lundi 15 juillet 2019

Celui d'après de Jessica Cymerman

Résumé :

Jean et Anna, c'est le couple que tout le monde envie. Jeunes, beaux, follement amoureux, tout leur réussit. Le mariage est prévu, la route est tracée.

Mais Jean meurt dans un accident. La vie de la jeune femme s'effondre. Les mois passent, le deuil se fait, petit à petit. Alors Anna décide qu'il faut qu'elle aille de l'avant. Et elle veut trouver l'homme parfait.

Mais l'homme parfait, c'était Jean, et Jean, elle l'a perdu. Alors elle se met en tête de trouver son parfait sosie. Et sa rencontre avec Frédéric va changer sa vie...


Avis :

J'ai été agréablement surprise de retrouver ce titre dans ma boîte aux lettres. La couverture est splendide, le titre curieux et pour tout vous dire, je n'ai pas lu le résumé de ce livre, je me suis lancée dedans, à l'aveugle et qu'elle ne fut pas ma surprise ! Dès les premières lignes, j'ai été émue, touché, sensibilisé par cette histoire pas comme les autres.

Nous allons faire la connaissance de Jean et d'Anna, deux adolescents qui vont tomber éperdument amoureux l'un de l'autre. Ce n'est pas un amour de jeunesse qu'ils vivent, c'est une belle et grande histoire d'amour qui dure dans le temps, qui grandit au fil du temps. Ils vont finir par vivre ensemble pour passer à l'étape suivante : le mariage sauf que voilà, le destin va leur jouer un tour de cochon ! En effet, un terrible drame va toucher ce jeune couple un mois avant la cérémonie, Jean est mort. Pour Anna, c'est le descente aux enfers. Son monde a volé en éclats laissant derrière une jeune femme blessée, meurtrie, anéantie. Anna va vivre dans le déni puis la colère va venir la frapper de plein fouet mais c'est dans cette colère qu'elle va puiser la force nécessaire pour surmonter cette effroyable épreuve.

Maintenant qu'elle a pris conscience qu'il faut qu'elle reprenne sa vie en main, qu'il faut qu'elle aille de l'avant, elle a décidé de se trouver un deuxième Jean ! Et oui, rien que ça ! Cette idée de trouver le Jean qu'elle avait, la copie conforme de celui qu'elle a perdu est devenue sa nouvelle raison de vivre. Il ne devra pas que lui ressembler physiquement mais aussi mentalement ! C'est cette nouvelle lueur d'espoir qui lui donne foi dans la vie, retrouver son amour perdu sauf que voilà, un amour, le vrai, le grand, le beau, il n'y en a qu'un, et elle l'a perdu tragiquement... C'est ainsi que l'on va suivre Anna à la recherche du sosie parfait de son bien aimé qui la mènera droit au bonheur...

Ce roman est coupé en deux. Nous avons un avant Jean et un après Jean. L'auteur donne le ton d'entrée de jeu sans prendre au dépourvu les lectrices. L'auteur nous parle de la mort, du deuil, de la reconstruction difficile que la personne vivante doit faire. C'est vrai que lorsque l'on est vivant, on ne pense au après mais quand on est mort, pensons-nous à ce qui se passe pour les personnes vivantes ? La souffrance, la détresse, tout ce qu'elles doivent endurer avant d'aller mieux ? Ce qui est plus marquant, plus tragique, plus triste, c'est qu'ils étaient jeunes, ils avaient toute la vie devant eux mais non, l'auteur nous montre qu'il faut jouir de notre vie et profiter de ces petits instants de bonheur car rien n'est acquis.

L'auteur aborde ce thème difficile avec humour, ironie... Bizarre n'est-ce pas ? L'auteur a un style bien particuliers, décalé mais qui, contre toute attente fonctionne. Elle va nous montrer comment Anna fait pour tenter de remonter la pente. Je dois vous dire qu'au début, j'ai été déstabilisé, je ne m'y attendais pas du tout, j'avais l'impression de lire une blague qui manquait cruellement d'humour mais non, je m'y suis faite et ai suivi mon petit bonhomme de chemin. L'auteur arrive à nous plonger dans son univers. Du coup, on voit "la mort" sous un nouvel angle, on se dit que ce n'est pas si terrible que ça même si ça l'est.

Tout n'est pas tout rose dans cette histoire car j'ai trouvé la fin un peu bâclé, il m'a manqué quelque chose lorsque j'ai refermé mon livre, j'ai eu une sensation d'inachevé et c'est dommage parce que finalement l'auteur aurait pu nous laisser sur une note de sérénité.

Tout ça pour vous dire que ce livre parle d'un sujet plus ou moins tabou, la mort avec beaucoup de légèreté. L'auteur a réussi à me surprendre à plusieurs reprises durant ma lecture de part son côté décalé qui rend son récit original.


Note : 7/10


Nombre de pages : 188


Je remercie les Editions Charleston pour cette lecture. 

22 commentaires:

  1. Cela semblait bien parti, dommage pour le goût d'inachevé

    RépondreSupprimer
  2. Le sujet me plait énormément! Je le note!

    RépondreSupprimer
  3. Je l'avais lu durant mon année de lectrice Charleston et j'avoue que j'ai eu du mal. Mais la couverture est magnifique, en GF comme en poche <3

    RépondreSupprimer
  4. Je suis entièrement d'accord avec toi ma belle, cette couverture est absolument sublime et je suis assez intriguée par ton avis, alors je note !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu sauras l'apprécier au moins autant que moi ma belle !

      Supprimer
  5. Alors là, je dois avouer que je ne sais pas trop, je suis assez indécise.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu le lis, n'hésites pas à me dire ce que tu en auras pensé :)

      Supprimer
  6. Dommage pour la fin. Il est dans ma PAL, je verrais bien :)

    RépondreSupprimer
  7. Hmm, je pense passer mon chemin même si les thèmes pourraient être intéressants à découvrir. J'ai peur de ne pas accrocher à cette recherche obsessionnelle du sosie de Jean... de ne pas entrer dans ce drame.
    Merci pour la découverte!

    RépondreSupprimer
  8. Un sujet dur à traiter avec légèreté. Rien que pour ça, tu me tentes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Super, tu m'en diras des nouvelles mon petit pain au chocolat <3

      Supprimer

Bonjour,

Merci de votre visite sur le blog et de m'avoir laissé un petit mot.

A bientôt !