mardi 19 juillet 2016

Pour tous mes péchés, tome 1 d'Irène Cao


Je remercie Alice pour sa confiance et ce service de presse !


Résumé :

A trente-trois ans, Linda mène une brillante carrière de décoratrice d'intérieur et enchaîne les aventures. Capricieuse, irascible, gourmande et fière de l'être, elle s'adonne sans rougir aux sept péchés capitaux, ou presque. C'est un esprit libre et sans attaches, hormis les deux piliers de sa vie : Alessandro, son ami de toujours, et Giorgio, son oncle protecteur.
Tomasso Belli, riche diplomate, est tout le contraire de Linda : l'incarnation du self-control et de la perfection, qu'il cultive dans ses moindres détails. Lorsque Linda accepte la proposition de décorer sa sublime villa dans la campagne vénitienne, elle est loin d'imaginer ce qui l'attend. Quand on allume le feu de la passion, difficile de faire machine arrière...


Avis :

Je ne connaissais pas la plume de l'auteur mais j'en ai entendu énormément parlé, en bien suite à sa précédente saga qui a été un succès international ! C'est l'une des raisons qui ont fait que je me suis lancée dans sa duologie !

J'ai été déçue par ma lecture. J'ai tellement entendu d'éloges concernant Irène Cao que j'ai dû la placer sur un piédestal parce que sa romance ne m'a pas convaincu.

La trame met beaucoup trop de temps à se mettre en place. Le roman commence vraiment arrivé vers la centième page alors que tous les ingrédients sont réunis pour faire une belle romance.

Un point positif et important, si la romance ne m'a pas charmé, en revanche, le paysage en est tout autre ! En effet, l'auteur nous décrit son pays avec une telle passion que l'on croirait être sur place, les images s'imposent d'elles-mêmes dans notre esprit tant c'est bien décrit.

Les personnages sont très intéressants à découvrir et tous très différents des uns des autres, c'est ce qui fait un atout à ce roman incontestablement. Linda ne pratique pas la langue de bois, elle n’a pas langue dans sa poche, elle parle d'abord, elle réfléchit après (m'enfin pas tout le temps !). Elle a de l'énergie à revendre, c'est une vraie pile électrique ! Elle est très intelligente et ne s'encombre pas d'hommes. Et pourtant, il y en a un qui va lui faire chavirer son cœur et se noyer dans l'océan des beaux yeux de Tommaso Belli. Ce séduisant et riche diplomate est le total opposé de Linda, il a un self-control à faire pâlir de rage le Dalaï Lama ! Il est d'un calme royal, il ne lève jamais la voix, il règle tous ces soucis par voie diplomatique. Cet homme si calme en apparence devra faire face à la tornade qu'est Linda... Comment va se passer leur rencontre ? Saura-t-elle le faire sortir de ses gonds ?

L'histoire du premier volet ne m'a pas franchement emballé, c'est finalement une romance simplette. C'est Linda qui l'a rend intéressante avec son imprévisibilité...

Note : 6/10

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire