lundi 9 juillet 2018

La meilleure façon de marcher est celle du flamant rose de Diane Ducret

Résumé :

La loi de Murphy n'est rien comparée à la loi d'Enaid : tout ce qui est susceptible de mal tourner tournera plus mal encore qu'on aurait humainement pu le prévoir.

Après avoir été quittée à Gdansk par téléphone, Enaid se rend à l'évidence : les fées qui se sont penchées sur son berceau ont dû s'emmêler les pinceaux. Comment expliquer, sinon, la sensation qu'elle a depuis l'enfance qu'il lui a toujours manqué quelqu'un ? Il y a de quoi se poser des questions quand les parents adoptifs sont en fait les grands-parents, que la mère est danseuse de nuit, que le père change de religion comme de famille, que les bunkers de l'ETA servent d'école buissonnière. Et que l'accident d'un instant devient la fracture de toute une vie...

On peut se laisser choir ou faire le saut de l'ange. Etre boiteux ou devenir un flamant rose. Sur ses jambes fragiles, tenir en équilibre avec grâce par le pouvoir de l'esprit, un humour décapant et le courage de rester soi.


Avis :

Je ne sais pas vous mais j'aime beaucoup la première de couverture avec ce beau flamant-rose fluo qui est majestueux et beau sur une seule patte.

Je n'avais pas remarqué qu'Enaid était l'anagramme de Diane. Je remercie ma copinaute qui me l'a fait remarqué avant ma lecture. Du coup, je me suis demandée si ce livre n'était finalement pas un peu autobiographique...

Enaid est un écrivain trentenaire qui vit une rupture amoureuse alors qu'elle se trouve à Gdarsk, en Pologne pour faire la promotion de son nouveau livre. Après nous avoir décrit cette douloureuse rupture et le sentiment d'abandon qu'elle a ressenti, Diane Enaid fait un bon dans le temps et nous envoie dans le passé...

On retrouve une jeune Enaid, une jeune fille qui a eut beaucoup de difficultés à se sentir aimée, elle a toujours ressenti une forme d'abandon affective dont elle dépendrait jusqu'à l'âge adulte. Sa mère était danseuse de nuit ; elle a été déchu de son autorité parental. Quand à son père, il est absent, fantomatique, inexistant. De ce fait, ce sont ses grands-parents qui l'ont élevé, adopté. En effet, ce sont ses grands-parents qui sont devenus ses parents. Sa vie va basculer à tout jamais, à l'âge de ses trois ans...

Enaid nous parlera de ses différents drames, de ses blessures et de sa reconstruction. Au moment de ce récit, j'ai acquis la certitude que c'est un récit autobiographique que nous livre Diane avec son alter ego, elle nous fait confiance en se livrant à nous. Elle nous raconte des moments douloureux et des fêlures qui ont fait d'elle la personne qu'elle est devenue.

Enaid a été élevé par des grands-parents bienveillants, qui ont toujours été présente pour elle. Yvette, cette grand-mère pieuse et soucieuse de donner une bonne éducation à sa petite fille surveillait tous les faits et gestes d'Enaid. Mais Enaid a vécu son adolescence dans la plus grande souffrance car son corps a grandi bien trop vite, elle est devenue une belle jeune fille et il fallait la tenir éloignés des garçons ! Pour se faire, on lui a trouvé de l'occupation pour qu'elle ne s'ennuie pas et qu'elle soit constamment occupée ; entre le piano, la danse classique ou encore l'équitation, Enaid avait de quoi faire ! Une vilaine blessure qu'elle s'est faite à la cheville n'a jamais été soigné, depuis lors, elle boite.

Entre les bêtises faites à l'adolescence, les mauvaises rencontres, les obstacles à surmonter, Enaid a toujours su se relever et tenir sur une seule patte tel un flamant rose fluo.

