vendredi 17 août 2018

Un goût d'enfance de Claude Couderc

Résumé :

Chocolat chaud, brioches, pain d'épices, confitures... Pour rien au monde le "Petit", 13 ans, ne manquerait le goûter chez Mme Pozzi dans sa belle maison de la "cité Million", le quartier chic de la ville...

Mais lorsque surgit sa mère dans la salle à manger, le Petit repose sa brioche : "Mamoune" est la femme de ménage de Mme Pozzi. Il rougit de la voir ainsi. Mais il oublie vite auprès de Vivi, sa petite voisine délurée. Ensemble, ils rient, ils pleurent, ils apprennent à s'embrasser. Dans ce petit coin de Midi, entre vignes et ruisseaux, la vie paraît alors pleine d'espoir...

L'espoir, c'est encore Guy, le grand frère, qui vit en Indochine. Quand il revient pour les vacances, le Petit est le plus heureux des gosses. Il aurait tellement aimé avoir un père qui lui ressemble... C'est bien simple, on dirait Humphrey Bogart ! Alors que son géniteur est si peu à la hauteur...

Les émois de l'enfance et la "honte d'avoir honte" se mêlent dans ce récit touchant, inspiré de souvenirs de l'auteur.


Avis :

L'auteur va aborder dans ce livre les souvenirs de son enfance comme le titre l'indique. La saveur du récit est un vrai délice gustatif, on se laisse prendre au piège, on goutte ces souvenirs avec plaisir.

Sans jamais perdre son lecteur, Claude Couderc nous offre une multitude de souvenirs qui ouvrent des portes sur des milliers d'histoires. Il nous parle de la honte qu'il éprouvait de venir d'une famille pauvre, d'avoir un père saoul mais il nous parle aussi des moments heureux, notamment de la fierté qu'il éprouve d'avoir un frère aventurier et dandy.

La vie de Claude va alterner entre bonheur et malheur comme tous les enfants. Il aura la perception des jours heureux et des jours moins heureux. Il nous parlera de ses rêves, de ses désirs, de ses déceptions.

Mais en fait, il pourrait décrire l'enfance de n'importe qui. On arrive facilement à s'identifier à ce personnage qui doit faire face à ses sentiments, à la culpabilité, ou encore à la maltraitance à laquelle il devait faire face... Ce sont des moments touchants, beaux, fort en émotions.

La plume de l'auteur est belle, douce, sensible, émotive, imagée voire vivante. Je n'ai eu aucun mal à imaginer dans ma tête tout ce qu'il nous confie avec confiance. Ce récit intimiste nous livre des secrets auquel on ne pourrait imaginer que Claude Couderc souhaiterait nous livrer, nous confier, à nous lecteur.

Ce que je retiens de ce roman c'est qu'il est beau, sentimental, doux, intense, tendre.

A découvrir pour toutes les raisons évoquées !


Note : 8/10


Je remercie LP Conseils pour ce service de presse.

10 commentaires:

  1. Tout à fait le genre de lectures que j'aime! Merci pour cette jolie découverte!

    RépondreSupprimer
  2. Une histoire qui a l'air douce et sensible ! pourquoi pas :)

    RépondreSupprimer
  3. j'avoue que malgré les belles choses que tu soulignes, ce titre ne me tente pas plus que ça

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je peux te comprendre, ce sera pour une prochaine fois

      Supprimer
  4. J'aime beaucoup ce petit côté nostalgie qui s'en dégage, c'est extrêmement attirant !

    RépondreSupprimer
  5. Je te fais confiance, je le note :D

    RépondreSupprimer

Bonjour,

Merci de votre visite sur le blog et de m'avoir laissé un petit mot.

A bientôt !