mardi 8 mai 2018

Ma bonne étoile de Clara Richter

Résumé :

La vie d'Alix a basculé à la mort de son grand frère Paul qui s'est noyé lors d'une soirée entre amis. Depuis ce drame, la jeune lycéenne est submergée par des émotions qui l'étouffent : rage, tristesse, culpabilité, incompréhension.

Fragile et meurtrie, Alix croise le chemin d'Elyas, un garçon dont l'existence a également volé en éclats. Il a fui la Syrie où ses parents, ses frères et sœurs ont été tués sous ses yeux. Entre les deux adolescents, la compréhension est immédiate. L'attirance aussi.

Ensemble, ils vont tenter d'apprivoiser leurs nouvelles existences et de résoudre le mystère de la mort de Paul. Est-ce un suicide ? Un stupide pari Facebook qui a mal tourné ? Ou bien son frère avait-il un secret ? Obnubilée par cette enquête, Alix ne réalise pas à quel point Elyas a, lui aussi, besoin d'aide...


Avis :

Waouh ! En voyant cette magnifique première de couverture et ce résumé, j'étais loin de me douter que j'allais autant aimer ma lecture ! Pour tout vous dire, j'ai lu ce livre d'une quasi-traite ! Alix et Elyas sont des personnages hors du commun, qui ne vous laisseront pas indifférents, vous pouvez me croire !

Lorsqu'Alix va perdre son frère, elle va perdre une partie d'elle, et sa famille.

Quand à Elyas, il va perdre toute sa famille, en Syrie.

Alix tentera de combattre le vide qu'à laisser son frère alors que dans le même temps, Elyas et son frère qui viennent tout droit de la Syrie devront faire face à la perte de leur famille. Elle fera la connaissance d'Elyas. Si ils sont différents, ils ont en réalité bien plus de choses en commun qu'on ne pourrait l'imaginer.

Ce livre regorge d'émotions. Les thèmes abordés sont forts, percutants avec des personnes qui nous déchirent le cœur. Je crois que c'est le premier livre qui m'a plongé dans la réalité de la guerre en Syrie, de part le témoignage d'Elyas. Ces souvenirs décrits sont d'une telle atrocité que l'on a le cœur au bord des lèvres. Il se sent coupable. Coupable de ne pas avoir su protéger les siens, sa famille, son peuple, son pays. Il porte sur ses épaules tout le poids d'une culpabilité qu'il ne devrait pas ressentir et pourtant, il ne peut s'en empêcher. Il porte le deuil de sa famille, ajouter à cela le poids de la culpabilité, ça l'empêche de vivre, de survivre parce que c'est bien ce qu'il est, un survivant, un warrior ! A côté de ça, nous avons Alix qui veut comprendre ce qui est arrivé à son frère.

Nous les suivrons dans leurs réactions, dans leurs ressentis. Ils passeront par toutes les phases, à savoir le déni, la colère puis ils devront faire un choix : la résurrection, reprendre les rennes de leur vie ou bien sombrer dans la folie, dans la noirceur de leur âme...

Le thème des réfugiés syriens est un thème fort surtout que malheureusement c'est toujours d'actualité. Une autre thématique tout aussi importante est abordée, à savoir l'instabilité émotionnelle que peuvent rencontrer les jeunes adultes.

Alix ne comprend pas la mort de son frère, elle ne peut envisager une seule seconde qu'il soit mort aussi bêtement. Alors elle va commencer à faire tourner ses méninges, trouver un scénario plausible, qui rendrait le tout crédible pour elle. Ces questionnements vont l'amener loin dans ses réflexions. Pour elle, c'est vital, elle a besoin de comprendre pour pouvoir accepter qu'il ne soit plus présent. Elle va passer par tout un panel d'émotions : la tristesse, la colère, le déni ou encore la culpabilité...

Côtoyer Elyas qui lui aussi a connu la mort, qui l'a profondément touché va lui permettre d'avancer. Ensemble, ils vont trouver le soutien dont ils ont besoin. Ils vont s'aider, s'écouter, s'épauler, se soutenir, se souvenir.

De fil en aiguille ils vont s'apprécier, se découvrir, se comprendre, s'aimer. Des sentiments nouveaux, beaux, purs vont naître entre eux pour les rapprocher davantage qu'ils ne le sont déjà. Ces nouveaux sentiments vont être le moteur qui va les sauver. Ils vont devoir se battre contre les démons qui les traînent vers les ténèbres pour aller vers le chemin de la lumière que leurs cœurs leur indiquent. Une fois qu'ils seront sur la bonne voie, on ne peut qu'espérer qu'ils connaîtront enfin le bonheur parce que pour leur âge, la vie ne les a vraiment pas épargné !

Je suis d'accord avec vous, ce livre tourne autour de la mort, autour du deuil et de ces étapes nécessaires pour revenir à la vie. Mais l'auteur nous délivre de bons messages. Après la tristesse, le déchirement, l'amour peut combattre nos peines.

Ces deux jeunes personnages sont très attachants, très troublants. Je me suis sentie émue, touchée, bouleversée par cette histoire. C'est mon premier livre de l'auteur, et ce ne sera pas le dernier, j'ai été conquise par ce récit.

La plume de l'auteur est fluide et riche en émotions fortes ! Attention à votre petit cœur qui aura tendance à se faire la malle !

En bref : "Ma bonne étoile" est un roman poignant qui vous fera passer par tout un panel d'émotions incroyables, qui vous fera vibrer de l'intérieur, qui vous fera vous poser des questions et peut-être vous remettre en question...


Note : 9/10


Je remercie DMLD Éditions pour ce service de presse.

12 commentaires:

  1. Il me fait terriblement envie ce roman et c'est une auteure que j'aimerai beaucoup découvrir en plus !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te souhaite de faire une belle découverte avec ce titre, tout comme moi ma belle

      Supprimer
  2. Il a l'air génial ce roman et il est totalement fait pour moi. J'aime ce genre de thématiques, elles sont nécessaires.

    RépondreSupprimer
  3. Juste pour l'émotion dont tu parles, je note ce livre.

    RépondreSupprimer
  4. Il est dans ma PAL, j'ai hâte de le découvrir !

    RépondreSupprimer
  5. pas très romance donc pas pour moi...
    au suivant!

    RépondreSupprimer
  6. contente que tu ais beaucoup aimé ce livre

    RépondreSupprimer