mardi 20 février 2018

La séparation de Dinah Jefferies

Résumé :

Malaisie, 1955.
Lydia Cartwright vient de rentrer chez elle après avoir passé du temps auprès d'une amie malade. Mais la maison est vide, les serviteurs sont partis, et le téléphone a été coupé. Où est donc passé son mari, Alec ? Et ses deux petites filles, Emma et Fleur ?
Désespérée, la jeune femme contacte l'employeur de son mari et apprend qu'Alec a été muté ailleurs. Pourquoi ne l'a-t-il pas attendue ? Pourquoi n'a-t-il pas laissé de message ? Elle se lance alors dans un périlleux voyage à travers la jungle en guerre, sans se douter que des milliers de kilomètres la séparent de sa famille. Forcée de se tourner vers Jack Harding, un homme qu'elle avait juré de ne plus revoir, elle va tout faire pour retrouver ses proches.
Mais sera-t-elle capable de supporter la trahison de ceux en qui elle avait confiance ?

Un grand destin de femmes, de la Malaisie à l'Angleterre des années 50.


Avis :

A la place de Lydia, je ne sais pas ce que j'aurai fait dans sa situation mais une chose est sûre, on ne part pas comme ça avec des enfants sans laisser de mots, sans laisser de traces, ni rien...

Lydia vit en Malaisie avec sa petite famille, Alec son mari, Emma et Fleur leurs filles. Elle a passé quelques semaines au chevet d'une amie qui était gravement malade mais à son retour au domicile familial, elle retrouve une maison vide, sans occupants. Paniquée, elle passe de nombreux coup de téléphone et apprend que son mari aurait soi-disait été muté. Mais pourquoi n'a-t-il pas prévenu sa femme qu'ils devaient tous partir rapidement ?

Elle tente de les rejoindre rapidement sur place sauf que voilà, la maison où ils étaient censés se trouver, mari et enfants a pris feu...

De l'autre côté de l'Atlantique se trouve une petite fille qui est totalement perdue. Elle se retrouve dans un pays qu'elle ne connaît pas et qui ne lui semble pas des plus accueillants. La relation avec son père et sa sœur va de mal en pis. Elle n'a aucune nouvelle de sa maman, elle ne comprend pas pourquoi elle n'en a plus. Pour elle, leur mère ne les a pas abandonné, elle ne peut pas faire une chose pareille, elle ne peut pas, elle le sait, elle le sent et elle ne perd pas espoir. Mais que s'est-il passé pour que la situation dérape ainsi ? Pourquoi Alec a-t-il pris la poudre d'escampette ? Pourquoi simuler leurs décès ? Est-ce que cette mère et cette petite fille pourront être réunies de nouveau ?

Autant vous dire, que j'ai lu ce roman d'une seule traite ! Il ne fallait pas me déranger. Je devais savoir, je devais comprendre pourquoi son mari a agit ainsi !? Pourquoi il a décidé de séparer leurs enfants de cette mère aimante qui va braver tous les dangers pour les retrouver ? Pourquoi, tout simplement !?

A travers le résumé de ce roman, vous ne voyez que le sommet de l'ice berg parce que la réalité est bien plus terrible que ça ! Parce que le parcours de Lydia pour trouver les siens ne sera pas de tout repos, bien au contraire, elle va vivre un effroyable périple qui va l'amener à retrouver ses enfants disparus.

Au début, cette pauvre Lydia pense que ses enfants ont péris dans cet incendie. Elle sera totalement anéantie, elle va vivre la pire chose qu'il puisse arriver à un parent, j'en ai eu les tripes noués, les larmes aux yeux tant j'ai été touché par cette maman qui doit continuer à vivre malgré l'absence de ses progénitures. Elle essaie de survivre tant bien que mal en Malaisie où la révolution fait rage.

Elle s'apercevra que ce qui devaient être des amis ne l'étaient pas en réalité. De cette réalité, elle va puiser la force nécessaire pour se ressaisir au lieu de se laisser couler. Elle est seule, oui mais face à l'adversité, face aux difficultés, elle saura y faire face.

Puis nous avons Emma, l'une des filles de Lydia qui va prendre part au récit, ce qui va davantage le rythmer. Nous donner le point de cette petite fille de douze est très judicieux de la part de l'auteur !

Emma ne comprend pas cette nouvelle situation, elle va vite se rebeller mais les coups de son père vont vite tomber, il va la prendre à partie. En elle, il verra le caractère rebelle de Lydia. Cette pauvre enfant devra elle aussi subir de nombreuses épreuves et vivre avec un homme qui l'effraie un peu et qui taie la disparition de son épouse... Elle se sentira seule, à l'écart de sa famille. Elle espère secrètement que sa mère est quelque part et qu'elle va la retrouver et l'emmener avec elle.

J'ai beaucoup aimé ce livre qui est terriblement fort en émotions, gardez une boîte de mouchoirs à proximité, vous en aurez besoin ! Rassurez-vous, ce n'est pas un récit dramatique que je vous propose de découvrir, l'auteur a habillement dosé la chose. Le récit est très bien rythmé avec une trame solide et intéressante.

Dinah Jefferies nous offre le point de vue de deux personnages fort attachant. Cette mère et cette fille qui ont un lien indéfectible, un lien invisible qui les relie et qui les maintienne la tête hors de l'eau. L'espoir de ces deux personnages est beau, touchant à souhait. Leur courage pour trouver le bonheur est sans limite, on ne peut que les admirer pour ça, on ne peut que l'espérer pour elles.

Je ressors de ma lecture toute chamboulée, toute retournée, je me suis mise à la place de cette mère qui n'a jamais baissé les bras pour retrouver ses petits, bravo !


Note : 9,5/10


Je remercie les éditions Charleston pour cette découverte.

16 commentaires:

  1. Je suis très contente que tu es passée un très bon moment avec cette lecture. :)

    RépondreSupprimer
  2. J'avais aimé ce livre et tout ce parcours incroyable...

    RépondreSupprimer
  3. Le moins que l'on puisse dire c'est que cette histoire paraît absolument sublime !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait ma belle, ce combat est tout simplement waouh

      Supprimer
  4. Sympathique découverte, je me le note ! :p

    RépondreSupprimer
  5. Réponses
    1. Ah super, j'espère que tu l'aimeras autant que moi :)

      Supprimer
  6. mouais... pas sure...
    mais très jolie chronique!

    RépondreSupprimer
  7. Ca, ça me plait beaucoup beaucoup =)

    RépondreSupprimer
  8. Je pense que ce livre va me faire chialer mais je note !! Tu as titillé ma curiosité vilaine !!

    RépondreSupprimer

Bonjour,

Merci de votre visite sur le blog et de m'avoir laissé un petit mot.

A bientôt !