lundi 25 novembre 2019

Les amants maudits de Spirit Lake de Claire Bergeron

Résumé :

Alyona Loverneck, une violoniste prodige, et son frère sont contraints de quitter l'Ukraine. A leur arrivée au Canada, la guerre est déclarée, et ils se retrouvent parmi les prisonniers du camp de Spirit Lake. Dépouillée de ses biens, Alyona a d'importantes décisions à prendre. Dans le tourbillon des évènements qui bouleversent sa vie, a-t-elle toujours le droit de rêver ? Dévoilé à la face du monde, son amour interdit avec Alexandre Lavallière deviendra source de mépris. Ils seront les amants maudits...


Avis :

Nous sommes à Vienne où Alyona, jeune violoniste s'apprête à se produire sur scène à tout juste dix-huit ans sauf que voilà un attentat a lieu et l'Archiduc François-Ferdinand est mort et les conséquences qui vont en découler pourrait être très graves.

Contraints de quitter l'Ukraine en 1914, Alyona, violoniste au talent incroyable et son frère Vitaly  se voient contraint de quitter leur pays. Ils pensaient naïvement partir vers une terre lointaine où la liberté les attendrait. Leur père les a placé sous la tutelle de leur professeur de langue, Oleg Sewchuk qui lui aussi a décidé de prendre la poudre d'escampette sauf que voilà, ils se sont lourdement trompés. En effet, là-bas, ils ne seront pas accueillis les bras grands ouverts, ils vont souffrir de la peur, du mépris de la population, de la haine et de la peur des gens à leur égards mais aussi du froid parce qu'il fait affreusement froid au Canada ! Les canadiens voient en ces étrangers de potentiels ennemis envers la couronne d'Angleterre. 

Dès leur arrivée au Canada, les canadiens vont leur montrer tout le mépris qu'ils ont pour ces étrangers alors que ces derniers n'aspiraient qu'à vivre leur vie paisiblement. Au fil du temps, les insultes laisseront place aux agressions.

Lorsqu'une loi a été voté sous la guerre, des camps de détention vont pousser comme des champignons c'est ainsi qu'ils vont se retrouver parmi les familles des prisonniers au camp de Spirit Lake.

Trahie, dépossédée de ses biens, Alyona sera contrainte de faire des choix qui changeront à tout jamais sa destinée mais aussi celui de son frère... Lorsqu'elle fera la connaissance d'Alexandre Lavallière, elle est forcée d'admettre que derrière cette guerre, il y a des personnes qui sont encore heureuses. Au prise des évènements qui bouleversent sa vie, peut-elle espérer avoir le droit elle aussi à cette part de bonheur ? Lorsque son bonheur sera jetée à la face entière du monde, elle va devenir la source de mépris. Lorsque tout son univers s'écroulera comme un château de cartes, entraînant avec elle Alexandre dans sa chute, ils vont être considérés comme les amants maudits...

Au début de la première guerre mondiale, poussée par la xénophobie croissante de la population, le gouvernement canadien érigea vingt-quatre camps de détention à travers tout le pays dont celui de Spirit Lake, en Abitibi. Des turcs, des allemands, des ukrainiens y ont été enfermés. Seulement deux camps pouvaient accueillir les familles des prisonniers dont Spirit Lake.

Spirit Lake est encerclé de barbelé afin de dissuader quiconque qui le voudrait de s'en échapper. Ces pauvres enfants vivaient dans ce camp et attendaient avec impatience l'arrivée de leur père qui a promis de les rejoindre dès qu'il le pourra. Les rejoindra-t-il réellement ?

Ce roman est fort en émotions, les personnages sont touchants, la période meurtrière nous colle la chair de poule. Je me suis attendue souvent au pire mais je suis heureuse de m'être à chaque fois trompée sur le devenir de nos protagonistes. Les personnages secondaires qui parsèment ce roman ne sont pas en restes, ils apportent tous leur pierre à ce grand et bel édifice qu'a bâti l'auteur.

Cette petite touche de romance est une ode à la vie et je n'ai pas compris la méchanceté de ces personnages qui ont peur de l'inconnu. Est-ce que l'amour peut triompher de tout ? De la guerre ? De la peur des gens ? 

L'auteur nous offre un bon roman historique où les péripéties sont légions ! La plume de l'auteur est belle, fluide, sensible, émotive, triste mais aussi addictive et très agréable à lire !

Tout ça pour vous dire que ce récit est non seulement instructif mais il est touchant, émouvant, captivant, je suis passée à un rien du coup de cœur. Je vous recommande vivement la lecture de ce roman historique qui sous cette magnifique première de couverture se cache une grande et belle histoire.


Note : 9,5/10


Nombre de pages : 447


Je remercie De Borée Editions pour cette lecture.

12 commentaires:

  1. Ca a l'air super chouette ! jolie chronique en tout cas

    RépondreSupprimer
  2. ce que tu dis me donne envie de le découvrir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, je suis heureuse que tu veuilles t'intéresser à ce titre !

      Supprimer
  3. Tu sais que ce n'est pas du tout mon genre ma belle, mais ton avis est tellement beau, tellement intense, que j'ai très envie de le découvrir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh merci beaucoup ma belle pour ce compliment qui me va droit au cœur ♥♥♥

      Supprimer
  4. Tu me tentes énormément avec ce roman !!!! ♥
    Noté

    RépondreSupprimer
  5. ça a effectivement l'air d'être une lecture pleine d'émotions !

    RépondreSupprimer

Bonjour,

Merci de votre visite sur le blog et de m'avoir laissé un petit mot.

A bientôt !