vendredi 3 mai 2019

La Ronde des saisons de Josette Boudou

Résumé :

Tout oppose Fabien, orphelin recueilli à la ferme de son oncle, et Astrid, impétueuse demoiselle de la bourgeoisie. Pourtant, lorsqu'il la rencontre à l'hôtel des Thermes, le jeune homme tombe fou amoureux de la jolie curiste, hélas promise à un autre. Fabien, qui rêve de devenir professeur, se jette alors à corps perdu dans les études, aidé par son ami le docteur Marchidial, jusqu'à ce que la Grande Guerre le rattrape...


Avis :

Je ne sais pas vous mais moi j'aime beaucoup cette première de couverture qui donne envie de se plonger dans ce livre.

Fabien est orphelin lorsqu'il est recueilli à la ferme de son oncle. Il n'a rien en commun avec Astrid qui est issue de la bourgeoisie qui est impétueuse. Lorsque Fabien va la rencontrer pour la première fois, il va littéralement tomber amoureux de la jeune femme sauf que voilà, la belle est déjà promise à un autre homme !

Mais ce jeune homme n'a pas l'intention de se laisser dicter sa conduite par les règles de la société et n'a que faire de leur différence sociale. Son rêve est de devenir professeur. Il va se jeter dans ses études la tête la première, il aura le soutien de son ami docteur sauf que voilà, la grande guerre va venir perturber les plans du jeune homme...

Astrid est un peu volage tandis que Fabien est un peu taciturne. Ils n'ont rien en commun et pourtant, leur histoire d'amour est belle et profonde. Ils n'ont que faire de la différence sociale qui pourrait leur occasionner du tort puis va venir le temps où l'éloignement va faire son oeuvre... Décidément, leur histoire ne sera pas aussi simple ! Il y a toujours quelque chose qui est là pour venir compromettre leur amour.

J'ai beaucoup aimé la façon dont l'auteur a eu de nous conter les évènements de l'époque. La plume de l'auteur est agréable à lire. J'ai beaucoup aimé son style, son phrasé, la façon de nous amener les choses. Les mots sont justes, ils sont choisi avec brio pour nous donner envie de poursuivre notre lecture jusqu'à la dernière ligne.

Si l'auteur a un réel talent de conteuse, elle a aussi un autre talent ! En effet, les descriptions des paysages qu'elle nous dépeint dans son roman sont époustouflantes, on s'y croirait, on les visualise parfaitement dans notre esprit. On ressent tout le travail qui a été fait en amont par Josette Boudou pour nous offrir un récit juste et de qualité.

L'auteur nous plante bien le décor avec les tourments qu'il y a dans le pays, que les hommes subissent. On ressent bien l'émotion que Josette veut nous transmettre. On ressent toute l'affection qu'elle ressent pour ses personnages parce qu'il est palpable à la lecture.

Tout ça pour vous dire que c'est un roman qui a su me toucher dans lequel je me suis plongée avec délice et sans regret ! Bien au contraire, c'est un bon livre, idéal en cette saison, qui est à découvrir.


Note : 8/10


Nombre de pages : 359


Je remercie De Borée Editions pour ce service de presse.

6 commentaires:

  1. Je confirme ma belle, cette couverture est sublime et elle invite à plonger dans le roman ! Sans compter que ton avis me tente beaucoup, alors je note 😃

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Super, tu m'en diras des nouvelles ma belle ! 🙂

      Supprimer
  2. Encore un livre qui pourrait plaire à mère qui aime ce genre d'histoire

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour ta chronique qui sait donner envie !!! :) bises

    RépondreSupprimer

Bonjour,

Merci de votre visite sur le blog et de m'avoir laissé un petit mot.

A bientôt !