jeudi 28 avril 2016

Séduire & Conquérir d'Elisia Blade


Je remercie Marie de Nisha Éditions pour ce service de presse !


Résumé :

Elianor Denton, autrefois Luttrell, ne veut rien devoir à personne. Miss catastrophe s'accroche, malgré les péripéties en tout genre qui rythment sa vie londonienne.
Si tout n’est pas rose, elle arrive à s’en sortir en cumulant les jobs, jusqu’au jour où elle tombe sur Tristan Kane, l’homme qui a fait basculer sa vie six ans plus tôt… Maintenant directeur général de Pearl Inc., l'entreprise au sein de laquelle elle travaille, il tient l'avenir de la jeune femme entre ses mains.
Elianor et Tristan se détestent, mais sont inévitablement attirés l’un par l’autre. Quels secrets leur passé commun dissimule-t-il ?
Entre manipulation et passion, Elianor arrivera-t-elle à résister ou tombera-t-elle à nouveau dans le piège tendu par Tristan ?


Avis :

Nouveau style, différent d'"Hollywood en Irlande" même si l'héroïne a un air de famille avec Adelia...

Nouveau registre donc, ici exit l'Irlande et vive Big Ben ! Yes, we are in London !


Elianor avait tout pour être heureuse, enfin presque parce que la poisse est son second prénom ! Elianor n'est pas un top modèle mais a des rondeurs, elle a vécu dans une famille moyenne jusqu'au jour où son paternel a mis les voiles... Suite à ce départ, tout dans la vie de sa mère et elle a basculé, elles se sont retrouvées criblées de dettes, et pour subvenir aux besoins de sa petite famille, Elianor a dû faire des choix difficiles d'autant plus que sa mère est mourante...
Pour pouvoir payer l'opération de sa mère, Elianor enchaîne les petits boulots en plus du sien qui l'occupe à plein temps la journée ! Autant vous dire que ses journées sont bien chargées...

Mais notre pauvre Elianor va recevoir un bon coup de massue qui va finir par l'achever ou pas... Parce qu'après tout, si elle reste discrète et dans son coin comme d'habitude, tout devrait aller pour le mieux. Car la miss est très timide et réservée, on pourrait penser qu'elle est anti-sociale mais ce n'est pas le cas mais quand on apprend à la connaître, on l'apprécie à sa juste valeur...

Voilà que des petits changements vont s'opérer dans son entreprise et que Tristan Kane va faire son apparition dans sa vie ! Et oui, l'homme qu'elle déteste le plus au monde refait son coming out mais pas que de passage, non ! Il va diriger l'entreprise pour laquelle elle travaille ! C'est la douche froide pour notre héroïne qui va tout faire pour mettre de la distance avec lui... Mais manque de bol, elle va finir par lui tomber dessus et les retrouvailles ne vont pas se passer comme on pourrait l'imaginer...


Comme je vous le disais, Elianor est "Miss Poisse", je trouve que ce surnom lui va super bien ! Elle avait tout pour réussir et il y a toujours quelque chose ou quelqu'un pour lui mettre des bâtons dans les roues ! