mardi 28 mai 2019

Blanquette de Laure Buisson

Résumé :

Pour mettre fin à un mariage, rien ne vaut une bonne vieille recette traditionnelle ; et la béchamel au Tranxène s'avère être une vraie trouvaille pour qui veut supprimer son époux. Épouse, maîtresse, mère, sœur, secrétaire, régente, elle a voulu tout être pour lui. Pour le gagner, elle a sacrifié sa carrière. Pour le garder, elle s'est transformée en experte des plaisirs de la chair, amante et cuisinière accomplie. Pour le vénérer, elle a écarté tous les autres, amis, parents, y compris leur propre fille. Des ennemis à détruire ! Une passion exclusive. Ou presque. Car, ce soir, après avoir empoisonné son amour avec son plat préféré, elle raconte à celui-ci l'engrenage de leurs épousailles fatales...


Avis :

Pour attirer l'homme sur lequel elle a jeté son dévolu dessus, elle est prête à tout pour se faire remarquer de cet homme et la transformation commence par son apparence physique, puis sur sa culture. Pour lui, elle était prête à tout les sacrifices, après tout, il le valait bien ! Elle a passé cinq années de sa vie à porter plusieurs casquettes, tantôt sa confidente, son amie jusqu'à ce qu'un soir, il tente sa chance avec elle...

Maintenant qu'il est tombé dans le piège machiavélique de la belle, elle entend bien garder cet homme sous sa coupe ! Elle va donc faire une croix sur ses études afin de pouvoir se consacrer pleinement à son obsessionnelle passionnelle : lui. Elle va leur tailler un nid douillet, sur mesure, rien qu'à eux et que rien ni personne ne pourra détruire. Elle va tout faire pour satisfaire les désirs de son homme afin qu'il ne ressente pas le besoin d'aller voir ailleurs si elle y est.

Après avoir chassée la famille de son époux afin qu'il ne puisse rien avoir à lui reprocher, elle ne dort toujours pas sur ses lauriers, elle reste attentive à tous les signaux qu'il envoie, quel qu'il soit. Elle le surveille de près mais aussi les vautours qui voudraient tenter de l'approcher ! 

Que s'est-il passé pour qu'elle ait décidé de transformer son homme en veau afin d'en faire une bonne blanquette façon mari ? Pas Marie comme les plats surgelés mais mari, comme dans époux... Déroutant n'est-ce pas ? Et bien c'est simple, elle a complètement pété un câble, si avant on pouvait se poser des questions sur sa santé mentale, elle a totalement dérapé avec leur fille qui demande beaucoup d'attention et d'amour. C'en est trop pour elle, il faut qu'elle agisse pour son bien et le sien à contrario.

L'auteur va nous dresser le portrait clinique d'une femme qui est totalement barge oui, mais d'amour au point qu'elle a décidé après trente-deux ans de bons et loyaux services d'en finir avec l'homme qu'elle aime trop, avec l'homme qui la tue sans le savoir à petit feu. En se débarrassant de lui, elle pense sauver sa santé mentale, ce qui est un peu tard...

La plume de l'auteur est belle et agréable à lire. J'ai beaucoup aimé le personnage féminin qui a consacré sa vie à l'être aimé. L'autre n'a pas vu les sacrifices de cette femme qui s'est donnée à lui corps et âme et bien plus encore...

Tout ça pour vous dire qu'en commençant ma lecture, je ne pensais me laisser prendre dans le tourbillon infernal de la blanquette de veau qui malgré le goût de viande reste tout à fait digeste. A découvrir !


Note : 8/10


Nombre de pages : 165


Je remercie Mon poche pour cette lecture.

8 commentaires:

  1. Eh bien, on peut dire que c'est particulièrement original ma belle, mais je ne suis pas forcément tentée pour le coup...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas de soucis, ce sera pour une prochaine lecture ma belle :)

      Supprimer
  2. Cette chronique est très sympathique, je me note le titre

    RépondreSupprimer
  3. Ah pourquoi pas? Je trouve que c'est original!

    RépondreSupprimer
  4. Je passe mon tour pour celui-ci.

    RépondreSupprimer

Bonjour,

Merci de votre visite sur le blog et de m'avoir laissé un petit mot.

A bientôt !