jeudi 21 novembre 2019

Les vendanges de Lison de Philippe Lemaire

Résumé :

Au début des années 1930, à la Louvière, Louis Daubert fait le meilleur vin de la région. Il espère que sa fille Lison épousera un vigneron pour prendre la suite du domaine. Aussi ressent-il comme une trahison la décision de Lison de continuer ses études en ville. Mais, loin de fréquenter la faculté, sa fille mène une vie de bohème : elle fait du théâtre et pose pour un sculpteur. Louis se referme sur lui-même et, un soir de gros travaux, meurt d'une crise cardiaque. Revenue pour l'enterrement, Lison s'attarde à La Louvière, malgré les reproches de sa mère et de ses frères. L'avenir du domaine est compromis. Lison balaie sa vie d'avant et décide de poursuivre l'oeuvre de son père. Mais les obstacles se multiplient, aucun échec ne lui sera pardonné.


Avis :

Louis Daubert faire le meilleur vin de la région ; il espère que sa fille Lison épousera un vigneron et assurera la relève familiale du domaine viticole sauf que voilà, elle n'a pas du tout les mêmes aspirations que son père. Lorsque sa fille va lui annoncer qu'elle veut poursuivre ses études en ville, il va vivre ce départ et cette décision comme une terrible trahison.

Toujours sur le choc de la trahison de sa fille, lorsqu'il va apprendre que cette dernière ne fréquente plus les bancs de l'université comme elle l'écrivait dans ses lettres mais qu'elle fait du théâtre, ça va être la douche froide pour ce père qui se sent doublement trahi par la chair de sa chair. Lison est bien loin de mener une vie sans reproche. Elle fait un pied de nez à la vie qui lui était prédestinée en faisant tout son contraire...

Plus les jours passent, plus Louis se referme sur lui-même, ne parlant plus. Un soir où il travaillait plus que jamais, seul, il va faire une crise cardiaque... Lison va revenir à La Louvière pour l'enterrement de son père ; elle va rester plus longtemps que prévu alors qu'elle n'est clairement plus la bienvenue. Sa mère et ses frères lui reprochent la mort de Louis car si elle n'aurait pas agit de la sorte, il serait peut-être encore vivant...

Lison voyant un avenir noir au domaine familial, elle décide d'oublier sa vie qu'elle menait jusqu'alors pour se consacrer pleinement à la terre viticole de son père pour lequel il aura consacré toute sa vie. Elle espère ainsi lui rendre hommage et peut-être se faire pardonner par la même occasion ? Mais la vie ne sera pas tendre avec elle, les obstacles sur sa route vont se multiplier par milliers mais arrivera-t-elle à sauver la terre de son père, le seul héritage qu'il ait laissé de lui ? Pourrait-elle devenir la première femme vigneronne dans un monde peuplé d'hommes ?

C'est un roman intéressant qui nous plonge au cœur de notre terroir, dans les terres viticoles des années 30. Lison est une jeune fille qui a voulu vivre sa vie mais qui malheureusement a dû rebrousser chemin à la mort de son père. Est-ce une bonne chose ? Après son départ, ça a jasé dans cette petite ville de campagne où l'on ne lui a pas pardonné son départ... Lison l'enfant rebelle qui a voulu mener sa vie comme elle l'entendait mais elle s'est vite faite rattraper par le destin familial.

La plume de l'auteur est belle et agréable à lire mais je suis un peu restée sur ma faim à la fin, j'aurai aimé que l'auteur pousse le bouchon un peu plus loin car malheureusement, j'ai un sentiment d'inachevé...

Tout ça pour vous dire que j'ai aimé la dynamique du récit même si la fin ne m'a pas totalement convaincu. Une chose est sûre, Philippe Lemaire est un auteur à découvrir !


Note : 8/10


Nombre de pages : 265


Je remercie De Borée Editions pour cette lecture. 

8 commentaires:

  1. Je ne suis pas sûre de me lancer tenter ma belle, ça ne me fait pas rêver plus que ça...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas de soucis ma belle, je sais que ce n'est pas trop ta tasse de thé :)

      Supprimer
  2. Je rejoins malheureusement l'avis de Julia sur celui-ci. Ce n'est pas un univers qui me passionne

    RépondreSupprimer
  3. Le résumé ne me tentait pas et ton avis me conforte dans cette idée...

    RépondreSupprimer
  4. Ce n'est pas un roman vers lequel je serai forcément allée mais ton avis me donne bien envie quand même :)

    RépondreSupprimer

Bonjour,

Merci de votre visite sur le blog et de m'avoir laissé un petit mot.

A bientôt !