dimanche 3 juin 2018

Doublement piégé de Dounia Bouzar

Résumé :

Ils sont deux.
Le fils, Alex, le père, Mohammed,
juge antiterroriste.
Deux Edouk, un seul "d".
Le premier se cherche, le second s'est fui.
Deux discours, deux voix pour un polar
d'une terrible acuité...

"J'ai la bouche pâteuse et la gorge sèche. Mes bras et mes jambes sont ankylosés. Des voix résonnent dans ma tête, comme si elles étaient très loin, puis elles se rapprochent... Avant de s'éloigner à nouveau... Où suis-je ? Sur un matelas dans une pièce sans fenêtres. Instinctivement, j'essaie de me lever. Pas évident, je n'ai pas de forces, mais j'arrive à m'appuyer contre le mur. J'entends plus distinctement les voix et je reprends mes esprits : Sommes-nous arrivés ?"

"J'en ai tant connu des "Alex", quand je me suis occupée des premiers jeunes qui "rêvaient de rejoindre Daesh", comme s'ils avaient trouvé le monde utopique qu'ils cherchaient désespérément..."


Avis :

J'ai l'habitude de vous présenter des ouvrages pour enfants de cette maison d'éditions mais aujourd'hui, je vais vous parler d'un ouvrage un peu particuliers qui n'est pas à mettre entre les mains de vos enfants mais plus dans les vôtres.

Comme vous avez pu le lire dans le résumé, je ne vais pas vous parler d'un livre de conte de fées mais d'une réalité malheureusement...

Alex Edouk est le fils d'un juge antiterroriste d'origine marocaine qui est totalement intégré à la culture française et d'une mère peu inspirée par la religion. En quête de repères et d'identité, cet adolescent va trouver refuge auprès de son grand-père paternel dont il partage les valeurs religieuses. Lorsque son grand-père décède, Alex va se retrouver tout seul. Il va se sentir abandonné, démuni contre la vie qui l'attend. Il va trouver refuge et réconfort sur le net auprès d'une jeune fille. Elle lui fera voir un monde qu'il n'avait jusqu'alors pas imaginé ; elle lui ouvre la porte d'un monde protégé par la loi divine, un monde qui lui permettra d'ouvrir les portes du paradis...

Malheureusement, le petit va se faire piéger ! Une course contre la montre va alors s'engager mêlant action, réaction et rencontres à haut risque entre la France, la Syrie et la Turquie, sur les terres de prédilection des djihadistes...

Nous allons suivre ce polar à deux voix avec beaucoup d'émotions, je me suis vue à plusieurs reprises tenir ma respiration tant j'en ai été coupé. On va suivre un père et un fils qui vont se battre mais pas pour les mêmes choses. L'un va tenter de sauver son fils contre vents et marées alors que l'autre va se laisser emberlificoter par des beaux parleurs...

Ce roman réaliste donne froid dans le dos. Dounia Bouzar n'a pas peur de mettre les pieds dans le plat et de nous raconter à travers son récit haletant et terriblement d'actualité qu'il ne faut pas perdre espoir. C'est le message de ce livre et c'est le message que j'ai envie de vous délivrer à mon tour à travers mon récit.

Ne perdez pas espoir, il ne le faut pas. J'ai beaucoup aimé la tournure qu'a pris le récit plus on avançait dans les pages. Les parents d'Alex ont su être présents pour lui, pas au bon moment mais ils ont eu la force, la capacité de lui montrer le chemin de son foyer. Les propos du père à la fin du livre m'ont fait verser quelques larmes, c'était quelque chose de simple en apparence mais tellement fort, tellement intense que l'on comprend qu'à ce moment précis du récit, il a retrouvé une partie de sa vie qu'il voulait alors oublier...

Tout ça pour vous dire que ce roman donne matière à réflexion et pas qu'un peu ! Le choix des mots, le sens des mots, la façon dont on emploie certains mots peuvent être l'élément déclencheur... 

C'est un livre qui est à découvrir pour sa triste réalité bien orchestrée.


Note : 9/10


Je remercie les éditions Saltimbanque pour ce service de presse.

14 commentaires:

  1. Je te remercie pour cette découverte.

    RépondreSupprimer
  2. Wahou, il a l'air sublime ce roman, même s'il paraît très dur également, il me tente beaucoup ma belle !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il est vraiment magnifique, dur mais magnifique.

      Supprimer
  3. Hum, il me plait beaucoup, merci de la découverte !

    RépondreSupprimer
  4. Il ne me tente pas malheureusement :/

    RépondreSupprimer
  5. il m'a l'air effectivement très percutant et bouleversant. Ce n'est malheureusement pas pour moi même s'il traite d'un sujet d'actualité

    RépondreSupprimer
  6. En effet il interpelle merci de cette présentation

    RépondreSupprimer

Bonjour,

Merci de votre visite sur le blog et de m'avoir laissé un petit mot.

A bientôt !