vendredi 2 novembre 2018

La vie a parfois un goût de ristretto de Laurence Vivarès

Résumé :

Lucie, styliste parisienne, revient seule, sur les lieux où son histoire d'amour s'est échouée pour essayer de comprendre, de se confronter à son chagrin, de recoloriser ses souvenirs, et peut-être de guérir. Ce voyage intérieur et extérieur la conduit à Venise, trouble et mystérieuse en novembre, pendant la période de l'acqua alta. Au rythme d'une douce errance, Lucie vit trois jours intenses, sous le charme nostalgique de la ville. En compagnie de Vénitiens qui croiseront providentiellement sa route, un architecte et sa sœur, une aveugle, un photographe, elle ouvre une nouvelle page de son histoire.


Avis :

Lucie décide de retourner sur les lieux du crime. Après sa difficile rupture avec son ex qui l'enfermait dans une relation toxique et malsaine, elle a pris le taureau par les cornes et a décidé de partir le temps d'un week-end à Venise afin de tirer un trait sur son histoire avec Laurent.

Au fil des rencontres qu'elle va faire le temps de ce week-end, elle va faire le point sur sa vie, sur ce qu'elle a accompli, sur l'adulte qu'elle est devenue. Pour cela, elle va parcourir Venise, nous emmener avec elle visiter les rues, le célèbre pont des Soupirs ou encore La Piazza San Marco... avec un véritable vénitien ayant pour prénom Angelo. Ce que veut Lucie, c'est faire table rase de son passé pour avancer. C'est pour une de ses raison qu'elle a décidé de venir à Venise, dans la ville des amoureux pour coloriser ses souvenirs...

L'auteur va prendre le temps de bien nous décrire les paysages, les lieux cultes de Venise ayant pour guide un véritable vénitien s'il vous plaît ! Lire ce livre est comme un véritable guide touristique d'autant plus que Lucie découvre Venise en plein moins de novembre, tout comme moi !

Pendant son week-end, Angelo va lui faire découvrir sa Venise, pas celle que les touristes visitent non, la Venise qu'il voit, qu'il connaît depuis toujours. Il va nous dévoiler tous les secrets que recèle cette belle ville de l'amour, des amoureux. C'est avec un pur bonheur que je me suis plongée dans l'univers italien, doux, chaleureux, généreux, merveilleux.

Angelo est architecte de métier, c'est pour cette raison qu'il nous emmène et nous en apprend beaucoup sur les lieux que l'on parcourt à travers ce récit. Il aime la poterie et la sculpture sur argile, il m'a fait penser de suite à Patrick Sawyze 😍. Cet homme est animé d'une passion incroyable qui a une façon bien à lui de voir et d'appréhender les choses ; c'est une véritable bouffée d'air frais qui apportera beaucoup de clarté à Lucie de bien des manières...

Angelo et Lucie étaient voués à se connaître. Ils se ressemblent tellement tous les deux ! Angelo se décarcasse à recoloriser la vie de Lucie alors que la sienne n'est pas si éclairée que cela. Lucie, à son insu va apporter un peu de clarté et de légèreté dans la vie de notre architecte de charme. A ses côtés, Angelo va se remettre à vivre. Lucie cherchait à mieux se retrouver, en réalité, c'est elle qui va aider un autre à mieux se retrouver... Ils vont inévitablement se rapprocher l'un de l'autre, tout en douceur, tout en volupté, tout en finesse. C'est beau, c'est mignon, c'est magique.

Vous savez que j'apporte beaucoup d'importance avec le lâcher-prise et vivre l'instant présent. Ce livre ne fait pas exception à la règle car avec Lucie, l'auteur va mettre en lumière l'importance de faire un break, d'arrêter de trop penser et de vivre l'instant présent.

Avec Angelo, l'auteur va également aborder le thème du deuil, de la possibilité d'aimer à nouveau, de vivre sa vie et de ne pas la laisser se perdre, nous n'en avons qu'une.

La plume de l'auteur est belle, fluide, poétique, agréable à lire. Le fait que Laurence Vivarès ait décidé d'alterner les points de vue entre nos protagonistes est judicieux, cela apporte un vrai plus au récit ! On peut suivre ce qui se trame dans les pensées de nos personnages avec délice.

Tout ça pour vous dire que j'ai passé un agréable moment livresque avec ce livre. Les personnages sont attachants, côté dépaysement, nous sommes servies car nous allons à Venise, le récit est entraînant, les messages que nous transmet l'auteur sont beaux !

Je ne peux que vous recommander la lecture de ce livre et vous souhaite un bon voyage à Venise !


Note : 8/10


Je remercie les Editions Eyrolles pour ce service de presse.

8 commentaires:

Bonjour,

Merci de votre visite sur le blog et de m'avoir laissé un petit mot.

A bientôt !