrivant sur place, le colonel est heureux comme tout car il va retrouver son fils, sa femme sauf que voilà, si les conditions de sa nouvelle vie sont géniales sur le papier, il y a un truc qui ne tourne pas rond. La femme de Florimond qui est son épouse à présent est très étrange, elle cache des squelettes dans son placard... Il faudra que le colonel passe l'arme à gauche pour que notre gaillard décide de mener l'enquête et voir ce qu'il en retourne ici ! Direction l'Italie pour nous perdre dans le nord de la France, sur les champs de bataille, dans les cimetières pour trouver la vérité que l'on est loin de soupçonner...

J'ai beaucoup cette histoire malgré que le mensonge soit le point d'ancrage du roman. J'ai aimé en apprendre sur la culture de l'olive que l'on transforme en huile.

Cette histoire mêle avec brio Histoire, histoire et terroir. Florence Roche évoque la première guerre mondiale avec beaucoup de passion et de talent. On sent qu'elle a travaillé son sujet pour nous offrir un récit des plus intéressant, avec une intrigue passionnante, qui tient la route. Les personnages sont bien campés dans leur rôle, on prend plaisir à voguer auprès de cet usurpateur pour qui on développe de l'empathie naturellement.

Mensonge et trahison sont les clés de ce roman haut en couleurs. Les rebondissements ne manquent pas pour nous tenir en haleine tout du long du récit. Plus j'avançais dans les pages et plus j'avais envie de savoir.

Tout ça pour vous dire que j'ai passé un agréable moment livresque avec ce livre que je vous conseille si vous aimez les romans historiques.


Note : 8/10


Nombre de pages : 411


Je remercie De Borée Editions pour cette lecture.

Mon premier bullet carnet... des Editions Ubsorne

Bonjour,

Je vous propose aujourd'hui de partir à la découverte de bullet carnet qui fait un tabac chez les grands comme chez les moins grands ! Les Editions Usborne ont eu la brillante idée de créer deux carnets pour les enfants afin qu'ils soient à leur portée et qu'ils puissent noter ceux qu'ils veulent, comme ils le veulent !

Il y en a un qui a pour thématique les vacances. Il peut être utilisé tout au long de l'année par les enfants. Ils pourront raconter leurs vacances, comme un journal intime, façon bullet !


Dans l'autre, si ils aiment l'astronomie, ils prendront plaisir à observer les étoiles dans le ciel et y noter tous ceux qu'ils y verront.


Les bullets sont jolis, bien conçus avec de belles illustrations, de toutes les tailles qui ont chacune une thématique.

L'intérieur du bullet est riche, l'enfant n'est pas largué, il y a des annotations, des petits jeux, des infos pour leur permettre de remplir leur carnet.

Tout ça pour vous dire que ces bullets sont simples et intuitifs. Les enfants prendront plaisir à le remplir et à garder des souvenirs de ceux qu'ils souhaitent ne pas oublier.

Pour de plus amples informations, vous pouvez vous rendre ici : Usborne


Note : 8/10


Je remercie les Editions Usborne pour ces découvertes.


mercredi 13 novembre 2019

Arrogant bad boy d'Anna Wendell

Résumé :

L'avenir de Clémence est tout tracé et ne laisse place ni aux mauvaises surprises ni aux revirements inattendus. Mais avant de s'y engager, la jeune femme s'accorde un délai pour découvrir le monde et s'envole vers les Etats-Unis.
Dès son premier jour à Los Angeles, tout bascule : elle est percutée par une Ferrari ! Le conducteur, Xander, est aussi beau qu'arrogant, aussi autoritaire qu'attirant. Et bien déterminé à ne pas la laisser filer !
Des nuits passionnées en secrets dangereux, les deux amants n'ont pas fini de se surprendre !


Avis :

Un petit tour au pays de l'oncle Sam ça vous dit ? Clémence, jeune française dont la vie et l'avenir sont déjà tracées, a décidé de s'accorder une année sabbatique avant de s'enliser dans sa vie. Elle a décidé de partir pendant un an, faire le tour du monde pour revenir plus forte et plus épanouie que jamais. Direction L. A. où sa maladresse légendaire va frapper dès les premières heures ! En effet, la belle va se faire percuter par un chauffard répondant au nom de Xander. Il est aussi beau que séduisant, il est aussi autoritaire qu'horripilant ! Autant vous dire que sa parenthèse d'un an commence sur des chapeaux de roues !

Clémence est une jeune femme pleine de courage que l'on ne peut qu'admirer pour sa force et sa détermination. Elle n'a pas peur de quitter son petit pays pour vivre son rêve, "le rêve américain". Pleine de caractère, elle saura se défendre contre ceux qui lui chercheront des noises et c'est ce que va vite comprendre ce cher Xander à ses dépends. Sa rencontre avec Xander va changer tous ses plans, elle s'était imaginée moult scénarios pour apprécier son séjour mais elle va devoir les reléguer au second plan pour se donner pleinement à ce qui l'attend... D'autant plus qu'ils vont devoir se côtoyer plus longtemps que prévu.

Malgré leur rencontre catastrophique, une attirance va se profiler à l'horizon mais Clémence est une personne terre-à-terre et n'oublie pas qu'elle a déjà une vie en France et qu'elle a surtout un fiancé qui l'attend gentiment. Sauf que voilà, tout ne va pas se passer comme la belle le voudrait, de nombreux rebondissements vont se suivre et amener une succession de révélations, de coups bas, de voiles levés sur des secrets cachés. Entre manipulation, trahison, une idylle naissante, la pauvre Clémence ne sera plus où donner de la tête ! Comment toute cette histoire va finir pour Clémence ? Mystère... Ou pas ! Je vous laisse le soin de le découvrir par vous-même.

Les rebondissements sont nombreux et dynamisent beaucoup le roman. On n'a pas le temps de s'ennuyer car l'auteur sait nous tenir en haleine tout le long de son récit même si parfois j'avais des envies de meurtre concernant Xander qui m'a quelque peu tapé sur le système... Malgré ce petit point, l'histoire est agréable à lire. L'intrigue est bien menée, les personnages campent parfaitement dans leur position.

La plume de l'auteur est belle, fluide, humoristique, simple, agréable à lire.

Tout ça pour vous dire que j'ai passé un agréable moment avec cette petite romance qui nous emmène dans la ville des anges le temps de quelques pages...


Note : 8/10


Nombre de pages : 403


Je remercie les Editions Addictives pour cette lecture.