samedi 5 décembre 2015

Le goût de la vie d'Anouska Knight

Résumé :

Dans sa vie, Holly n'a que trois priorités : sa famille (même s'il faut avouer que, ces derniers temps, sa sœur, enceinte jusqu’aux dents, lui tape prodigieusement sur le système), son chien Dave (boule d'amour probablement issue d'un croisement entre un labrador et une vache) et sa boutique de pâtisserie, Cake, qu'elle tient avec son meilleur ami, Jesse. Le reste, elle s'en fiche : plus rien n'a d'importance à ses yeux depuis que Charlie, son mari, son âme sœur, est mort dans un accident de voiture.
Mais voilà que déboule dans sa vie un certain Ciaran. Ciaran est beau, Ciaran est riche, Ciaran est écossais. Mais, surtout, Ciaran la trouble profondément et provoque en elle des sensations inattendues… Non, non et re-non, l'amour, elle y a déjà goûté et cela lui a laissé un terrible goût amer. Un goût de douleur et de solitude, de larmes et de regrets. Et, pourtant, une part d'elle ne peut s'empêcher de croire qu'il est – peut-être – l'ingrédient qui manque à sa vie…


Avis :

Holly est veuve depuis presque deux ans, elle vit renfermer sur elle-même, elle a pour seule compagnie son chien Dave. Elle possède une pâtisserie qu'elle gère avec Jesse : son employé mais aussi son ami sur qui elle peut compter. Il est toujours présent pour elle même si sur la fin de l'histoire, l'auteur l'a un peu oublié...
Elle a aussi une sœur (Martha, qui est enceinte jusqu'aux dents) qui est très inquiète pour elle, au point de la surprotéger. Son beau-frère (Rob, qu'elle considère comme son frère) qui est super gentil avec elle, il apporte une touche d'humour à ce trio !

Dans les deux premiers chapitres, j'étais perdue, ce n'est qu'au troisième chapitre qu'on se rend compte qu'Holly rêve de son Charlie (l'homme de sa vie, elle n'a connue que lui) qui est décédé...
Ciaran, jeune homme : beau, séduisant, riche, écossais va faire irruption dans sa vie. Il la trouble et provoque en elle des sensations qu'elles pensaient avoir oubliées...
Je trouve que l'auteur n'a pas mis assez en avant la pâtisserie, c'est le métier à la passion d'Holly, j'aurai aimé qu'elle nous immerge davantage comme l'a fait Teri Wilson dans "Darcy, what else ?"
En revanche, l'auteur a su nous montrer les sentiments douloureux qu'éprouvaient Holly, elle est toujours amoureuse de son défunt mari, ce qui rend pour elle inconcevable qu'elle refasse sa vie.
On devine comment va se terminer cette histoire malgré tout on prend plaisir à la lire, j'ai beaucoup aimé cette relation que l'on voit se construire sous nos yeux même si le chemin est parsemé d'embûche, Ciaran ne laisse jamais tombé ! Rien que pour ça, je lui décerne la médaille du mérite !
C'est une histoire drôle malgré tout, c'est frais, ça se laisse lire tout seul ! Un bon moment de détente, idéal avec un bon thé chaud
!


Note : 7/10 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire