mardi 12 octobre 2021

Charmant connard ! de Mia Carre

Résumé :

Hope arrive à New York pour être enfin libre. Pour elle qui a si peu d'expérience, c'est le début d'une vie qu'elle espère exaltante.
De son côté, Arthur vit à cent à l'heure, il passe d'une fête à l'autre et se retrouve plus souvent en rendez-vous aux quatre coins du monde que dans son loft.
Une colocation à deux ? Ils n'ont pas grand-chose en commun mais ne sont pas supposés se croiser souvent, alors quand l'opportunité d'une collocation se dessine, ils disent oui ! Sauf que les choses ne se déroulent pas vraiment comme prévu.
Après une rencontre pour le moins fracassante, ils vont devoir cohabiter en essayant de ne pas s'entre-tuer... Ni se sauter dessus ! Et ce n'est pas gagné. Entre les mensonges et les secrets bien gardés, la survie en colocation s'annonce houleuse !


Avis :

Hope, vingt-et-un ans, toutes ses dents, quitte la Californie pour New York où elle débarque avec pour bagage un simple sac à dos ; ce qu'elle veut en allant là-bas, c'est vivre enfin sa vie. Par le plus grand des hasards, vive sa bonne étoile ! Elle va faire la connaissance de Franck qui se trouve  une table voisine de la sienne dans un restaurant où elle aura l'audace de l'aborder. La jeune demoiselle a laissé traîner ses oreilles baladeuses à sa table, elle a écouté sa conversation téléphonique et avec tout le bagou dont elle peut faire preuve, elle va lui faire une proposition... Se proposer comme colocataire pour Arthur, dans cet appartement qui a besoin qu'on s'occupe de lui. Elle ferait d'une pierre deux coups, elle se trouverait un toit et un job. Devant cette proposition qui ravirait les deux parties, Franck lui propose d'aller visiter l'appart qui se trouve à Greenwich Village. Après la visite, ils vont signer un contrat en bonne et dû forme. La jeune femme va vivre en colocation avec un fantôme car le propriétaire est rarement présent et en contre-partie, elle devra s'occuper de l'intendance de la maison, prendre soin de son bonzaï et veiller à ce qu'il ne manque rien.

Hope est une jeune femme timide, un peu renfermé sur elle, elle est un peu associable, il faut dire qu'elle n'a pas eu de chance dans sa jeune vie et qu'elle a été un peu préservé par sa famille mais elle a su faire preuve d'une audace incroyable, son instinct de survie a pris les rennes de son corps et de son esprit au moment opportun. Sauf que voilà, le proprio, Arthur, soi-disant jamais chez lui va rentrer chez lui, à l'improviste et sa rencontre avec Hope va être surprenante... Je ne vous en dis pas plus pour ne pas vous gâcher la joie de découvrir cette partie du récit qui saura vous faire rire aux éclats... Ou pas !

Arthur est un personnage haut en couleurs et diamétralement différent de Hope et c'est justement cette différence qui va permettre à la jeune femme d'aller de l'avant, de prendre sa vie en main. Grâce à lui, elle va pouvoir se révéler au grand jour. Arthur est un bad boy à l'état pur mais qui dit bad boy, dit aussi cœur d'artichaut. Il saura porter la demoiselle pour qu'elle avance comme elle l'aimerait. Hope n'a pas eu un passé des plus faciles et je dois bien vous avouer qu'il m'a totalement parlé, touché.

Mia Carre nous offre une romance belle, forte, intense en émotions avec des thématiques fortes. Les protagonistes sont forts et attachants, surtout Hope pour qui j'ai développé beaucoup d'empathie. J'ai aimé le fait que l'on ne tombe pas totalement dans le cliché avec Arthur, il est un charmant connard mais avec un cœur et une maladresse qui saura vous attendrir. Les personnages secondaires ne sont pas en restes, ils apportent leur pierre à cette édifice.

Mia Carre nous offre une histoire forte qui a été habillement mené malgré une fin qui n'a pas su me satisfaire. En effet, je suis restée sur ma faim, j'ai un sentiment de trop peu, je n'aurai pas été contre quelques lignes voire quelques pages supplémentaires pour finir sur une bonne note. L'intrigue est propice à quelques clichés mais la part d'originalité dont fait preuve l'auteur contre balance le tout.

La plume de Mia Carre est belle, fluide, émotive, sensible, forte, addictive, très agréable à lire. L'intrigue est bonne, riche en rebondissements, l'histoire coule de source, les personnages sont attachants. Bref, tous les ingrédients sont réunis pour passer un agréable moment livresque.

Tout ça pour vous dire que si vous êtes à la recherche d'une romance forte et intense, je vous recommande la lecture de ce roman qui ne vous laissera pas indifférent(e).


Note : 8/10


Nombre de pages : 322


Je remercie les Editions Addictives pour cette lecture.

Les douze folies d'Emma de Cécile Chomin

Résumé :

Parisienne, trentenaire fantasque addict aux verres de vin et séances de papotage entre copines, Emma prône son besoin d'indépendance et de liberté. Fraîchement embauchée comme chroniqueuse pour rebooster le magazine féminin Crushmind, elle se lance dans une aventure farfelue : rédiger chaque mois un compte rendu des produits de beauté, des lieux branchés de la capitale et des hommes qu'elle aura testés ! Ces rendez-vous sur la toile et le papier rencontrent très vite un franc succès, et le concept "Emma 2.0" devient viral... Une question se pose sur toutes les lèvres : qui est l'Admirateur Secret qui lui envoie des colis surprise à domicile ?