Ce récit lourd et difficile nous est conté avec beaucoup de sensibilité et avec une pointe humoristique pour nous alléger un peu le tout. Les évènements dramatiques qui ont marqué la vie de Diane, ce sentiment d'abandon qu'elle ressent depuis toute petite, cette adoption qui n'aurait pas eu lieu d'être pour moi... Sont autant de choses qui l'ont construite, qui ont fait d'elle la femme qu'elle est maintenant.

Sous couvert de légèreté, Diane Ducret nous offre un conte des temps modernes fort en émotions et qui n'a qu'une seule certitude à nous offrir : malgré les aléas de la vie, il ne faut pas baisser les bras.

En conclusion, j'ai dans l'ensemble apprécié ma lecture, apprécié d'en apprendre davantage sur cet auteur qui nous a fait confiance en nous confiant un pan de sa vie. C'est un roman agréable à lire, qui m'a fait voir la vie sous un autre jour...


Note : 9/10


Je remercie Gilles Paris pour cette belle lecture.

54 commentaires:

  1. Hello! Tu vas bien ? Comme toi j’adoooooore la couverture ! Ce flamand rose il est 😍😍😍 par contre je suis un peu moins emballée par l’histoire. Je te lis beaucoup et plus je lis tes résumés plus je me rend compte qu’en terme de lecture j’aime un style particulier et j’ai beaucoup de mal à accrocher avec le reste! Peut être un jour un de tes articles arrivera à me convaincre !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou, je vais bien et toi ma belle ? Ah oui mais quel genre te plaît le plus parmi mes lectures ? Je l'espère !

      Supprimer
  2. Coucou
    On a l'impression, ou tout du de moins, on nous le laisse supposer, que l'auteur s'est beaucoup livré à travers son livre. Une histoire de vie comme il peut y en avoir d'autres, avec ces blessures (qui ne sont pas que physique) et ses manques.
    Passe une belle journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou, oui, c'est ce que j'ai ressenti.
      Bonne journée Natie

      Supprimer
  3. J’ai repéré ce livre à sa sortie grâce à sa couverture. Elle m’a fait penser que c’etait un livre léger, pas forcément le style de lecture qui me captive. En te lisant, je m’apercois que c’est tout le contraire et que c’est en fait exactement une histoire qui me plairait !
    Je vais vite aller m’en l’acheter. Merci de m’avoir permis de ne pas’ passer à côté :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut dire qu'il ne passe pas inaperçu !
      Je t'en prie Fred, j'espère que ce livre te plaira autant que moi :)

      Supprimer
  4. Hello, J'adore les récits autobiographique, le partage de son expérience ou de sa vie. C'est tellement plus intéressant pour moi qu'une simple histoire créé de toute pièce

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou, c'est vrai que lorsque l'auteur s'investie totalement dans un récit, cela se ressent, on se sent spécial lorsqu'il nous confie un peu de lui

      Supprimer
  5. il a l'air sympa ce livre pour l'été. C'est un peu un livre pour nous prouver qu'on n'a pas à s'apitoyer sur notre sort, et qu'il faut savoir rebondir.

    RépondreSupprimer
  6. Oh mais il a l'air top ! En plus si tu as mis un 9/10 !
    Ca me donne envie de le découvrir, bel article
    Gros bisous

    Cha de www.ciaoflamingo.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, je te souhaite de faire une belle découverte !
      Bisous

      Supprimer
  7. c'est une sacrée bonne note, heureuse que tu te sois régalée avec ce livre

    RépondreSupprimer
  8. Il a l'air bien comme livre dis donc ! C'est pas mon style du tout mais le résumé me tente bien quand même ! Merci pour la découverte !

