jeudi 14 mars 2019

Jeux imprudents des Emma M. Green

Résumé :

"A 17 ans, je fuis l'enfer, ma famille d'accueil et le désert du Nevada pour venir retrouver Harry Quinn sur son île paradisiaque. Harry, c'est mon amour d'enfance. Et ma plus grande trahison. Kidnappé à 3 ans et séquestré jusqu'à 11, il a traversé le pire. Et j'étais là.
Maintenant majeur, de retour parmi les siens, et devenu le roi de la fac de Key West, il s'est reconstruit sans moi et s'est métamorphosé : je l'ai quitté enfant, je le retrouve immense, puissant, sculpté, beau à crever. C'est bien joli tout ça... Mais moi, je deviens quoi ? Moi qui lui rappelle son enfance volée, cette vie d'avant qu'il veut tant oublier, j'ai tout à perdre, Harry y compris, mais j'ai trop besoin de lui pour renoncer. Il avait juré de ne jamais m'abandonner. Pourquoi a-t-il brisé notre pacte ?"


Avis :

Je ne sais pas si vous vous souvenez mais il y a trois ans (déjà ! 😱) que je vous parlais des premiers tomes de la saga "Jeux" des Emma Green et j'étais littéralement tombée sous le charme de cette dernière. Lorsque les auteurs ont décidé de nous raconter l'histoire de Harry, je me suis dit qu'après tout, c'était une suite logique aux évènements mais quand j'ai eu vent qu'il y aurait un quatrième opus pour clôturer cette saga définitivement, j'ai décidé délibérément de mettre ce livre de côté afin de pouvoir enchaîner les deux derniers tomes parce qu'avec les Emma Green, il faut s'attendre à vouloir la suite de suite entre les mains et je n'étais clairement pas assez folle pour attendre des lustres 😝 ! J'exagère à peine, ou un tout petit peu alors...

Si vous n'avez pas lu l'histoire qui parle de Tristan et Lily, pas de panique, vous pourrez suivre ce tome sans problème mais je vous recommande vivement de débuter la saga par le commencement parce que les Emma Green se dégustent de l'entrée au dessert.

Les auteurs ont décidé de mêler à l'histoire les longues années de captivité de Harry lorsqu'il n'était encore qu'un enfant. Je trouve que c'est une excellente idée, cela fonctionne parfaitement. June a connu Harry durant cette période justement, c'est ainsi que l'on va apprendre à faire connaissance avec ce personnage. June a connu Harry enfant et revient dans sa vie d'adulte parce qu'en fait, elle l'a toujours aimé. Elle est tombée amoureuse de lui le jour où elle s'est glissée dans sa chambre, à l'endroit où il était retenu captif. 

Même si ce récit tourne autour de Harry, je trouve que c'était un pari risqué des auteurs d'introduire un autre personnage, dont on ne connaissait même pas l'existence jusqu'à ce tome. Mais le fait de l'avoir introduit dans sa vie d'adulte alors qu'il l'a connu enfant est très intéressant d'autant plus qu'elle a su me toucher de suite, dès les premières lignes. D'ailleurs, ne vous attendez pas à suivre le récit du point de vue de Harry car c'est June qui prend la plume pour nous faire vivre ses émotions, ses ressentis, son histoire à elle, à eux. Lorsqu'elle va le retrouver, elle va être submergée par les émotions, par ses sentiments. Le fait de revoir son grand et unique amour après toutes ces années d'absence lui fait un bien fou mais lui colle aussi une peur bleue. La peur du rejet, June n'y pense même pas, elle ne s'y est même pas préparée, pour elle, tout se passera bien dans le meilleur des mondes...