Avis :

Quel bonheur que de retrouver la plume de Cécile Chomin, un auteur chouchou que j'affectionne particulièrement. Chaque année, je prends plaisir à découvrir ses nouveaux romans qui me font toujours passer un agréable moment livresque. Ses romans sont toujours drôles, touchants, intenses, riche en émotions et pleins de surprises en tout genre. Et celui, ne fait pas exception à la règle !

lundi 11 octobre 2021

Accroche-toi à ton rêve de Barbara Taylor-Bradford

Les lectures de la Diablotine

Bonjour tout le monde,

J'espère que vous allez bien aujourd'hui ! Après vous avoir présentée ma chronique sur "L'espace d'une vie", je me suis littéralement jetée sur le tome 2 ! Et autant vous dire qu'il m'a fait le même effet que le premier opus qui était déjà conséquent ! Je vous en parle un peu plus dans les prochaines lignes mais commençons déjà par le résumé.

Voici le résumé du livre :

A force de détermination et de sacrifices, Emma Harte, issue d'un milieu modeste, a créé un empire commercial : ses magasins de mode sont présents dans toutes les capitales.

A 80 ans, il lui faut prendre la décision le plus difficile de son existence : léguer son empire à Paula McGill Fairley, la seule de ses petits-enfants en qui elle ait confiance.

Idéaliste, la jeune femme devine que ce don n'est pas sans risques. Soutenue par sa meilleure amie, elle met tout en œuvre pour être à la hauteur des espoirs qu'on fonde sur elle.

Mais le succès a un prix et Paula est poussée dans ses retranchements quand l'avidité, la jalousie et les trahisons viennent menacer son avenir. Et mettre à mal une passion amoureuse qui évoluait en secret depuis des années...


Voici mon avis sur le livre :

Emma Harte est âgée de 80 ans et malgré son âge bien avancée, elle est encore pleine de vivacité. Elle a vécu une vie riche, pleine, intense, avec des hauts et des bas. Elle est à la tête d'une immense fortune, son empire c'est toute sa vie ! Elle a réussi à le bâtir à force de sacrifice et de travail.  Le moins que l'on puisse dire est que sa fin de vie est plus tirée vers le haut sauf que voilà, elle ne sera pas éternelle et il va falloir qu'elle songe à transmettre à sa descendance son empire, celui qu'elle a crée de toute pièce. Autant vous dire que comme dans toutes les familles, il y a de bons et de mauvaises personnes. Après avoir découvert les machinations qui se préparaient dans son dos, Emma décide délibérément d'écarter ses propres enfants à sa succession ! Et oui, rien que ça, ils n'auraient pas dû essayer de s'attaquer à la matriarche...

Elle décide de transmettre les rênes de son empire à Paula, sa petite-fille qui l'aime pour la personne qu'elle est et non pour sa fortune... Sera-t-elle à la hauteur pour diriger l'empire de sa grand-maman ? Quant à Emily, Sarah, Alexandre et Jonathan, les autres petits-enfants d'Emma, ils vont consolider les fondations de cet empire en travaillant tous dans les divers magasins de leur grand-mère. Il y aura également le fils et les petits-enfants de son meilleur ami Blacky qui seront de la partie pour continuer à faire prospérer cette grande entreprise. Emma a beaucoup évolué, changé car elle a compris que sa haine viscérale face aux Ferley n'a plus lieu d'être, ou du moins, elle va la mettre de côté concernant Edwin et Jim, les petits-fils Ferley. Jim qui travaille pour elle est accessoirement l'époux de sa petite-fille ; ceci expliquerait peut-être cela... Ou pas !

Ce livre est tout aussi riche et fort en rebondissements que le premier volume ; on n'a pas le temps de s'ennuyer ! Entre passion, révélations, machination, stratagème, suspense aussi, on a de quoi s'occuper ! Bref, j'ai une fois de plus accroché à ma lecture même si parfois, il y avait des choses trop prévisibles pour la lectrice avertie que je suis !

Les personnages sont intéressants, il y en a un en particuliers qui ressort du lot, on a l'impression que c'est la bête noire de l'auteur, elle le pointe du doigt intentionnellement, et finalement, on finit par se laisser prendre au jeu et à le détester pour ce qu'il fait et/ou ce qu'il est... Et puis, on ne va pas se le cacher mais cette famille est vraiment intéressante à découvrir alors il en faut bien qui nous soit antipathique.

La plume de Barbara Taylor-Bradford est toujours aussi vive et addictive. Les émotions sont intenses et fortes. L'auteur a la faculté de nous faire voyager dans son univers avec une aisance incroyable qui donne envie d'avancer encore et toujours dans son récit.

Tout ça pour vous dire que malgré quelques passages prévisibles dans cette grande histoire, il n'en reste pas moins que ce roman est une découverte livresque qui est digne des plus grands comme Colleen McCullough ! L'intrigue est intéressante et passionnante, les personnages sont presque tous attachants ; tous les ingrédients sont réunis pour passer un agréable moment livresque. Vivement la suite !


Voici ma note sur le livre :
Les lectures de la Diablotine