vendredi 26 août 2016

Play & Burn, tome 6 de Fanny Cooper


Je remercie Marie pour sa confiance et ce service de presse !


Résumé :

Dylan Savage est un électron libre. Elle se démène pour survivre, entretenir sa mère, obtenir son stage dans une grande multinationale et faire fonctionner son groupe de rock… La solution : organiser des soirées underground. Tout roulait jusqu’à sa rencontre dans une demeure de Neuilly-sur-Seine avec le sexy Gaspard Maréchal, riche héritier d’une grande société spécialisée dans les médias, torturé par son passé.

Le jeu de séduction qui s’impose entre eux sera dévorant, insatiable.

Alors que leur milieu respectif les oppose, réussiront-ils à surmonter les obstacles et leurs différences ?


Avis :

Je ne sais pas pour vous comment cela se passera mais moi, avant de commencer la lecture de ce tome, j'avais cette chanson dans la tête : The final Countdown. Le final est pleins de rebondissements et de révélations en tout genre !

Au début, Gaspard était plutôt renfermé sur lui-même et n'était pas très sur de lui, de ses sentiments, de ce qu'il ressentait vraiment.

Dylan était très impulsive, j'agis d'abord et je réfléchis après ! Elle était en perpétuel conflit avec elle-même et était toujours en quête de batailles, de confrontations ; c'était sa façon bien à elle de s'exprimer.

Au fil des tomes, Fanny a fait évolué ces deux personnages tortueux et torturés de façon continue et cette fin que nous avons est belle.

Dans ce final, l'auteur répondra enfin à toutes les questions et lèvera le mystère sur la famille Le Maréchal.

Si le début était chaotique, l'auteur a su me repêcher sur les derniers tomes et je suis ravie d'avoir poursuivie ma lecture jusqu'au bout !


Note : 9/10

5 commentaires:

  1. Mdr, merci beaucoup, j'ai cette chanson dans la tête pour un bout de temps maintenant !

    RépondreSupprimer
  2. Réponses
    1. Oups, ne surtout pas en parler à ton banquier ;)

      Supprimer