vendredi 22 juillet 2016

Maestra de L. S. Hilton. Texte intégral lu par Caroline Klaus

 
Je remercie Audrey pour sa confiance et ce service de presse !


Résumé :

LE THRILLER LE PLUS SCANDALEUSEMENT ORIGINAL QUE VOUS LIREZ CETTE ANNÉE.

Le jour, Judith Rashleigh est assistante dans un hôtel de ventes aux enchères londonien qui l'exploite malgré ses diplômes et son talent. La nuit, elle officie dans un bar à hôtesses où elle séduit sans effort.

Judith sait qu'elle doit jouer le jeu. Pour faire carrière et pour charmer les hommes, elle a appris à être une gentille fille... Jusqu'à ce qu'elle découvre une gigantesque escroquerie autour d'une fausse toile de maître. Licenciée avant d'avoir pu faire éclater le scandale, Judith décide de fuir avec un riche client sur la Côte d'Azur. Là-bas, un monde décadent et corrompu les attend. Là-bas, elle goûtera à la vengeance. La gentille fille deviendra femme fatale.

Traduit dans 39 pays et déjà en cours d'adaptation par la productrice de Millénium et la scénariste de la Fille du Train, Maestra est le premier volet d'une trilogie noire et érotique.


Durée : 10h38


Avis :
 
C'est mon premier livre audio ! Et oui, j'ai tendance à les lire qu'à les écouter. Du coup, j'ai expérimenté avec cet érotico-thriller et je dois vous dire que j'ai trouvé l'expérience très intéressante. Ça donne une dimension nouvelle à la lecture, qui avec cette technique rend la lecture accessible à tout le monde ! Je vais finir par songer à faire des chroniques auditives aussi ! C'est une piste que j'exploiterai peut-être mais revenons à nos moutons !
 
Parce que si ma façon de lire a changé, pas ma perception de l'histoire ! Personnellement, je n'aurai pas classé ce livre dans de "l'érotisme" alors je ne sais pas si c'est le fait d'entendre ou pas mais je l'aurai plus vu dans un "porno soft" parce que oui, je trouve qu'il y a certaines scènes lus qui penchent plus vers le porno que l’érotisme mais ce n'est pas pour me déplaire !

Judith est une jeune femme qui travaille dans le domaine de l'art le jour. Elle est exploitée malgré ses connaissances et ses diplômes. Elle décide de suivre une de ses connaissances dans un bar à hôtesses, le Gstaad Club où elle y travaillera la nuit pour se faire plus d’argent... Elle essaie de se faire remarquer auprès de Rupert, son supérieur à la British Pictures mais ce dernier la licenciera... C'est ainsi que commencera la partie suspens de l'histoire. Elle va tout faire pour découvrir ce qui se trame et ses actes ne refléteront pas la personnalité de la jeune femme...

Il y a eut beaucoup d'avis positif concernant ce livre ! A mon sens, il y a eut trop de tapage médiatique autour car je n'ai pas trouvé ce roman choquant de part le côté thriller mais la partie érotique m'a un peu étonné comme je vous le signalais plus haut, je ne m'attendais pas à ce que ce soit "osé" mais je m'y suis vite fait !
J'ai entendu dire que certaines personnes comparaient cet ouvrage à "Fifty Shades"... Je m'insurge complétement ! Aucun point de comparaison est à faire ! Pour avoir lu (et entendu) les deux, je peux vous le confirmer !!
 
Parlons finalement de ce qui est le plus choquant : l'héroïne ! Car si elle paraît naïve et toute gentille et bien soit elle est schyzo ou alors elle joue la comédie, au choix ! On se demande au final ce qu'elle recherche, qu'elle est son but ultime ?  Elle est très déroutante de part ses actions et je me demande bien ce qu'elle nous réserve pour la suite des événements !

L’art a une grande place dans ce roman. J'ai trouvé que l'auteur a su crée un monde vraiment captivant. J'ai appris beaucoup de choses. On sent que c'est une des passions de l'auteur qui a su nous le montrer à travers Judith.
 
Si la partie érotique est très présente, la partie thriller se fait désirer ! Mais quand cela arrive enfin, parce que oui, j'ai commencé à m'impatienter pour le coup, j'ai trouvé que l'auteur a su nous l’amener de façon très convaincante, ça coulait de source !

Je suis fin prête pour découvrir la suite de ce thriller et j'ai hâte de voir jusqu'où peut aller Judith !


Note : 8/10

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire