jeudi 6 septembre 2018

Des bleus au corps de Clara Richter

Résumé : 

Pas facile pour Estelle, seize ans, de grandir sans sa mère, décédée, il y a un an. En plus, son père a décidé de prendre un nouveau départ et de déménager... Elle va donc devoir s'intégrer dans un nouveau lycée, changer de vie.

Heureusement, elle rencontre Enzo, un prodige du roller. Estelle se sent immédiatement proche de ce garçon énigmatique et taciturne. Peut-être parce qu'elle comprend que lui aussi cache une vraie souffrance et un lourd secret.

Peu à peu, des liens se nouent, puis une attirance qui se transforme en un amour fragile. Estelle pourra-t-elle apaiser les tourments d'Enzo ? Si elle y arrive, les deux adolescents retrouveront peut-être goût à la vie...


Avis :

En commençant ma lecture, j'étais loin de me douter que j'allais autant apprécier ce titre ! J'aurai dû le voir venir, avec "Ma bonne étoile", j'avais été conquise et avec ce titre, l'auteur réitère le même exploit. Estelle et Enzo sont des personnages hors du commun qui ne vous laisseront pas indifférents, vous pouvez me croire ! L'auteur nous propose des romans vraiment touchants avec des sujets difficiles, délicats à aborder.

Dans ce livre, nous allons suivre le récit avec Estelle. Après le décès de sa mère, son père a décidé de reprendre le court de leur vie et pour ça, il faut déménager. Le spectre de sa mère susbsite dans leur habitation, ils ont besoin de changements, ils ont besoin de reprendre leur vie en main, ils prennent donc la direction de Rennes.

Estelle va vite s'intégrer à sa nouvelle vie, se trouver un groupe d'amis avec qui elle passera beaucoup de bons moments. Parmi ses amis, il y en a un qui va se démarquer du groupe. Il s'appelle Enzo, il n'est pas dans le même lycée qu'elle mais il fait parti du même groupe de rider qu'elle fréquente. Ils se voient quasiment tous les soirs pour faire du roller dans un skatepark. Enzo a pour objectif d'atteindre le championnat de France (je ne savais pas que cela existait !) mais la froideur dont il fait preuve avec Estelle ne s'explique pas juste à cause d'un championnat...

Enzo est un jeune homme attirant, intriguant, qui a une attitude un peu bizarre... Ses réactions sont souvent colériques, elles cachent un mal mais il n'en parle pas, il garde tout pour lui alors que se confier lui ferait un bien fou. Tout le monde est en admiration face à son talent indéniable ! Tout le monde aimerait atteindre le même niveau que lui, c'est un peu le Messi du Roller. Le groupe dans lequel il se trouve est très soudé et pourtant personne ne peut expliquer son étrange attitude sauf Estelle qui va vite s'intéresser à lui, elle veut apprendre à le connaître en profondeur... Elle va tout faire pour se faire remarquer par Enzo et tous les moyens sont bons pour y parvenir !

Estelle va vite se laisser charmer par ce beau gosse, elle va en tomber amoureuse. Tous deux vont finir par se rapprocher notamment grâce à la chienne d'Enzo, puis des cours particuliers de maths pour enfin terminer sur un besoin de se voir sans inventer de prétexte... Mais Enzo est difficile à cerner, dès qu'Estelle s'approche de trop, il s'éloigne. Dès qu'elle tente quoi que ce soit, elle se fait rembarrer. Le comportement d'Enzo la laisse perplexe, elle ne comprend pas son comportement vis-à-vis d'elle et nous non plus...

Ces deux adolescents ont vécu tous les deux des choses bien difficiles. La vie ne les a pas épargné et pourtant, ils sont si jeunes, ils n'auraient jamais dû connaître à leur âge de pareilles expériences. L'auteur aborde des thèmes forts liés aux problèmes que peuvent rencontrer les jeunes gens mais d'autres problèmes, bien plus grave. Malheureusement, ils ne peuvent en parler, ils n'ont personne vers qui se tourner, à qui se confier. Lorsque l'on va connaître les secrets d'Enzo, c'est une claque magistrale que l'on se prend parce qu'on se s'y attend pas du tout ! Estelle va tout faire pour l'aider et lui va refuser tant bien que mal, il va se retrancher derrière ses défenses. Estelle est prise entre deux feux. Elle l'aime, elle veut l'aider mais il refuse son aide. Depuis son arrivée à Rennes, on ne peut que constater avec bonheur qu'Estelle est plus heureuse qu'avant malgré un Enzo qui lui lutte contre elle et ses sentiments...

Estelle n'a pas eu une enfance facile, elle a vu sa mère malade, elle a vu sa mère mourir, ce n'est pas dans l'ordre naturelle des choses, cela aurait dû être bien plus tard que ça. Nous allons découvrir le rôle que sa maman a joué dans ce qu'elle a subi, cela a laissé des traces indélébiles sur Estelle mais Enzo saura panser ses plaies, l'aider à tourner la page, l'aider à avancer dans la vie. Estelle aimerait en faire de même avec lui mais il ne se laisse pas approcher, il ne se laisse apprivoiser le bougre ! Cela ronge de l'intérieur la pauvre Estelle, on ne peut que la comprendre. On se sent autant impuissante qu'elle dans cette situation sauf qu'elle, elle vit ça comme un échec, comme une faute, comme un rejet de sa part car il ne se laisse pas approcher par celle qui l'aime.

J'ai beaucoup aimé la lecture de ce roman. On suit une bonne partie du roman du point de vue d'Estelle puis, Enzo prend la parole le temps de quelques lignes pour notre plus grand bonheur ! La plume de l'auteur est délicate, poignante, fluide, émotive, addictive.

J'ai aimé le petit clin d'œil de l'auteur qui a fait intervenir le temps de quelques lignes les personnages de "Ma bonne étoile".

En conclusion, ce roman m'a énormément touché ! J'ai aimé la façon dont l'auteur a traité les premiers émois des adolescents, Clara Richter a su me toucher, me bouleverser, me faire réfléchir durant ma lecture. Ces deux adolescents qui ont finalement des blessures similaires ont su se rapprocher, trouver le soutien dont ils avaient besoin pour aller mieux l'un et l'autre...

Une lecture que je vous recommande vivement, c'est un concentré de tout un panel d'émotions fortes dans un one shot.


Note : 9/10


Je remercie DMLD pour ce service de presse.

10 commentaires:

  1. Je ne suis pas sûre d'apprécier ce roman. Je te remercie pour la découverte.

    RépondreSupprimer
  2. Je n'ai pas encore découvert cette autrice mais ses romans ont l'air super ! j'ai "ma bonne étoile" dans ma PAL :)

    RépondreSupprimer
  3. Ah, ça fait un moment que je le vois un peu partout, je suis très contente de lire ton avis ma belle, parce que maintenant, je sais qu'il me le faut !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh merci beaucoup, je suis heureuse de voir que mon avis t'ait convaincu ma belle !

      Supprimer
  4. Un livre qui pourrait plaire à ma fille donc je le note. Merci pour la découverte!

    RépondreSupprimer
  5. Une lecture qui doit etre très touchante

    RépondreSupprimer

Bonjour,

Merci de votre visite sur le blog et de m'avoir laissé un petit mot.

A bientôt !