dimanche 24 juillet 2016

Venise n'est pas en Italie d'Ivan Calbérac


Résumé :

Émile a quinze ans. Il vit à Montargis, entre un père doux-dingue et une mère qui lui teint les cheveux en blond depuis toujours, parce que, paraît-il, il est plus beau comme ça. Quand la fille qui lui plaît plus que tout l'invite à Venise pour les vacances, il est fou de joie. Seul problème, ses parents décident de l'accompagner...

C'est l'histoire d'un adolescent né dans une famille inclassable, l'histoire d'un premier amour, miraculeux et fragile. C'est l'histoire d'un voyage initiatique et rocambolesque où la vie prend souvent au dépourvu, mais où Venise, elle, sera au rendez-vous.

Un roman où l'humour se mêle à l'émotion, dans la lignée de La vie devant soi de Romain Gary, de L'attrape-coeurs de J. D. Salinger, ou du film Little Miss Sunshine.
 
 
Avis :

J'ai beaucoup aimé ce livre, le style de l'auteur, sa plume ; il utilise un langage simple, qui s'adresse à tout le monde. Son humour m'a fait sourire et parfois éclater de rire. J'ai été agréablement surprise.

Émile, ado de quinze ans, mal dans sa peau, mal dans sa vie comme tous les ados d'ailleurs, on peut parfois aisément s'imaginer à sa place que l'on soit garçon ou fille. Un jour, il rencontre Pauline et là, l'existence de notre jeune héros fait un virage à 180° où l'on voit Émile torturer pour l'amour qu'il a pour elle qui vient d'une famille aisée par rapport à lui, qui vient d'une famille modeste dont il a honte... Mais pour elle, il est prêt à tout même à aller à Venise ! Une nouvelle "aventure" commence pour Émile, son frère fait son apparition et toute la famille se rend à Venise... Un trajet avec quelques aléas qui donne l'opportunité à Ivan Calbérac d'ajouter un autre personnage qui va ajouter un peu de piquant à l'histoire !

Une histoire bien ficelée même si la fin m'a un peu déçue, je ne m'attendais pas du tout à ça...
 
 
Note : 8/10

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire