mercredi 21 décembre 2016

Les premières impressions de Jean Hanff Korellitz


Je remercie le Cherche Midi pour ce service de presse.


Résumé :

Grace Reinhart Sachs, thérapeute spécialisée dans les relations de couple, mène l’existence dont elle a toujours rêvé. Son époux, Jonathan, est un onco-pédiatre sensible et leur fils Henry, 12 ans, un garçon studieux. Très investie dans le travail qu’elle effectue auprès de ses patients, Grace est sur le point de publier un essai, Vous auriez dû le savoir, dans lequel elle met les femmes en garde : si elles écoutaient attentivement les hommes et se fiaient à leur intuition dès la première rencontre, elles éviteraient bien des déconvenues.
Or, à quelques semaines de la parution, une femme est assassinée et son mari disparaît. Peu à peu, Grace réalise que l’homme qu’elle pensait connaître parfaitement n’est peut-être pas celui qu’elle croyait… Son intuition l’aurait-elle trahie ?

Brillamment construit, servi par la fluidité d’un style remarquable et par la finesse psychologique de son auteur, ce thriller est une plongée dans le chaos d’une vie réduite en cendres, un feu qui se consume et dévore lentement la moindre parcelle de tout ce qu’il touche. Implacable.


Avis :

Ce roman est classé dans la catégorie thriller. Pour moi ce n'est ni un thriller ni un roman de suspens. La résolution de l'intrigue n'est pas la priorité de ce roman. Ici tout est accentué sur la psychologie. J'aurai tendance à dire que c'est un thriller psychologique car ici c'est ce dont il est question de tout le long du roman.

Nous sommes dans la tête d'une thérapeute qui est spécialisée dans les relations de couple. Elle est mariée à un oncologue, elle est heureuse en ménage, elle a un petit garçon qui est très doué, que ce soit à l'école ou dans ses activités extra-scolaire. Grace va publier un ouvrage relatant ses quinze années de pratique.

Cette vie pépère que mène ce couple va basculer du tout au tout lors d'une soirée d'école du petit Henry. En effet, tout va s'enchaîner relativement vite : son mari va disparaître, une des mamans d'un élève va être assassinée ! Les absents ont toujours tort ! Qui va être soupçonné de ce meurtre ? Jonathan, son mari ! Pourquoi ? Car il manque à l'appel ! Où est-il ? Il s'est carrément enfuit ! Grace va découvrir qu'elle ne connaissait pas du tout son mari...

Une fois que l'intrigue est posé, que les personnages ont bien pris place dans la machination de l'auteur ; nous sommes partis pour suivre Grace, dans sa tête. C'est comme si nous étions Jiminy Cricket posé sur l'épaule de Grace et nous suivons ses mouvements, ses pensées ; nous vivons avec elle, en même temps qu'elle le déni, ses colères, et sa révolte ! Elle va aller de découvertes en découvertes concernant Jonathan qui vont nous laisser coït !

Le début est un peu lent, c'est dû au fait que le résumé en dévoile trop à mon sens donc on s'ennuie un peu dans les premières pages puis comme nous sommes dans la tête de Grace, on étudie sa psychologie, sa vie, son milieu... Bref, qui elle est ! Une fois que tout est bien en place, l'histoire coule de source et on oublie vite les longueurs du début qui ont été un peu agaçant pour laisser place à une belle histoire, très bien rythmée.


Note : 7/10

8 commentaires:

  1. Merci pour la découverte. Je vais le noter !

    RépondreSupprimer
  2. Je n'aime pas quand le résumé en dit de trop, du coup tu t'impatientes.

    RépondreSupprimer
  3. Ce n'est pas trop mon genre, et en ce moment ma WL prend de sacrés coups (surtout à cause de toi) ne m'en veux pas mais pour ce dernier, je passe! =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne t'en veux absolument pas ! Je sais que cela peut être très contraignant lorsque le résumé dévoile trop de l'histoire.
      Je suis ravie que ta Wish List grossisse grâce à moi :D !

      Supprimer
  4. Ah, si le reste parvient à faire oublier la longueur du début, je serai bien tentée finalement !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est le souci lorsque le résumé dévoile trop de l'histoire.

      Supprimer