vendredi 4 novembre 2016

Ne laissez pas les chiens garder la viande de Mariska Mourik


Je remercie LP Conseils pour ce service de presse.


Résumé :

France, 2007. L'opération "Urgence Darfour" bat son plein à grand renfort de médias. Dantzig, un journaliste hollandais, enquête sur les rouages cachés de ces campagnes caritatives brassant des millions de dollars. Ses investigations le conduisent au Soudan où il rencontre Claire, une jeune humanitaire déboussolée qui a perdu toute illusion sur sa mission. Cette femme lui raconte les réalités troubles des organisations sur place. Quelque temps plus tard, elle disparaît mystérieusement puis refait surface au Tchad d'où elle lance un appel au secours à Dantzig. Elle semble être en danger, mais dit-elle la vérité ? Dantzig en doute. Ses investigations l'ont amené à découvrir les facettes sordides des passionarias de l'humanitaire, aveuglées par leurs utopies, devenues de simples pions au service d'enjeux stratégiques et financiers des grandes puissances pour lesquelles la vie humaine importe peu. Peu à peu, l'étau de la machination politique internationale se resserre autour de Claire et Dantzig. Ils en paieront le prix... Un roman à suspense dans la tradition des livres de John Le Carré, dans lequel les frustrations des travailleurs humanitaires et les enjeux de realpolitik se conjuguent dans un mélange explosif.


Avis :

Comme le titre nous laisse présager, l'auteur ne fera pas dans la dentelle ! C'est un roman très noir ! Je crois que c'est le plus sombre qu'il m'ait été donné de lire. Dès les premières lignes, le ton est donné. Soit ça passe, soit ça casse !

"Ne laissez pas les chiens garder la viande" est un mastodonte de noirceur incroyablement effroyable. Mariska Marik s'est inspirée de faits réels pour y agrémenter la suite à sa sauce. Le fait est que j'aurai plus apprécié l'ouvrage si l'imaginaire aurait été partie prenante de cette macabre histoire car le réel est plus présent que ce que l'on pourrait imaginer.

Ce que j'aime beaucoup dans le lecture, c'est apprendre mais dans ce livre, apprendre rime avec donner des sueurs froides ! En effet, l'auteur nous raconte ce qui se passe dans les associations humanitaires. Ce que je peux vous dire : accrochez-vous bien , vous n'en croirez pas vos yeux ! Faire de l'humanitaire sur le papier, c'est bien mais sur place, c'est autre chose ! Et c'est ce que va nous montrer l'héroïne, Claire. Claire rêve d'un monde meilleur, elle rêve de pouvoir y contribuer et fera tout ce qu'elle peut pour y arriver sauf qu'elle va vite déchanter entre corruption, argent, graissage de patte...

Les descriptions, les situations que nous relatent l'auteur dans cet ouvrage est à vous faire pleurer tant c'est dur à imaginer que des personnes, des enfants, des adultes vivent survivent dans de telles conditions.

L'auteur nous raconte avec brutalité et force ces barbaries ! Je ne pense pas que tout le monde ait les nerfs assez solide pour lire ce genre d'ouvrage. Le lire n'a pas été une sinécure, j'en ai même fais des cauchemars. Ceci dit, il est bien écrit, il est juste, il est poignant, il est angoissant, il est absorbant. Vous ne ressortirez pas indemne de votre lecture...


Note : 7/10

7 commentaires:

  1. Il a l'air vraiment très sombre et doit faire réfléchir. Je note.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet... J'aimerai bien connaître ton avis si tu le lis.

      Supprimer
  2. J'avoue que je ne suis pas particulièrement tentée pour le coup...

    RépondreSupprimer
  3. Beaucoup trop sombre pour moi, j'en dormirai pas mdr!
    Je passe mon tour :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est clair, j'en ai fais des cauchemars :'(

      Supprimer
  4. Effectivement , la realité est noire, surtout dans ces parties du monde.
    Je suis heureux d' avoir lu ce livre. C'est tellement juste que l'on s'y croirait, ça secoue, ça dérange,cependant rien n'est "gore" rien n'est sanglant seule la vérité est sombre
    On en sort avec plus de connaissances et un peu moins naïf, ne pas savoir aide au repli sur soi.
    L’écriture est intéressante, dynamique, vivante, visuelle.
    Merçi
    pluno

    RépondreSupprimer