June n'est pas accueilli comme elle l'espérait. Harry se montre froid, distant. Il est en contrarié, fâché. On peut aisément comprendre sa réaction car après tout, elle représente son passé, son kidnapping, que des mauvais souvenirs même si il en a vécu des bons à son contact. Est-ce que c'était naïf de la part de June de penser qu'elle serait accueillie à bras ouvert ? Assurément ! Elle est tout ce qu'il essaie d'oublier ce qui peut expliquer son comportement un peu abrupt. A travers cette pauvre June, nous allons découvrir tout ce qu'a pu vivre Harry durant ses années de captivité, sa façon de vivre, sa façon de survivre, la force qu'il a puisé en elle pour résister et ne pas sombrer. Ce sont des moments d'émotions intenses, ce sont des morceaux de ce passé qui a conditionné le jeune homme d'aujourd'hui.

June est un personnage qui n'a pas eu  de chance dans la vie. Elle a vécu dans une famille d'accueil dans des conditions les plus déplorables. Si elle était la bouée de sauvetage pour Harry, Harry était également sa bouée de sauvetage. Lorsqu'il est parti, lorsqu'il a été retrouvé, elle pensait qu'il allait la sauver mais cela n'a pas été le cas... Elle ne lui en veut pas parce qu'elle a bien conscience que lui-même était un enfant, tout comme elle. Sauf que maintenant, la pauvre June est en fuite ! Elle se cache d'une personne qui lui veut du mal mais elle ne le dit à personne, elle garde ça pour elle. Elle va s'installer dans la même ville que Harry, elle va essayer de s'approcher de lui parce qu'elle est persuadée que tous les deux pourraient vivre leur histoire d'amour pleinement même si elle vit dans la peur constante qu'on la retrouve...

June et Harry vont devoir apprendre à se connaître, à s'apprivoiser. Tous deux ont changé, la vie ne les a pas épargné. Harry va se défouler sur cette pauvre fille qui va encaisser sans broncher alors qu'elle-même a vécu des choses terribles ! On pourrait penser qu'il se croît être le centre du monde mais ce n'est pas cela du tout, June garde tout pour elle. Elle encaisse car elle caresse l'espoir de retrouver son Zacharie, son Harry, l'enfant qu'elle a connu. Elle lit en lui comme dans un livre ouvert, c'est ce qui fait sa force, elle sait tout, elle connaît tout de lui et elle est prête à tout pour lui.

Je peux vous dire qu'à la lecture de ce roman, vous n'en ressortirez pas indemne. Les émotions sont tellement fortes, les personnages tellement touchants, déchirés, blessés que... En fait, tout est intense dans cette histoire. On les voit essayer de trouver le bonheur parce qu'on y a tous droits mais le chemin sera long avant d'y arriver. Seul c'est plus difficile alors qu'à deux... 

Cette romance est hors du commun. Il faut dire que les Emma Green ont un talent incroyable pour nous conter des récits vibrants d'émotions et de sensations. Celui-ci ne déroge pas à la règle, il est riche, il est fort, il est intense, c'est un pur délice livresque.

La plume des auteurs est très fluide, sensible, émotive, très agréable à lire. En commençant ma lecture, je ne pensais pas réussir à entrer dans cet univers où June allait chambouler notre petit monde mais ça, c'était avant de commencer "Jeux imprudents" !

Tout ça pour vous dire que la saga des "Jeux" des Emma Green est une pure pépite livresque qu'il faut découvrir assurément ! Je reviens très vite pour vous parler de "Une toute dernière fois"...


Note : 9,5/10


Nombre de pages : 681


Je remercie les Editions Addictives pour cette lecture.

10 commentaires:

  1. C'est vraiment sympathique. Mais je me demande toujours comment tu fais pour lire autant et si rapidement ! Bravo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand c'est addictif, quand c'est bien écrit, la question ne se pose même pas ma chouquette ;)

      Supprimer
  2. Je suis heureuse que tu ais passé un bon moment avec ce livre.

    RépondreSupprimer
  3. Wahou, rien que le résumé est poignant, il m'a donné des frissons...Alors évidemment que ça me fait envie ma belle !

    RépondreSupprimer
  4. un si bel enthousiasme fait plaisir à lire !

    RépondreSupprimer
  5. alors je n'aime pas vraiment la romance mais la....

    RépondreSupprimer

Bonjour,

Merci de votre visite sur le blog et de m'avoir laissé un petit mot.

A bientôt !