jeudi 9 avril 2020

Staccato de Yaël König

Résumé :

Commissaire de police à Nice. Nathan Godfine doit enquêter sur le meurtre d'Isaac Van Jong, baryton mondialement connu qui a été assassiné à l'Opéra de Nice quelques heures seulement avant le début de sa représentation.

Signe distinctif : mort par strangulation, un découpage post-mortem précis sur le thorax de la victime, et une étrange poupée déposée à côté du corps. Pour Nathan, le temps fait un écart brutal de quinze ans, le ramenant à sa première enquête et à l'échec cuisant infligé à sa ferveur de néophyte.

Il en est certain, il y a un seul et même tueur dans ces deux affaires ! La traque ne fait que commencer...


Avis :

"Staccato" ou piqué - c'est-à-dire, le phrasé en notes détachées - désigne un type de phrasé dans lequel les notes des motifs et des phrases musicales doivent être exécutées avec des suspensions entre elles. C'est une technique instrumentale s'opposant au legato (lier les notes successives de sorte qu'il n'y ait pas de silence entre elles). On appelle souvent le phrasé intermédiaire non-legato, ou même détaché ; le staccato est alors considéré comme davantage détaché.

Le ton est donné ! Si vous êtes un brin mélomane, si vous aimez les enquêtes policières, les tueurs et les meurtres en série, j'ai ce qu'il vous faut avec ce livre ! Dans ce récit, l'auteur mène tambour battant une intrigue qui a commencé il y a quelques années de cela. Nathan Godfine était un bleu lorsqu'il devait traquer un tueur en série. Malheureusement, il n'a jamais pu coincer ce coupable, celui qui a fait démarrer la carrière de Nathan sur des charbons ardents.

Direction Nice, à l'opéra où un baryton de renom a été retrouvé  assassiné quelques heures avant sa représentation. Il s'agit d'Isaac Van Jong, un prodige que le Commissaire Godfine venait écouter sauf que voilà, le tête-à-tête rêvé va se transformer en cauchemar. En effet, il y a des similitudes avec la première enquête qu'il a mené quinze ans plus tôt et qu'il n'a jamais résolu. Van Jong serait mort par strangulation mais le découpage a été fait post-mortem, sur le thorax de la victime. Cerise sur le gâteau, une sorte de poupée vaudou a été retrouvé à côté du cadavre... Est-ce que cette poupée ne serait pas la signature de l'assassin ? Une signature qu'il a déjà vu, quinze ans plus tôt, dans une autre affaire non résolue !

C'est une lecture étonnante que j'ai aimé suivre. Le rythme est donné par l'auteur et il ne reste plus qu'aux lecteurs de suivre le mouvement. L'auteur nous offre une belle surprise ici car non seulement on va suivre l'intrigue à travers le regard de Nathan (le gentil) mais aussi avec l'œil du méchant ! C'est un plus non négligeable ici qui apporte beaucoup à ce roman noir.

J'ai aimé le cadre original qu'a choisi l'auteur. Le monde musical, à l'opéra, c'est un endroit qui fait rêver ! J'ai aimé découvrir les coulisses du monde de l'opéra, j'ai aimé le fait que l'on se ballade un peu, entre Nice et Vérone, un dépaysement qui était le bienvenue.

L'intrigue est bien menée, les personnages sont intéressants, on a un protagoniste charismatique qui n'en mène pas large. Ajoutez à cela une plume fluide et agréable à lire, on a un récit qui fait envie jusqu'à la dernière ligne.

Tout ça pour vous dire ce polar m'a plu du début à la fin. Si vous êtes à la recherche d'un livre pour une lecture haletante le temps de quelques heures, j'ai ce qu'il vous faut avec "Staccato" qui vous emmènera vers le côté obscur de la musique classique...


Note : 8/10


Nombre de pages : 262


Je remercie De Borée Editions pour cette lecture.

14 commentaires:

  1. Ah, le concept est hyper intéressant ma belle et pour le moins intrigant, je serai curieuse de tenter l'expérience !

    RépondreSupprimer
  2. En voilà une super chronique !! :)
    Merci pour ton avis, il est chouette

    RépondreSupprimer
  3. Il a l'air super sympa et j'ai une petite idée de la personne à qui il pourrait plaire :)
    Merci pour cette découverte, aussi livresque que musicale.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'en prie Kathleen, c'est avec grand plaisir 🙂

      Supprimer
  4. Merci pour ton avis, mais je passe mon tour !

    RépondreSupprimer

Bonjour,

Merci de votre visite sur le blog et de m'avoir laissé un petit mot.

A bientôt !