jeudi 2 juin 2016

Hot Love Disaster de Cécile Chomin


Résumé :

Hot, comme Fabien – à moins que ce soit Francis ? Impossible de retenir ce fichu prénom ! –, le brun ténébreux, et accessoirement lieutenant de police, que je suis forcée de suivre afin de trouver l’inspiration pour mon prochain best-seller (message à mon éditeur : je te hais). Absolument pas mon genre en temps normal, mais j’avoue que je ne suis pas insensible à son côté bad boy. Lui, par contre, ne peut pas sentir les femmes de caractère : ça promet.

Love, comme la comédie que mon beau flic et moi nous apprêtons à jouer. Car Félix – Florian ? – souffre de la même malédiction que moi, à savoir : une mère atrocement pressée de le caser. Et, puisque l’enquête nous oblige à migrer dans le sud familial pile à la période des fêtes, nous avons convenu de nous faire passer pour un couple.

Disaster, parce que la vie, quand c’est compliqué, c’est tellement plus marrant ! Du coup, en plus de tout ça, il se trouve que j’ai parié avec ma meilleure amie que je ne coucherai pas avec Ferdinand – Fabrice ?

Je peux le faire, je peux tenir. Enfin... tant qu’il n’enlève pas son T-shirt.


Avis :

Je ne pensais pas que c'était possible mais ce tome est meilleur que le premier ! Vous n'êtes pas obligée de lire le premier tome pour lire celui-ci. Ce n'est pas une suite à proprement parler, ce tome est consacré à Maïa alors que le premier était consacré à Lydia (sa meilleure amie).

Maïa est jeune femme, belle, célibatante et accessoirement auteur ! Les mecs ? Uniquement des coups d'un soir ! Son adage ? Pas d'attachements, pas de sentiments, juste une partie de jambe en l'air et basta !
Le problème de Maïa ? La pire chose qui puisse arriver à un auteur, la panne de la page blanche ! Elle n'a plus aucune inspiration, rien. Son éditeur (ou le tyran, ça dépend de quel point de vue on se place en fait) est homo (vous allez comprendre pourquoi je vous le précise), lui a suggéré plusieurs idées dont écrire une autobiographie, avec sa vie mouvementé, il y aurait de quoi faire des tomes à profusion mais c'est sans compter sur sa tête de mule ! Alors, il lui a trouvé une super inspiration, une super idée, elle va écrire un polar ! Son éditeur va faire des pieds et des mains ou des fellations (rayez la mention inutile) pour que Maïa puisse suivre à la trace un flic en fonction ! Et ça tombe bien, ce flic, elle le connaît... ou pas ! Oui, Maïa fait un vrai blocage sur les prénoms, impossible pour elle de s'en rappeler ! Et je dois vous dire que ça va apporter une pointe d'humour à cette histoire qui l'est déjà !

Maïa est un phénomène à elle toute seule ! La première rencontre avec ce flic est à marquer d'une pierre blanche dans le calendrier, c'est d'un comique à tout épreuve, tellement drôle et improbable qu'on se dit que ce genre de choses ne peut arriver qu'à Maïa !

Fabien, Ludovic, Julien ou je ne sais quoi, je crois que je suis devenue comme Maïa, impossible pour elle de retenir son prénom, à se demander comment elle fait avec ses amis ! Ça va mettre notre flic en pétard, et il va essayer de lui graver son prénom dans le crâne ou ailleurs...

Donc, la première rencontre de Maïa et Antoine (Julien ?) va être assez folklo mais ils ont besoin l'un de l'autre pour se sortir chacun de leur ennuis respectif. Maïa a besoin d'écrire un best seller et Marc (Fabien ?) a besoin de se trouver une fiancée pour que sa famille le laisse en paix ! C'est ainsi qu'ils vont concocter tous deux (plus Maïa en fait !) un plan machiavélique et s'aider mutuellement...

Vous l'aurez compris, ce nouveau tome est encore un gros coup de cœur pour moi, Cécile a une plume tellement belle, fluide, addictive, drôle, plaisante, agréable que les pages défilent et on ne s'en aperçoit pas ! J'ai lu ce livre à la vitesse de la lumière et j'en redemande ! Vivement la suite en papier, je l'attends de pied ferme !


Note : 10/10

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire