jeudi 7 février 2019

Etat de nature de Jean-Baptiste de Froment

Résumé :

Grand serviteur de l'état, Claude officie discrètement dans l'ombre d'une présidente vieillissante. Un matin, il décide de se lancer à la conquête du pouvoir. Mais était-il bien judicieux de s'exposer ainsi à la lumière ?
Car au même moment, une révolte populaire, attisée par la jeune et charismatique Barbara, monte dans la Douvre, département oublié de tous qui devient la vivante image des colères et espérances du pays tout entier.


Avis :

Claude est un homme qui a longtemps été discret, il vivait dans l'ombre et œuvrait durant de longues années. Il fait bien son travail, mais manque un peu de reconnaissance. Quand sa supérieure se prépare à partir pour la retraite, il prend la décision de postuler à son poste. Sauf que voilà, le pauvre vieil homme va vite déchanter avec l'arrivée de cette jeune femme dont la valeur est plus grande que le nombre des années qu'il a sacrifié pour briguer le poste... Ce poste est l'occasion en or qu'il rêvait pour se faire enfin reconnaître pour le travail qu'il accompli chaque jour ! Et voilà, qu'on voudrait lui couper l'herbe sous le pied, comme ça !

Les projets de Claude en sont contrariés. Claude entend bien se faire entendre, après tout, il n'est pas n'importe qui ! Il est tout de même un des plus hauts personnages de l'Etat. Mais je ne vous ai pas dit, vous savez qui est sa patronne ? Accrochez-vous bien les ami(e)s car c'est la Présidente de la République ! Et oui, rien que ça ! Très ambitieux le Claude, n'est-ce pas ?!

Il est tout à fait normal que la jeune femme qui se présente au poste ait plus de poids que lui car elle est Préfet de profession ; ajoutez à cela qu'elle est jeune, charismatique. Bref, elle est tout le contraire de ce pauvre vieil homme...

Barbara se trouve dans la Douvre. Elle est forte et le pouvoir en place a tout fait pour qu'elle ne puisse continuer à œuvrer car avec sa force spectaculaire, elle aurait pu faire se lever tout un peuple contre le gouvernement en place...

Arthur Cann est un jeune philosophe et accessoirement geek. Il a de grands projets pour développer Douvre. Il aimerait dans l'idéal que son département devienne le lieu d'expérimentation, version grandeur nature du monde à venir, qu'il soit à la fois écologique (je suis pour à 100%) et numérique (les deux sont-ils réellement compatible ?).

Beaucoup de personnages tous plus frappadingues des uns des autres, plus égocentriques que le voisin et qui finalement n'aspire qu'à une seule chose : leur avenir uniquement sont dans ce livre de fiction.

La plume de l'auteur est belle et agréable à lire. L'intrigue est soutenue et bien menée. Le fait que l'auteur se soit inspiré de faits réels, notamment de notre vie politique, il a su nous offrir un roman brillamment mener entre fiction et réalité. Le livre a été écrit avant le mouvement des gilets jaunes et le moins que l'on puisse dire étant donné qu'il est paru en début d'année, c'est que l'auteur avait vu venir cette crise sociale dans laquelle nous vivons...

Tout ça pour vous dire que je ne suis généralement pas le bon public pour ce genre de récit mais il faut dire que j'ai été agréablement surprise par la qualité du récit et par cette histoire qui a un vent de réel incroyable... Est-ce que la révolution menée par le peuple peut-être couronnée de succès ?


Note : 8/10


Nombre de pages : 265


Je remercie Aux forges de Vulcain pour ce service de presse.

12 commentaires:

  1. Je ne pense pas que ce livre soit pour moi. Je te remercie pour la découverte.

    RépondreSupprimer
  2. Merci Diablotine ! ça a l'air sensas ! :)

    RépondreSupprimer
  3. Je t'avoue que je ne me srrai pas arrêtée dessus, bien que j'adore les couleurs de la couverture, le contexte n'est pas forcément pour moi...Mais ton avis me pousse à revoir mon opinion ma belle !

    RépondreSupprimer
  4. La couverture et le résumé sont... Intrigants !

    RépondreSupprimer
  5. Je suis contente de cette belle surprise ! :)

    RépondreSupprimer
  6. Pas pour moi... Mais merci pour la découverte !

    RépondreSupprimer

Bonjour,

Merci de votre visite sur le blog et de m'avoir laissé un petit mot.

A bientôt !