lundi 24 juin 2019

Ce qui nous consume... de Gerogia Caldera

Résumé :

Violette, au passé troublé mais au brillant avenir, vient d'intégrer une école d'art. Elle s'est installée chez sa mère et son nouveau mari, et a fait la connaissance du fils de celui-ci, le solitaire et énigmatique Adam. Après s'être ignorés puis déchirés durant des semaines, ils ont trouvé la paix dans les bras l'un de l'autre et se sont déclaré leur amour. Violette doit désormais apprendre à lui faire confiance, mais les secrets qui voilent le ténébreux regard d'Adam pèsent sur leur couple. Parviendra-t-il à lui révéler ses démons et à accepter son aide ?


Avis :

Je vous parlais le mois dernier de "Ce qui ne te tue pas...". Je reviens vers vous avec la suite. Adam et Violette continuent à poursuivre leur relation en privé, à l'école et à la maison mais leur passé vient chambouler leur paix intérieure à peine retrouvée... Une fois de plus, ils vont devoir prendre sur eux, faire des efforts pour garder la confiance qu'ils ont eu du mal à avoir afin d'avoir un avenir à deux...

La relation entre nos jeunes protagonistes a évolué et changé au fil du temps. Ils vont se faire réellement confiance, ils vont avancer ensemble, dans la même direction. Tout ne sera pas rose, ils se disputeront mais ne resteront pas fâchés longtemps l'un contre l'autre. Ils vont faire preuve d'une grande maturité pour leur jeune âge.

Violette n'a pas perdu son objectif premier qui est d'aider Adam. Mais elle veut aussi une relation stable et qui dure dans le temps. On va avoir le droit de savoir ce qu'elle a vécu au lycée et les difficultés qu'elle a pu rencontrer. Violette est toujours à l'écoute même si parfois elle est un peu trop brusque avec Adam qui semble tellement fragile... Attention, son but n'est pas de le blesser, bien au contraire, tout ce qu'elle dit ou qu'elle fait, c'est pour lui, pour l'aider mais aussi pour se protéger car elle ne veut pas souffrir.

Adam est très renfermé sur lui, comme dans le premier opus. Mais pour Violette, il s'investit pleinement dans cette relation, il fait même des sacrifices, de gros sacrifices, ce qui nous donne un aperçu de ce qui se trame dans son cœur. Bref, Adam est un personnage touchant et attachant qu'on a envie d'aider.

La plume de Georgia est belle, fluide, très agréable à lire. Le seul bémol que j'émets, c'est la fin que j'ai trouvé un peu trop soudaine, trop rapide. Je pense qu'un chapitre ou deux n'aurait pas été du luxe mais Georgia répond aux questions que je me posais dans le tome précédant donc je lui pardonne 😜.

Tout ça pour vous dire que cette duologie est une totale réussite pour ma part que je ne peux que vous recommander à la lecture !


Note : 9/10


Nombre de pages : 413


Je remercie J'ai lu pour cette lecture.

18 commentaires:

  1. Il faut que je lise ça de toute urgence! Voilà un nom d'auteure qui va dans ma prochaine commande!

    RépondreSupprimer
  2. Une auteure que j'aimerais beaucoup découvrir !

    RépondreSupprimer
  3. Ohhhhh il faut que je lise cette duologie !!!! j'adore cette autrice

    RépondreSupprimer
  4. J'ai vu des avis mitigés mais peut-être que je pourrai aimer!

    RépondreSupprimer
  5. J'ai lu en diagonal car tu m'as convaincu de lire cette duologie. Ce que je ferais à l'occasion pour sure. Du coup, j'ai survolé pour ne pas en savoir trop ;-)

    RépondreSupprimer
  6. Ah, là, là, quel magnifique avis ma belle et moi qui ai tellement envie de cette duologie, j'en rêve encore plus !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh merci beaucoup ma belle ! Je te souhaite de faire une future belle découverte <3

      Supprimer
  7. Une auteure dont j'entends beaucoup de bien! Je finirais sans doute par me laisser tenter un jour. Merci pour la découverte:)

    RépondreSupprimer
  8. Je n'ai encore jamais lu Georgia Caldera, pourtant je la connais depuis des années ! Il serait temps que je me lance ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais oui, elle est adorable comme tout en plus ! :)

      Supprimer

Bonjour,

Merci de votre visite sur le blog et de m'avoir laissé un petit mot.

A bientôt !