lundi 24 décembre 2018

Laisse tomber la neige de Cécile Chomin

Résumé :

Le jour où tout a commencé ? Celui où je me suis embourbée dans la neige, en pleine nuit, à 600 km de Paris, après avoir été plaquée devant l'autel. La Reine des Neiges, c'était moi, version robe en lambeaux et pieds gelés. C'est là que j'ai cru voir un grizzli. Un plantigrade genre Chabal, debout sur ses petites pattes arrière et plein de poils, qui a rugi : "Qu'est-ce que vous faîtes sur ma propriété ?". Hourra ! Il y avait un habitant dans ce coin perdu. J'ai avisé la propriété : en fait, c'était un vieux chalet. Mais si je ne voulais pas mourir de froid, j'avais intérêt à convaincre l'autochtone de m'héberger pour la nuit...


Avis :

Quel plaisir j'ai eu de retrouver la plume de mon amie Cécile en LC avec ma copinaute Perrine que je remercie pour ce moment ! Comme vous le savez, Cécile fait partie de mes auteurs chouchous que je porte dans mon cœur et dans ma bibliothèque. Je suis heureuse de la retrouver pour finir l'année en beauté !

Cécile nous offre un super bon moment livresque avec une héroïne déjantée, un ours mal léché pour héros, dans un igloo bien français... Bref, une romance drôle avec des personnages attachants et drôles que j'ai énormément aimé lire !

Claire est un personnage qui dit tout haut tout ce qu'elle pense. Elle n'a pas de filtre et n'a pas de chance dans la vie. Nous sommes avec elle, dès les premières lignes, à bord de sa voiture, en pleine montagne, dans un endroit inconnu. Elle est vêtue d'un short, de talons hauts et d'un petit haut pour mettre ses formes en valeur. Son passager, c'est sa robe de mariée. Elle n'est pas équipée pour l'hiver. En effet, elle devait après le mariage, prendre l'avion avec son mari pour une destination paradisiaque sauf que voilà, son Jules a décidé de la plaquer par sms.

Claire est au téléphone avec sa sœur et essaie de lui parler tant bien que mal mais elle n'a pas de réseau. Elle est seule, perdue, en pleine nuit, dans la montagne, coincée dans sa voiture, avec un réseau capricieux. Elle est désespérée, son ultime espoir se trouve dehors, il faudrait qu'elle sorte de sa voiture pour essayer de trouver quelques barrettes de réseau, et accessoirement une pancarte... Sauf qu'en sortant, elle va tomber nez à nez sur des loups... Enfin, ça c'est ce qu'elle croît parce qu'en réalité, c'est un ours mal léché qu'elle va rencontrer ! Un homme bourru, avec des allures d'homme des cavernes qui n'est pas du tout content de cette intrusion sur ses terres ! Sans aucune pitié, il va faire comprendre à Claire qu'elle n'est pas la bienvenue et qu'elle doit déguerpir fissa ! Elle aura beau essayer de faire vibrer la corde sensible en lui racontant ses déboires mais non, il ne se laissera pas attendrir comme ça le bougre !

Au début, on ne saura rien de notre ours. Claire va tout faire pour le rendre plus aimable, sociable, bavard. Autant vous dire que ce ne sera pas facile ! Il vit seul, loin de la civilisation humaine, dans le chalet de sa maman. Depuis le décès de cette dernière, il ne veut plus avoir de contact avec les humains et encore mois avec les furies telle que Claire qui est un véritable moulin à paroles. C'en est trop pour cet homme casanier qui a appris à vivre seul, loin du bruit, loin de tout.

Ce qu'il veut, c'est le silence et la tranquillité mais ça c'était sans compter sur le caractère de notre chère Claire qui n'a pas l'intention de se laisser abattre par cet homme des cavernes ! D'un naturel têtu, elle va s'imposer auprès de cet homme certes imposant, très grand, musclé, très poilu parce qu'elle est décidée à le faire retourner parmi les hommes ! Elle va finir par apprendre qu'il s'appelle Hugo et que si il est ici, c'est pour en réalité ouvrir un gîte de montagne sauf qu'il ne sait pas comment s'y prendre mais surtout par où commencer. Ça tombe bien, Claire va lui filer un coup de main qu'il le veuille ou non !

