vendredi 2 décembre 2016

La mer d'Arafura de Philippe Politi


Je remercie Philippe pour ce service de presse.


Résumé :

Dans l'archipel des moluques, autrefois territoire privilégié des pirates malais, Il aura suffit qu''un navire de plaisance s'échoue sur le récif qui entoure l'île Soupir que l'on croyait déserte pour que vacille le destin de ses derniers habitants et que meurent le plaisancier, Laurent, et, Sri, son épouse indonésienne. Puis des désastres apparemment inéluctables s'enchaineront les uns après les autres jusqu'à la découverte d'un enfant agonisant sur un radeau à la dérive en mer d'Arafura.


Avis :

Silvio n'a pas de famille, au sens propre du terme car il vient de la DDASS. Ce sont des pêcheurs qui l'ont retrouvé en pleine mer lorsqu'il était enfant.

Michelle a une fâcheuse tendance à s'attacher aux mauvaises personnes. Son dernier compagnon était violent. Elle l'a quitté et vit sa vie au jour le jour.

Rien ne pourrait laisser penser qu'un jour, Michelle et Silvio seront amenés à se croiser et pourtant ! Ils vont même finir par vivre ensemble puis ils commenceront à faire connaissance ! Mais Silvio a envie de connaître son passé, savoir d'où il vient, si il a encore de la famille ! Il va faire des recherches qui le conduiront en France...

Si l'idée de Philippe Politi est très intéressante, l'écriture est un peu "brouillon", c'est-à-dire que lorsqu'il fait un bond dans le passé, la transition n'est pas bien faite, et on se perd facilement pendant la lecture !

Le message que veut faire passer l'auteur par l'intermédiaire de son ouvrage est que pour avancer dans la vie, il ne faut pas oublier d'où l'on vient...


Note : 7/10

6 commentaires:

  1. Un beau message que passe ce roman. J'aime beaucoup la couverture. Cette simplicité est agréable !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je partage ton avis, cette couverture toute simple change de celle que l'on voit habituellement.

      Supprimer
  2. Bon, je crois que ce n'est pas particulièrement pour moi cette fois...

    RépondreSupprimer
  3. La couverture ne me tente pas trop... Désolée mais je passe ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te comprends !
      Il est vrai que de prime abord ce livre ne fait pas envie...

      Supprimer