vendredi 7 octobre 2016

Moi & moi, vice-versa de Sarah Mlynowski


Résumé :

On m’a toujours répété que, dans la vie, on ne peut pas tout avoir – une collection de Louboutin et un banquier content, un McDo quotidien et la silhouette de Scarlett Johansson, une vie sentimentale épanouie et une carrière réussie. Eh bien, il faut croire que je suis l’exception qui confirme la règle. Car, plutôt que de choisir entre un job de rêve (dans une chaîne d’infos à Manhattan) et l’homme de ma vie (qui m’a demandée en mariage, mais ne veut pas me suivre à New York), j’ai décidé d’avoir les deux. Pourquoi ? Parce que je n’aime pas choisir. Comment ? Parce que je le peux ! Je ne sais pas si je dois remercier Dieu, Chronos ou Banesh, mais j’ai découvert que je possède un étrange – et génialissime ! – pouvoir : je peux me dédoubler.
 
 
Avis :

Dans cette romance, il est question de mariage, d'amour, de carrière, de maman envahissante ou de parents quasi fantomatique... Gabrielle, jeune, belle, juive (vous comprendrez pourquoi, je le précise) et productrice pour les chaînes infos. Elle en a assez de vivre en Arizona, elle se sent étouffer et ne s'épanouie pas dans son métier ici. Ce qu'elle veut, c’est partir pour New-York. Une grande chaîne d'infos lui a fait une proposition de job et elle a accepté. Cam, son petit ami, refuse de la suivre à New-York car toute sa famille dont sa très chère maman vit à Messa, Arizona... Gabby lui propose donc de vivre une relation à distance mais pour ce macho, c'est tout ou rien : tu restes avec moi ou c'est finit... Sauf que voilà, Gabby n'a pas envie de prendre de décision, elle veut concilier les deux !

La veille de son départ pour New-York, le soir, Cam l'a demande en mariage, impossible à Gabrielle de desserrer les mâchoires pour parler, à croire que ses lèvres étaient collées entre elles par de la glue ! Il a pris son silence pour un oui, une étoile filante passe au même moment, et elle formule un vœu, celui de ne pas choisir et de pouvoir vivre ces deux vies en même temps... Comme par magie, la belle va être exaucée et vivre une journée sur 48hrs : une en Arizona et une à New-York ! Autant vous dire que vivre deux jours dans la même journée est très épuisant mais notre pauvre chérie n'a pas le temps de se reposer même si elle n'a plus de job dans sa vie en Arizona, elle a fort à faire avec Alice, sa belle-mère : une vraie mégère ! Et c'est comme ça que va commencer les péripéties de notre jeune productrice...

Cam est censé être le fils prodigue par excellence, il se doit être parfait et se plie aux quatre volontés de sa mère ! Un brin chiffe molle car il concède tous les caprices de sa mère et met de côté tous les besoins, les envies de sa fiancée ! Je ne l'ai pas du tout apprécié, pour ses raisons mais aussi parce qu'il est macho, il ne fait aucune concession pour Gabby, il ne lui laisse pas trop le choix, il lui fait la remarque qu'elle ne travaille plus (à cause de lui soit dit en passant) et pourrait s'occuper de la maison, de la cuisine... Il l'a tient pour acquis puisqu'elle a dit "oui" ! Et sa vraie nature ressort au galop, et plus on avance dans l'histoire et plus on voit qu'il ressemble à sa mère... Malheur !!
Gabrielle est indécise dans sa vie personnelle, elle se laisse mener à la baguette par Alicia alors que dans sa vie à New-York, c'est une femme forte, qui s'affirme et qui s'est prendre les bonnes décisions ! C'est un véritable contraste, très intéressant d'ailleurs parce qu'elle même s'en rend compte et qu'elle veut changer !

Même si elle se sent plus heureuse à New-York, elle a son lot d’ennuis aussi avec Heather, sa psycoloc ! Une psychopathe, sociopathe, ne lui laissez pas un couteau à viande entre les mains et ne vous avisez surtout pas à vous intéresser au même type qu'elle, vous risqueriez de vous transformer en souffre-douleurs ! Mis à part son côté obscur, elle est gentille, styliste dans l'âme, elle aide notre Gabrielle à se montrer beaucoup plus femme, sexy ! Exit, les pantalons et hauts difformes, vive les tenues tendances et sexy ! Heather est très douée dans son domaine !

Alicia : je ne sais pas comment Gabby a fait pour ne pas la tuer parce que franchement, je l'aurai bien farci avec des oranges comme un canard ! Pourquoi me demanderez-vous ? Et bien parce qu'elle a un besoin pathologique de donner, non d'imposer son avis sur tout et pour tout ! C'est à se demander si c'est le mariage de Gabby et Cam ou le sien ! Elle choisit/donne le lieu du mariage, les témoins, la décoration, les invités, la nourriture, la future maison des mariés : oui, oui même le choix de la maison et bien évidemment la robe de la future mariée !

J'ai passé un très bon moment de lecture ! La plume de l'auteur est fluide, drôle, agréable à lire. L'histoire n'est pas plate, pas de temps mort, l'auteur ne nous laisse pas souffler en enchaîne les évènements les uns à la suite des autres et cela s'emboite parfaitement ! Ça n'avance ni trop lentement, ni trop vite ! Mon seul regret peut-être serait qu'elle ne s'affirme pas plus que ça face à Alice lorsque Gabby est en Arizona mais ce n'est pas méchant puisqu'elle se rattrape très très bien dans sa vie New-yorkaise et que tout le monde va finir par en prendre pour son grade !


Note : 9,5/10 

6 commentaires:

  1. Ah, alors ça, c'est tout à fait pour moi, je vais certainement me laisser tenter !

    RépondreSupprimer
  2. Je note, il me tente beaucoup beaucoup !

    RépondreSupprimer
  3. Je ne l'avais pas vu passer celui dans les sorties Harlequin , je note.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un "vieux" titre mais je suis curieuse d'avoir ton avis dessus quand tu le liras.

      Supprimer