jeudi 26 octobre 2017

Dakota Song d'Ariane Bois

Je remercie Gilles Paris pour ce service de presse.


Résumé :

New York, 1970. Shawn Pepperdine, jeune de Harlem, assiste, horrifié, au meurtre de son meilleur ami. Pour échapper aux assassins, il trouve refuge dans les sous-sols du Dakota, l'immeuble le plus mythique de Manhattan. Au cœur d'une ville en pleine ébullition, le Dakota reste, lui, immuable : un club très fermé, un château médiéval sur Central Park, un havre de paix des "rich and famous". S'y côtoient Lauren Bacall, Leonard Bernstein et Rudolf Noureev. Ici, Polanski tournera les images du film Rosemary's Baby. Devenu le premier portier noir du Dakota, Shawn côtoie ses résidents : Nigel, Abigail, Nathan, Cherie, Becky, Andrew, Tyler et les autres. Quand la plus grande star du monde, John Lennon, emménage à son tour, l'immeuble et sa communauté s'enflamment...

Dakota Song est le portrait survolté d'une Amérique en pleine révolution artistique, intellectuelle et sexuelle, celle de la Beatlemania et du disco, du Studio 54 de Warhol et du Chelsea Hotel, du scandale du Watergate et d'une décennie de violences.


Avis :

Ma copinaute Satine's Book avait lu ce titre et m'avait donné envie de le découvrir et c'est enfin chose faite ! Est-ce que j'ai eu raison d'écouter ma popine ?

Ce livre avait vraiment tout pour me plaire. A commencer par la première de couverture où les lunettes de John Lennon et le pont de Brooklyn font la une de façon colorée et chic sur un fond turquoise tout ce qu'il y a de plus sobre.

Nous sommes au début des années 70, à New-York où Shawn, jeune afro-américain habite le célèbre quartier d'Harlem ; il doit échapper à un gang qui a abattu froidement, sous ses yeux, son meilleur ami. Il trouvera refuge au "Dakota", un immeuble qui se situe à Manhattan, plus tard, cet immeuble sera emblématique. Son oncle y dirige quarante-neuf membres du personnel, de jour et de nuit, pour quatre-vingt-treize appartements. Des liftiers, des portiers, des factotums, un type dans chaque ascenseur, des concierges, un préposé au courrier... Beaucoup de monde quoi ! Shawn sera le premier noir américain à y travailler.

Le Dakota a été bâti pour qu"il ressemble à un château. Il est composé d'immenses appartements, tous différents des uns des autres, avec des superficies différentes. Le hall de cet immeuble est grandiose, tout le personnel est au petit soin pour les habitants de cette grande bâtisse. Cet immeuble à la chance d'avoir des habitants de renom ! Et oui, il y a Lauren Bacall, Léonard Bernstein, Rudolf Noureev pour ne vous citer qu'eux ! Polanski se verra refuser de tourner les scènes de "Rosemary Baby" à l'intérieur du Dakota, il ne filmera que l'entrée d'ailleurs !


Mais c'est lorsque John Lennon voudra acheter un appartement de ce bâtiment qu'il y perdra la vie... C'est devant le Dakota que John Lennon a été assassiné et c'est ainsi qu'il rentrera dans la légende...

Mêlant habilement l'Histoire du Dakota, les petites anecdotes de ses célèbres propriétaires et celles des personnages totalement fictifs, l'auteur dresse le portrait de New-York, des années 70 à 95, de Harlem à Manhattan, de la communauté noire à celle des nantis, des homos aux juifs en passant par les fêtes mémorables de New-York.


J'ai beaucoup aimé ce livre, il est très instructif pour ma part ! J'ai aimé découvrir ce New-York, ces célébrités, ces personnes lambdas dans ce Dakota.
J'ai aimé la plume de l'auteur qui m'a embarqué dans les péripéties quotidiennes de certains des habitants de ce célèbre building new-yorkais.


Un véritable bonheur, n'hésitez pas à découvrir ce livre !



Note : 9/10

16 commentaires:

  1. Malheureusement,ce livre n'est pas pour moi. Ce sera pour le prochain, peut-être ...

    RépondreSupprimer
  2. Je ne suis pas forcément tenté par ce livre je dois dire

    RépondreSupprimer
  3. Déjà, je suis totalement fan du look de la couverture et l'ambiance me plaît beaucoup !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh ça me fait plaisir ma belle ! Si tu le lis tu m'en diras des nouvelles !

      Supprimer
  4. Je suis curieuse! Je pense que je pourrais aimer! Merci pour la découverte =)

    RépondreSupprimer
  5. Réponses
    1. Si j'ai réussi à piquer ta curiosité, c'est que j'ai bien fait mon job ;)

      Supprimer

Bonjour,

Merci de votre visite sur le blog et de m'avoir laissé un petit mot.

A bientôt !