mardi 4 juillet 2017

Mon ennemi Arnie de Jeremy Behm

Je remercie LP Conseils pour ce service de presse.


Résumé :

Arnie Spencer est un adolescent extraordinaire, un héros. Personne, à Ithaca, n'est près d'oublier cette nuit d'été durant laquelle il est venu à bout d'un serial killer qui terrorisait la petite ville depuis des mois. Seulement, tout le monde n'est pas dupe. Deux de ses «camarades» de lycée étaient avec Arnie la fameuse nuit. Fox et Cliff savent qu'il n'est pas un sauveur au destin tragique, mais un psychopathe en puissance, celui qui se fait appeler «Le chat de Shrödringer». Encore faut-il qu'on les croie ! 


Avis :

Arnie est un psychopathe ! Oui, rien que ça et je ne prends pas de gants pour vous le dire ! Autant vous dire tout de suite, que ce n'est pas un livre jeunesse tout gentil, tout mimi. Ici, il y a du sang, c'est un univers sombre et glauque !

Arnie revient quelques temps après à Ithaca, là où tout a commencé. Il revient en héros, après ce qui s'est passé. Mais le hic, c'est que ce n'est pas lui le héros, loin de là même. Ce sont ses amis qui l'ont fait passé pour ce qu'il n'est pas en espérant qu'il change enfin, pour devenir meilleur... Vous vous doutez que rien ne va se passer comme tout le monde le voudrait.

Le roman est coupé en deux parties bien distincte. L'auteur donne le ton d'entrée de jeu et nous a fait une sorte de lavage de cerveau car il a réussi à nous complaire dans ses idées reçues, tout comme ses personnages.

Chaque chapitre débute par un nouveau personnage, un nouvel avis. Je trouve que cette façon d'écrire est vraiment intéressante, troublante et permet à  la fois de garder l'attention du lecteur. Tous les personnages qui prennent la parole donne une belle dynamique à ce récit. Mia (je déteste ce prénom, c'est dingue !), Fox, Craig, Cliff, Arnie, Bernie... vont nous donner le temps de quelques pages la possibilité de suivre l'histoire sous leur regard.

Les personnages évoluent vite, un peu trop pour moi. Il ne faut pas oublier que ce sont des adolescents et qu'ils vont vivre un drame. Ils vont comprendre que la vie est précieuse et qu'on en a qu'une. Lorsque les cadavres arrivent les uns à la suite des autres, dans leur petite ville tranquille, ils vont avoir des soupçons, qui vont vite se transformer en vérités... Comment ? Pourquoi ? Voilà les premières questions que l'on se pose ! L'auteur a su se jouer de ses personnages, de ses lecteurs et avec les mots avec brio pour nous faire perdre la tête. On ne sera plus quoi penser, où aller mais au final, on finira par découvrir la vérité *rire sadique* !

Arnie est the psychopathe schizophrène par excellence. On comprend qu'il n'est pas seul dans son esprit malade. J'ai cru lire un épisode de la série "Esprits Criminelles" à petite échelle bien sûr mais quand même ! Même si Arnie est dérangé, il n'en reste pas moins très intelligent et c'est cette variante qui fait peur. Un esprit fou et fortement intelligent peut faire un malheur au sens propre comme au sens figuré. Il croit qu'il a été investi d'une mission : éradiquer le mal sur terre... Oui, oui, rien que ça ! Et le pire, c'est qu'il y croit dur comme fer !

Les émotions qui dominent dans ce récit sont la peur, la hantise. Comment faire pour s'en sortir ? Puis, le courage poindra le bout de son nez !

Cette lecture jeunesse est fort intéressant et je la recommande aux ados d'au moins 13 ans, pas avant, je pense que le sang, les scènes un peu trash pourraient les effrayer. Pour ce qui est de l'intrigue, j'ai vite compris comment cela allait se finir mais pour un jeune, cela sera très intéressant et passionnant pour lui.

Tout ça pour vous dire que j'ai énormément apprécié la lecture de ce livre que je recommande à la lecture évidemment. L'intrigue est rondement bien menée et surprendra probablement le jeune lecteur jusqu'à la fin.


Note : 8/10

20 commentaires:

  1. Réponses
    1. Oh oui, il l'est vraiment, j'ai été bluffé ! :)

      Supprimer
  2. Il ne me tente pas plus que cela, celui-ci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dommage mais si ce n'est pas ton genre littéraire, je comprends

      Supprimer
  3. Même si je ne suis pas fan des livres jeunesses je pense que je pourrais me laisser tenter par celui-ci, et ce grâce à ta chronique très enthousiaste!
    J'ai l'impression que tu rencontres souvent le prénom Mia dans tes lectures... manque de chance! Personnellement je ne l'ai jamais rencontré.
    C'est quand même dingue de se dire que certaines personnes croient dur comme fer à une chose qui n'est bonne pour personne, qu'en réalité il sont un danger pour eux-mêmes..
    Merci pour la découverte!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en suis ravie Kathleen ! J'espère que tu finiras par succomber :)
      N'est-ce pas ?! A croire que l'univers c'est ligué contre moi pour que je rencontre ce prénom... Si tu ne l'aimes pas, tu as bien de la chance ! A contrario, je peux te citer quelques titres où ce prénom apparaît.
      C'est vrai mais je ne pense pas que ce soient de leurs fautes. Ils sont malades, il font de mauvaises rencontres et paf ils virent du côté obscure de la force...
      C'est avec plaisir Kathleen !

      Supprimer
  4. oh je ne connais pas ce roman ! je vais le proposer à mes frères, ça devrait leur plaire :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ok, j'espère qu'ils aimeront autant que moi ! :)

      Supprimer
  5. Encore un bel avis positif sur ce roman, de quoi me convaincre un peu plus !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu sais ce qu'il te reste à faire ma belle ! ;)

      Supprimer
  6. Malheureusement, je crois que je ne suis pas faite pour ce genre de livres ^^
    Heureuse de voir que l'originalité de ce roman t'ai plu

    RépondreSupprimer
  7. pas mal pas mal...
    je note pour peut etre une future lecture!
    merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Super ! N'hésites pas à revenir me dire ce que tu en auras pensé surtout !
      Avec plaisir Maryline !

      Supprimer
  8. pas mon style et pas plus à la maison mais ravie que tu ais aimé ta lecture diablotine !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas de soucis, il en faut pour tous les goûts :)

      Supprimer