jeudi 30 avril 2020

Pétersbourg de Schalom Asch

Résumé :

Dans les cercles de la bourgeoisie juive de Saint-Pétersbourg, en ces années 1910, on ne parle que du prochain mariage de Zakhari Mirkin, fils d'un riche homme d'affaires, avec la fille de l'avocat Halperine, dont la renommée s'étend à tout l'Empire, attirant aussi bien les puissants que les rebelles opprimés par le régime.

Mais Zakhari ne se reconnaît pas dans ce milieu. Il sait ce qu'il ne veut pas : ressembler à son père, mu par l'amour du luxe et du pouvoir, cachant sa judéité comme il cache sa liaison adultère. Tandis qu'il se rapproche des juifs malheureux, dont il aime la foi, les espoirs et les révoltes, Zakhari découvre qu'il parle et comprend mystérieusement leur langue, le yiddish...

C'est le début d'une quête d'identité à travers les milieux et les destins juifs les plus divers car, écrivait Stefan Zweig, "c'est dans le cœur juif que Schalom Asch entend le mieux battre le cœur du monde".


Avis :

Un voyage en Russie ça vous dit ? Nous sommes en 1910, un riche avocat juif, Salomon Ossipovitch Halperine vient d'accorder la main de sa fille à Zachari Mirkin, fils unique d'une richissime homme d'affaires qui travaille dans le même cabinet que ce dernier.

Si le jeune homme a vécu dans le luxe et la volupté, il a toujours souffert de la solitude. Il a toujours vécu seul, dans une grande maison, toujours confié à des nounous parce que son père était constamment en voyage dans toute la Russie pour ses affaires. Sa mère est partie vivre à l'étranger afin de se soigner malheureusement, elle décédera de la tuberculose sans jamais revoir son unique enfant...

Au fil des pages, on va suivre les protagonistes : Salomon, Olga son épouse, Zachari et son père Gabriel. Cela nous permet de mettre un pied dans la société russe qui était loin d'apprécier les personnes de confession juive malgré leur statut social.

On va également découvrir les conditions de vie des gens normaux qui viennent à Pétersbourg pour plaider la cause d'un proche arrêté injustement ou encore envoyé dans un camp de travail. Ils espèrent que le tsar leur viendra en aide une fois qu'il sera mis au courant de leur situation. C'est grâce à ces personnes que Zachari va changer, sa vision des choses va changer, la vision de son avenir aussi. C'est comme si on venait de lui donner une conscience qu'il avait oublié ou perdu ?!

Ce roman a été une belle surprise pour ma part. J'avais l'impression de lire un classique de la littérature russe. J'ai adhéré au style de l'auteur que j'ai pris à découvrir dans le premier tome de sa trilogie.

Tout ça pour vous dire que j'ai bien aimé ce premier tome qui nous emmène en Russie. "Pétersbourg" a été une belle découverte, il me tarde de pouvoir découvrir le second tome qui va m'emmener tout droit à "Varsovie".


Note : 8/10


Nombre de pages : 420


Je remercie LP Conseils pour ce service de presse.

10 commentaires:

Bonjour,

Merci de votre visite sur le blog et de m'avoir laissé un petit mot.

A bientôt !