jeudi 8 décembre 2016

Le pic à glace de Philippe Candeloro avec Serge Filippini


Je remercie LP Conseils pour ce service de presse.


Résumé :

L'Eispickel, un hôtel isolé au milieu des montagnes suisses, non loin de Davos. Dehors, une violente tempête. Ici, on a l'habitude des intempéries. Ce qui est plus rare, c'est de découvrir un corps dans la neige, au pied des télécabines, le crâne défoncé par un pistolet. A plus forte raison si ce crâne est celui de Gustave Leroy, le patron du patinage français.

Commis en plein congrès de la Fédération mondiale, réunie à huis clos pour élire son nouveau président, ce crime secoue le petit monde très fermé des sports de glace. Car Leroy visait le poste. Qui gênait-il ? Que savait-il ?

En attendant la police, Lorena, responsable de la sécurité, mène l'enquête. Elle sait que la victime était haïe du milieu. Ses soupçons s'orientent aussitôt vers Norton, ex-star du patin, lui aussi en lice pour la présidence. Et son amant, accessoirement. Mais le protecteur de Lorena, l'omnipotent Pharaon, candidat à sa propre succession, est-il bien hors de cause ?

A l'Eispickel, le soir du crime, des langues se délient. Des rumeurs refont surface. Décidément, l'univers du patinage international a peu à voir avec le strass et les paillettes d'Holiday on Ice. Ses méthodes feraient plutôt penser à la mafia. Avec ses figures imposées. Et surtout ses programmes libres...


Avis :

Qui ne connaît pas Philippe Candeloro ? C'est un champion de patinage artistique, il a été médaillé de bronze au J. O. de Lillehammer et Nagano. Alors quand j'ai vu qu'il avait écrit un livre en collaboration avec Serge Filippini, je me suis dis que ça ne pouvait être qu'une belle lecture !

Si l'enquête criminelle tourne bien autour du patinage artistique comme nous laisse l'entendre le résumé, j'aurai aimé avoir plus de la personnalité de Philippe Candeloro qui est aussi connu pour son franc-parler !

Norton qui "incarne" le personnage de l'auteur manque un peu de ferveur. D'ailleurs, Candeloro intègre des éléments de sa vie privée à son récit et flirte avec l'imaginaire. Il est difficile au lecteur de disséquer la partie vraie du récit, ce qui le rend intriguant.

Miguel, autre personnage important du roman car il est le coach sportif. André Brunet est celui qui a suivi Candeloro pendant toute sa carrière.

Voilà pour le cours d'histoire en accéléré et condensé !

Parlons un peu de ce qui nous intéresse maintenant à savoir l'histoire ! Les chapitres sont tout petits, cela se lit relativement vite d'ailleurs mais ce qui m'a dérangé c'est qu'il n'y a pas vraiment d'enquête policière. L'auteur nous énonce les faits les uns à la suite des autres, entrecoupés de flashbacks qui à force de vouloir trop en faire m'ont perdu en cours de route et à de nombreuses reprises...
L'ouvrage est un peu trop technique. Si on ne connaît pas un minimum le monde du patinage artistique, vous aurez beaucoup de mal à comprendre et à vous imprégner de cette histoire.

La plume de l'auteur n'est pas très rythmée malgré les petits chapitres. Ce n'est pas un ouvrage que j'ai lu d'une traite, j'ai un peu traîné la patte pour le terminer car pour ma part, la partie policière manque cruellement !
Autre bémol pour moi, il y a trop de personnages ce qui va finir par perturber la lecture d'autant plus qu'il n'y en a pas un pour rattraper l'autre, on a l'impression qu'ils sont là pour faire jolies, combler les meubles mais n'apportent pas un plus incontestable à ce roman.

A contrario, il y a des personnages qui sont parties prenantes à l'histoire tel que Leroy Gustave (président de la Fédération Nationale de Patinage en France). C'est un personnage que je n'ai pas apprécié, il est vraiment antipathique. Sa soif de pouvoir est telle qu'il fera des choses vraiment pas jolies, les coups bas sont son crédo !

Autre personnage clé et détestable, Pharaon qui est le directeur de Fédération Mondiale du Patinage. Suite à des problèmes de santé, il faut lui trouver un remplaçant digne de ce nom ! D'où l'organisation de ce congrès qui va virer au cauchemar...

Au final, "Le pic à glace" est un roman suspens qui manque un peu de "piquant", qui manque plus de suspens. J'ai eu énormément de mal à me plonger dans l'histoire, l'intrigue n'a pas été assez travaillé pour maintenir le lecteur à l'affût. Ce qui gâche la lecture, ce sont les nombreux flashbacks à répétition également, si on est pas plongé totalement dans la lecture, on peut se perdre complètement dans la trame de l'histoire.


Note : 5/10

8 commentaires:

  1. Ah dommage, mais je ne pense pas me laisser tenter non plus du coup...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, ce n'est pas moi qui vais te contre-dire pour le coup...

      Supprimer
  2. Agrr, j'espère le lire avant Noël, tu me démotives. J'espère plus accrocher que toi mais je crains le pire après ta chronique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère sincèrement que tu aimeras ta lecture comparée à moi.

      Supprimer
  3. Je ne suis pas fan du bonhomme... Je passe ^^ Merci =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon ben comme ça, tu ne seras pas déçue 😀

      Supprimer
  4. Houla ! déjà que je ne supporte pas le personnage alors, si c'est pour lire son livre, ce n'est même pas la peine.

    RépondreSupprimer