Je ne vais pas vous le cacher mais Hugo va avoir beaucoup de mal à gérer Claire qui est pleine de détermination et d'assurance. Lui, qui vivait seul et tranquille, anéanti depuis la mort de sa mère se retrouve avec une folle furieuse entre les pattes !

J'ai trouvé judicieux que Cécile fasse parler ses deux protagonistes. Si au début, nous suivons l'histoire de point de vue de Claire, au fur et à mesure, Hugo va prendre sa place pour nous donner une nouvelle dynamique au récit. Cela nous permet de voir un aspect du récit que l'on ne voie pas lorsque nous sommes avec Claire et vice-versa. C'est assez amusant de voir que son surnom d'ours n'est pas volé ! En effet, la belle Claire ne le laisse pas indifférent et il aimerait bien lui faire des petites choses sauvages, ce qui rend ses passages assez drôles pour la lectrice que je suis. J'ai pris beaucoup de plaisirs à apprendre à faire connaissance de Hugo, il faut dire que c'est une espèce que l'on a envie de connaître en profondeur.

Leur relation est claire, elle est professionnelle mais restés seuls, ensemble, des jours et des nuits peuvent faire tourner la tête et donner des idées... La tension sexuelle montera lentement mais sûrement. Ce sera très intense entre eux, très entier, au point qu'ils ne veulent pas penser au futur et vivre l'instant présent. Ils vont partager de beaux moments secrets car ils ne veulent pas que l'on sache ceux qu'ils font tous les deux. Leur complicité est simple et devient naturelle. Ils s'aident, ils se comprennent, d'un simple geste, d'un simple regard.

La plume de Cécile est belle, fluide, sensible, drôlissime, addictive ! En commençant ma lecture, je ne voulais pas lâcher mon livre tant j'ai été happé par les pages de cette romance de Noël qui nous vend du rêve ! Leurs joutes verbales sont un pur délice pour la lectrice que je suis, j'en voulais plus encore et toujours ! Je ne suis pas passée loin du coup de cœur, il s'en est fallu d'un cheveu mais ce sera pour la prochaine fois assurément !

Tout ça pour vous dire que je vous recommande chaudement la lecture de ce livre qui est un petit bijou livresque qui est parfaite pour faire le plein d'énergie dans ce froid ! Installez-vous dans un bon fauteuil, avec un plaid, une tasse de chocolat chaud, avec des petites gourmandises, une bougie pour le côté hygge et laissez-vous entraîner par la plume enchanteresse de Cécile Chomin...


Note : 9,5/10


Voici le lien vers la chronique de Perrine, "lecture en blog" : https://lecture-en-blog.blogspot.com/2018/12/laisse-tomber-la-neige-cecile-chomin.html?fbclid=IwAR2E7Wx-HYc2MrcI0KWGYyodZ4NiBAjz91pA7YmfdZ5kh8N4KaWZEywZeLo


Je remercie Lj pour cette magnifique lecture !

14 commentaires:

  1. Hello !! Ce livre un vrai dépaysement, jai l'impression d être partie à la montagne avec les protagonistes. Ce roman nous transporte !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Totalement, je suis heureuse que tu aies adhéré à la plume de Cécile

      Supprimer
  2. Coucou encore un livre que je lirais bien volontiers surtout en cette saison, de bonnes fêtes ma jolie

    RépondreSupprimer
  3. Eh bien, voilà un roman qui me paraît totalement dans l'ambiance, ça me fait extrêmement envie ma belle !

    RépondreSupprimer
  4. une lecture très agréable dans l'ensemble même si la partie centrale m'a moins emballée

    RépondreSupprimer
  5. Un bouquin bien tentant pour les vacances...

    RépondreSupprimer
  6. Il me tente ce livre, surement à cause de la période en cours xD

    RépondreSupprimer
  7. coucou ah lala mais top il est génial ce livre, je sens que je pourrais carrément accrocher
    des bisous

    RépondreSupprimer

Bonjour,

Merci de votre visite sur le blog et de m'avoir laissé un petit mot.

A bientôt !