samedi 9 mars 2019

Le clos des Diablotins de Kim Chi Pho

Résumé :

Linh, ex-enfant chérie d'un quartier de miséreux de Bruxelles, croise Kamel, son ancien voisin et ami d'enfance, sur une ligne du métro parisien. Il l'insulte, la traite de chinetoque et la pousse hors de la rame. Vingt ans sont écoulés depuis la dernière fois qu'ils se sont vus. Désormais, maman célibataire, sa vie est un fleuve dormant qui se perd dans la mer.
Quand une averse printanière soudaine verse sur elle sa rage, elle court s'abriter sous les arcades de la place des Vosges. Un inconnu, lui aussi surpris par la pluie se tient à ses côtés. Il reconnaît sa fragrance. Il sait aussi qu'elle mordille les lèvres quand elle embrasse. Depuis longtemps il la cherche mais elle ne le sait pas encore. Il s'approche d'elle, sur la pointe des pieds, de peur qu'elle se sauve une nouvelle fois.
Mais elle le quitte. En arrivant à son appartement, elle apprend aux infos que Kamel a tenté de commettre un acte kamikaze à la station du métro où elle était descendue.


Avis :

Linh est célibataire. Elle est née au Vietnam et a passé son enfance au "Clos des diablotins", un quartier pauvre de Bruxelles où toutes les familles de toutes les origines venaient s'installer. C'est dans ce quartier qu'elle a fait la connaissance de Kamel, un petit voyou connu dans le quartier. Très vite, ils vont devenir amis, ils vont tout savoir l'un de l'autre, il connaissait même son secret à elle. Il avait déjà assisté à une de ses crises. Linh est schizophrène. Lorsqu'elle avaient des crises hallucinatoires, elles voyaient des esprits, les esprits des morts qui tentaient de prendre possession de son corps, de son esprit.

Depuis cette époque, elle a évolué, elle est devenue une maman au foyer qui n'est plus aux prises de ses démons passés, elle est libérée, délivrée ! Le jeudi est son jour de "repos", son jour "Pivoine", le jour où elle est reste au calme. Un jeudi, elle va se poser Place des Vosges pour lire sauf que voilà, une averse va venir perturber ses plans et c'est là qu'elle va faire la connaissance de lui... Lui, sait qui elle est, rien qu'en sentant son parfum, il a déjà eu l'occasion de le sentir lors d'une soirée dans un club échangiste, où son chauffeur, Kamel l'y avait déposé. Depuis lors, il n'avait de cesse de la chercher alors lorsqu'il l'a retrouvé, il n'a pas l'intention de la laisser s'envoler... Encore. Il va l'inviter à boire un verre, puis à venir chez lui où ils feront l'amour. Elle partira comme une voleuse, Bruce est de retour à la case départ...

En rentrant, Linh découvre qu'il y a eu une tentative d'attentat terroriste qui a été avorté à la station de métro où elle se trouvait. Lorsqu'elle va apprendre qu'il s'agit de Kamel, elle va être estomaquée mais quand la BRI va débarquer chez elle pour l'interroger au poste de police sur ses liens présumés avec le terroriste, c'est tout son monde qui part en fumé. Elle leur dit tout ce qu'elle sait sur lui, que la dernière fois qu'elle l'a vu, c'était le matin même, il l'avait insulté, la forçant à quitter la rame de métro... Quel est le lien entre Bruce, Linh et Kamel ?

En commençant ma lecture, je ne m'attendais pas à ce que le récit prenne une telle tournure, je dois dire que pour le coup, l'auteur m'a surprise ! L'auteur a réussi à mêler érotisme, actualité, dans un récit criant de vérité. Je me demande où est la frontière entre le réel et l'imaginaire, je me demande même si ce livre n'est pas que réalité.

La plume de l'auteur est simple et agréable à lire. C'est mon premier roman de l'auteur et certainement pas mon dernier ! Vu comment se termine "Le clos des Diablotins", j'ose espérer qu'une suite est prévue par l'auteur car j'ai eu un sentiment de fin inachevé pour ma part.

Tout ça pour vous dire que j'ai pris plaisir à découvrir Lihn à travers ce récit et que j'espère qu'une suite est bien prévue.


Note : 7/10


Nombre de pages : 262


Je remercie Kim Chi Pho pour ce service de presse.

6 commentaires:

  1. Je ne suis pas sûre de lire ce livre, mais je te remercie pour sa découverte.

    RépondreSupprimer
  2. Je trouve que c'est incroyablement original et j'aime beaucoup ce que tu dis du parcours de cette femme, alors je note ma belle !

    RépondreSupprimer
  3. Je connais l'auteur pour sa sympathie légendaire, mais ton retour me donne envie de découvrir son roman.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas eu la chance de faire sa connaissance. Je te souhaite de faire une belle découverte avec son roman :)

      Supprimer

Bonjour,

Merci de votre visite sur le blog et de m'avoir laissé un petit mot.

A bientôt !