mercredi 17 octobre 2018

Before you break de Christina Lee

Résumé :

Elle : profondément marquée par le décès de son frère et incapable de se libérer de l'emprise de son petit ami volage, Ella noie sa souffrance dans ses études de psychologie. Bénévole pour une hotline de soutien psychologique sous le nom de Gabriella, elle se met à recevoir des appels réguliers d'un certain Daniel rongé par des idées suicidaires.

Lui : bad boy sexy au cœur tendre, Quinn a un lourd secret à cacher et cherche à expier ses fautes. Sous le pseudonyme de Daniel, c'est lui qui appelle souvent Gabriella, en qui il trouve une oreille attentive et une voix rassurante pour remonter la pente.

Eux : au fil de leurs échanges, une complicité plus qu'amicale se développe entre Gabriella et Daniel, alors même qu'ils ne se reconnaissent pas quand ils se rencontrent "en vrai".


Avis :

Ella est la meilleure amie d'Avery que nous avions découvert dans le tome précédent. Ella est une fin psychologue, elle est douée pour aider les gens, c'est dans sa nature de vouloir les aider. Ses études vont au-delà de la vocation, c'est innée chez elle ! Elle travaille à côté de ça dans une hotline pour aider les jeunes en difficultés qui peuvent appeler, se confier, parler de leur détresse. Ce n'est pas qu'un projet de vie professionnelle, c'est une façon pour elle de se reconstruire après ce qu'elle a vécu. Elle est un personnage courageux et admirable car elle a décidé d'affronter son problème. En entrant dans la peau de Gabriella, elle peut les aider bien plus qu'on ne peut se l'imaginer de prime abord, elle sait trouver les mots justes pour les aider, pour leur faire comprendre qu'ils ne sont pas seuls, qu'elle est là pour eux, tant qu'ils auront besoin d'elle.

Le petit copain d'Ella n'a pas inventé l'eau chaude. Au début, je me suis demandée pourquoi elle se trimbalait un boulet pareil mais en fait, on comprend que c'est son seul lien avec son passé. Le quitter voudrait dire tirer un trait sur sa vie passée mais c'est trop lui demander, elle n'est pas encore prête à couper le cordon ombilical... Ses amies Rachel et Avery ne sont pas de ferventes supportrices de Joel mais par égard pour Ella, elles ne disent rien mais n'en pensent pas moins ! On attend juste le moment où elle va s'apercevoir que cet homme est un parasite. Quand elle va faire la connaissance de Quinn, les choses seront encore plus troublantes que d'habitude, elle va se sentir toute chose avec lui, elle est irrémédiablement attirée par lui mais elle n'est pas du genre à tromper son mec donc... Le lien qu'elle a tissé avec Quinn est identique avec celui de Daniel qui l'appelle le soir. Au fil du temps, il va se confier, s'ouvrir à Gabriella sans savoir qu'il s'adresse en réalité à Ella. Son histoire trouvera un écho en elle, cela va la troubler bien plus qu'elle ne l'était avant...

Quinn est un gentleman très respectueux de ces dames ! Il prend soin d'Ella comme personne ne l'a encore fait pour elle. Sa loyauté amicale envers elle est troublante. Lorsqu'il a un truc dans la tête, on ne peut l'en faire déloger. Il connaît Joel, le petit copain d'Ella mais par égard pour elle, il ne lui dira jamais ce qu'il fait au sein de la fraternité. Il ne fait pas ça par solidarité mais tout simplement parce qu'il ne veut pas la blesser, il tient trop à elle pour lui faire du mal intentionnellement. A côté de ça, Quinn est la star montante de l'équipe de baseball, il n'a pas pris la grosse tête, il a su rester humble. Il ne joue pas de son statut de star pour mettre des filles dans son lit. D'ailleurs, ça commence à jaser autour de lui, on se pose beaucoup de questions... Mais si il agit ainsi c'est parce qu'il a un lourd secret à préserver.

Evidemment, nous faisons rapidement le lien entre Daniel et Quinn qui ne font qu'un. Lorsqu'il appelle la hotline pour se confier, on comprend la profondeur de sa culpabilité et l'impact que cela a sur sa vie. Son père oscille dans la vie politique où les apparences sont fondamentalement importantes ! Il faut à tout prix que son fils renvoie une belle image de marque. Quitte à cacher de nombreux squelettes dans les placards et de vivre avec sur la conscience jusqu'à la fin de leurs jours. La famille de Quinn ne voit pas qu'il est rongé et malheureux de l'intérieur. Parviendra-t-il à laisser une personne entrer dans sa vie ? Parviendra-t-il à mettre des mots sur ses maux ?

Christina Lee a le don pour nous conter des récits difficiles, avec des personnages qui ont vécu des choses terribles mais l'auteur ne surjoue pas, on ne tombe pas dans de la pathologie de bas étage. On peut analyser les sentiments, les émotions, développer de l'empathie pour eux. Dans ce second tome, on est passé à la vitesse supérieure et j'ai aimé ce récit autant que le premier, chapeau bas à l'auteur ! La thématique est forte, les émotions à leur paroxysme. La plume forte, intuitive, addictive !

Bref, ce second opus est tout simplement génial ! L'auteur a su influer le bon rythme pour nous offrir un récit de qualité. J'ai aimé revoir Avery que l'on a découvert dans le premier tome.

Un livre à lire absolument !


Note : 9/10


Je remercie BMR pour ce service de presse.

12 commentaires:

  1. Je suis heureuse de voir que ta lecture s'est si bien passée :D Pourvu que ça dure =)

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour cette découverte ! =) Je suis heureuse que ce tome 2 soit à la hauteur de tes attentes.

    RépondreSupprimer
  3. Je trouve le résumé original d'autant qu'on a rarement des bad boys qui osent se confier ainsi. Du coup, je suis intriguée =)

    RépondreSupprimer
  4. Pourquoi pas, sa peut être sympa ....
    Books story

    RépondreSupprimer
  5. Eh bien, je suis contente de voir que cette suite est encore meilleure ma belle !

    RépondreSupprimer
  6. ça ne me tente pas plus que ça mais toi tu as l'air totalement convaincue par ta lecture ! Je te souhaites la même chose pour la suite

    RépondreSupprimer

Bonjour,

Merci de votre visite sur le blog et de m'avoir laissé un petit mot.

A bientôt !