    RépondreSupprimer
  9. tu vas rire mais je l'ai acheté car il y a un flamant rose dessus.... Oui oui oui et bien je suis futile lol
    mais je ne l'ai pas encore lu, je n'en suis qu'au début. Pour l'instant ça me plait bien

    des bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lol mais non mais non, je peux comprendre ton craquage, ce flamant rose est vraiment magnifique !
      J'espère qu'il te plaira autant qu'à moi ; bonne lecture ma belle, des bisous

      Supprimer
  10. ce livre a l'air tres emouvant merci pour la deocuverte

    RépondreSupprimer
  11. Ah oui c’esf Peut être bien autobiographique alors ! Bien vu pour ta copine pour le prénom !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je ne l'aurai pas remarqué si elle ne me l'aurai pas dit

      Supprimer
  12. Coucou ce livre a l'air très fluide à lire, je vais le mettre en pal bisous

    RépondreSupprimer
  13. J'en entends vraiment beaucoup de bien, j'aimerai bien le lire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne peux que t'encourager à le faire !

      Supprimer
  14. Coucou la belle,
    Oh j'avoue que je trouve la couverture sublime moi aussi et très accrocheuse aussi ! Sinon le thème est intéressant et être élevé par ses grands-parents ne doit pas toujours être simple pour les 2 parties ^^
    Des bisous :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou toi,
      Oui, j'ai lu un livre dans le même style, je vous en parlerai bientôt :)
      Des bisous

      Supprimer
  15. Je ne vois que de bons avis sur ce roman et le tien ne fait pas exception à la règle ma belle, tu me tentes beaucoup !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah super, j'espère que tu finiras par le lire :)

      Supprimer
  16. Ce n'est pas le premier avis que je lis et à chaque fois, cela me donne envie de découvrir ce livre ! Peut-être une future lecture - L'avenir nous le dira !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, si tu le lis, j'aimerai bien connaître ton retour :)

      Supprimer
  17. Je trouve aussi que la couverture est vraiment sympa . J'aime bien quand je lis des livres un eu autobiographique, des fois, j'ai l'impression de me reconnaître dans certains faits et gestes ce qui rend la lecture plus intéressante...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime aussi m'identifier dans les récits, cela rend les personnages plus humains.

      Supprimer
  18. Rien que la couverture et le titre me donnent envie de le lire!
    Et ton résumé confirme mon ressenti!
    merci pour la découverte!

    RépondreSupprimer
  19. Je suis comme toi j'aime assez la couverture. Mais la lecture de ce livre ne m'inspire pas pour autant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas de soucis, il ne peut pas plaire à tout le monde.

      Supprimer
  20. J'aime beaucoup également la couverture qui me rendait curieuse de lire ce livre. Je pense d'ailleurs le lire cet été sur ma liseuse, si mes filles me laissent tranquille (avec toute la famille, j'ai espoir !).
    Je n'aurai pas percuté pour l'anagramme, mais effectivement, il se peut que ce soit un peu autobiogaphique !
    J'ai vu très rapidement un extrait d'ONPC où Diane Ducret se fait critiquer par un chroniqueur (journaliste ? Je ne sais même plus son nom). Pourtant, il a l'air vraiment bien comme livre !

    Belle journée
    Elsa

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais je suis sûre que tu trouveras le temps nécessaire pour lire ce livre ! :)
      Je l'ai bien aimé. Il faut voir ce qu'a dérangé ce journaliste/chroniqueur qui n'a pas aimé ce livre.

      Bonne journée

      Supprimer
  21. La première de couverture tout comme la description que tu en fais, rend ce livre vraiment attrayant. En tout cas c'est une excellente note que tu lui donnes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il est vraiment bien, il est à découvrir :)

      Supprimer
  22. surmatabledenuit10 juillet 2018 à 19:37

    Ce livre me fait très envie !!!

    RépondreSupprimer
  23. Comme toi, j'adore la couverture que je trouve absolument magnifique ! J'ai déjà entrndu parler de ce livre, mais il ne m'emballe pas plus que ça…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je peux comprendre mais il est génial ! ;)

      Supprimer
  24. Tu sais quoi, j'ai déjà lu le résumé de ce livre en librairie, (oui je me suis mis un peu à la découverte de la lecture) et j'avais bien aimé, encore plus depuis ton article :)

    RépondreSupprimer
  25. oh oui, j'adore la couv!!
    malgré ce que tu en dis, ça ne me tente pas beaucoup...

    RépondreSupprimer