vendredi 15 janvier 2016

Le goût du désamour de Delphine Solère

Je remercie Stéphane de la Musardine pour sa confiance et ce service de presse !


Résumé :

C’est sans une once de compassion que Delphine, 30 ans, regarde son mari – riche, vieux et célèbre – se noyer dans leur piscine au moment même où elle s’apprêtait à le quitter. Car cette épouse modèle, mais totalement insatisfaite, venait juste de prendre conscience de l’inanité de son vécu de bourgeoise rangée.

Bien décidée à rattraper le temps perdu, la veuve joyeuse va alors multiplier les expériences et les initiations. Faisant fi de toutes les conventions de son milieu, elle se livre sans complexes à des débauches grand format : amours débridées avec un tout jeune homme, pratique du libertinage à outrance, saphisme dévergondé, exhibitionnisme outrancier…

À cela s’ajoutent de mystérieux poèmes érotiques envoyés par un inconnu et une enquête policière autour du décès de son mari, pas si clair que cela aux yeux de la police.

Tous les ingrédients sont réunis pour offrir une histoire riche en rebondissements qui explore toutes les facettes de l’émancipation féminine.
Originaire du Nord de la France et toulousaine d’adoption, Delphine Solère, qui exerce le métier d’éducatrice, écrit avec Le Goût du désamour un premier roman dans un style hyperréaliste, mêlant avec beaucoup de sincérité l’érotisme le plus audacieux à la réflexion sur la vie d’une femme moderne, prise dans ses contradictions et écartelée entre ses désirs et son histoire.


Avis :

J'attire votre attention sur le fait que ce livre est pour un public averti

Maintenant, que c'est dit, voici mon avis ! Je ne vais pas m'attarder sur l'histoire, le résumé se suffit à lui-même.

Les points que l'auteur développe dans son premier livre sont un peu tabous : tromperie, partouze, sodomie, le point G... Ce qui m'a un peu dérangé dans ce roman qui est bien écrit, c'est la sodomie d'une part que je peux tout à fait concevoir sans soucis mais le fait que José, qui était l'amant du mari de Delphine qu'il sodomisait, il la sodomise, elle, l'épouse, à son tour, j'ai eu un peu de mal et d'autre part, je n'arrive pas à imaginer qu'un homme puisse trouver excitant une femme qui urine ou inversement.

L'enquête policière n'est pas le centre de ce livre, elle est un peu bancale... En effet, Delphine ferait le suspect idéal mais entre l'intuition de l'enquêteur misée au placard et les preuves qui se sont volatilisées comme par magie, la belle peut reprendre le cours de sa vie ou je devrais dire, commencer sa nouvelle vie sans se soucier de quoi que ce soit par rapport à Jean-Jacques, son défunt époux...

Delphine... J'ai été empathique à sa situation amoureuse, sexuelle où c'était le néant. Elle était mariée, oui mais à un homme avec qui les rapports sexuels n'avaient pas leur place dans le couple. Alors après le décès de Jean-Jacques, elle part à la recherche du plaisir. Dans sa quête, elle va peut-être finir par se perdre, elle ne prend pas de gants, et y va franco ! Elle est prête à tout, aucun tabous, elle se laisse tenter et embarquer dans des situations particulières... Les scènes érotiques sont imagées et sensuelles, vous n'aurez aucune difficulté pour visualiser les scènes...
Elle vit chaque relation, chaque rapport comme une nouvelle expérience. Elle paraît timide au début puis s'habitue très vite à la situation et elle peut enfin se laisser aller au plaisir, à la jouissance qu'elle recherche tant.

Lorsqu'elle commence à connaître le sens du mot "amour", elle s’aperçoit qu'elle est piégée et qu'elle est vouée à rester seule, loin de cet homme qu'elle aime et qu'il l'aime. On se sent triste pour la belle Delphine mais pas pour longtemps car elle se console dans les bras d'autres hommes et/ou de femmes... L'appel de son corps, sa soif de sexe sera-t-elle plus fort que l'amour ?

Les scènes érotiques s'imbriquent bien à l'histoire même si les scènes urologiques m'ont franchement calmé... Le langage employé par l'auteur peut déranger certaines personnes mais ça n'a pas été mon cas. Ce roman se lit vite, très vite même, en deux jours max vous l'aurez terminé ! Si vous êtes à la recherche d'un roman érotique avec une pincée de suspens et une dose d'évasion, ce livre est fait pour vous !

Note : 8/10

2 commentaires:

  1. Bonjour, Je découvre votre blog et je vais! Je pense, vous suivre mais ... Un petit bémol .. Votre police d'écriture est jolie mais pas agréable à lire. Amicalement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog en espérant vous y voir souvent et que ma police d'écriture ne vous dérangera pas de trop. Bonne journée !

      Supprimer