mercredi 27 novembre 2019

Celle que je suis d'Anne Loyer

Résumé :

En Inde, encore aujourd'hui, naître fille reste un handicap.

A 16 ans, Anoki va en faire la douloureuse expérience. Jusque-là pourtant, rien dans sa vie à New Delhi, au sein d'une famille moderne et aimante, ne la préparait au destin qui l'attend. Depuis toute petite, ses parents lui ont appris, comme à ses deux grands frères et à sa petite sœur, l'importance des études. Mais lorsqu'elle pense pouvoir choisir son avenir, elle se heurte à l'hostilité des siens et au poids des traditions.

Anoki, rebelle et amoureuse, va tout faire pour échapper au futur qu'on veut lui imposer...


Avis :

Je vous propose aujourd'hui de prendre un billet d'avion direction l'Inde où nous allons faire la connaissance d'Anoki, une ado âgée de seize ans. Cette jeune fille est une élève brillante, qui sait ce qu'elle veut faire plus tard. Elle veut faire de grandes études, aller à l'Université, décrocher un diplôme. D'ailleurs, ses parents l'ont toujours encouragé dans ce sens, tous comme les autres membres de la fratrie sauf que voilà, elle va se rendre compte que ce qui est vrai pour ses frères ne l'est pas pour elle... Si elle, elle doit bien travailler à l'école, c'est afin de pouvoir se trouver un bon mari...

Lorsqu'elle va comprendre cette vérité, l'adolescente va vivre cette révélation comme un véritable raz-de-marée qui va balayer ses vérités en une vague destructrice. Elle va prendre conscience qu'elle n'a pas le contrôle sur sa vie, sur son devenir alors elle va vouloir s'émanciper, se libérer de ses chaînes invisibles qui l'entravent bien malgré elle. Elle va devoir prendre une décision difficile : aller à contre-courant de ses parents, aux oubliettes les traditions et vivre sa vie ou alors se plier aux volontés de ses parents.

Anoki tombe des nues lorsqu'elle comprend que ses parents soi-disant modernes, ouverts, qui vivent dans l'air du temps n'est qu'un leurre, ça la bouleverse terriblement mais lorsque son père va déchirer le diplôme d'infirmière de sa belle-sœur Chatura, l'épouse de son frère Mani car elle doit se consacrer à sa famille, devenir une bonne épouse, le sang de cette pauvre enfant ne fait qu'un tour. Elle comprend alors que les traditions ancestrales qu'elle pensait envoler ne le sont pas comme ses parents ont essayé de lui faire croire... Ce qui va achever cette pauvre enfant et le lecteur autant que moi est lorsque cette jeune femme va tenter de se suicider... Des questions vont fuser de toute part, elle va se demander si Chatura s'est mariée avec son frère par amour ou par convenance ; si sa maman avant elle s'est mariée par convenance ou parce qu'elle aimait et aime son père...

Anoki veut vivre sa vie comme elle l'entend ! Elle veut devenir journaliste, se marier si le cœur lui en dit, elle veut vivre sans que personne ne lui dise quoi faire. Elle va trouver du soutien auprès de l'un de ses frères, Kiran et de son amie Janani pour parvenir à ses fins.

Anoki est un personnage que l'on prend plaisir à apprendre à connaître. Son destin tout tracé est injuste et elle entend bien le faire savoir, elle entend bien faire comprendre à tout le monde que les traditions qui datent de Mathusalem sont révolues et qu'il faut savoir vivre avec son temps. Elle est un personnage résolument moderne qui se bat pour la liberté des femmes, pour le droit des femmes, qui montre l'injustice qui est faite aux femmes.

On ressent à la lecture du livre tout le travail qui a été mené en amont par l'auteur pour nous offrir un récit plus vrai que nature. J'avais l'impression d'être en Inde, avec Anoki. Les références aux coutumes et us sont un plus indéniables au récit qui ajoutent une crédibilité supplémentaire à cette histoire. Les annotations en bas de pages aideront les jeunes lecteurs à comprendre parfaitement ce roman.

Tout ça pour vous dire que je vous conseille vivement la lecture de ce livre que vous soyez une ado ou non, que vous soyez une fille ou un garçon. Ce livre est criant de vérité et je peux vous dire que ce n'est pas parce qu'on est plus en Inde, que certaines traditions ne traversent pas les frontières...


Note : 9,5/10


Nombre de pages : 299


Je remercie Slalom pour cette lecture, Anne pour cette dédicace.

18 commentaires:

  1. Quel sujet difficile! Je le note!

    RépondreSupprimer
  2. Je le lis prochainement alors j'ai lu ta chronique en diagonale, mais j'ai hâte ! il a l'air top

    RépondreSupprimer
  3. Celui-là, il me le faut absolument, le sujet est poignant et il m'intéresse beaucoup ma belle !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, tu ne ressortiras pas indemne de cette lecture ma belle ❤

      Supprimer
  4. Le sujet abordé à l'air très interessant ! pourquoi pas

    RépondreSupprimer
  5. je n'aime pas la couverture, mais j'aime ce que tu dis !

    RépondreSupprimer
  6. Vaste sujet qui est souvent incompris, c'est bien de le voir dans les romans pour les plus jeunes!

    RépondreSupprimer
  7. Ce livre a vraiment l'air bien :3
    Par contre, tu ne voulais pas plutôt dire "parvenir à ses fins" ? :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te le confirme ♥
      Oui, merci beaucoup j'ai corrigé ma faute ♥

      Supprimer
  8. Aaaaah mais voila un livre qui pourrait me plaire : le contexte, les messages... des choses concrètes que l'on n'aborde pas souvent. Je te remercie pour la découverte de ce titre, je le note très vite :D ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'en prie Kathleen, c'est avec grand plaisir ♥
      Je te souhaite de faire une aussi belle découverte que cela a été pour moi

      Supprimer

Bonjour,

Merci de votre visite sur le blog et de m'avoir laissé un petit mot.

A bientôt !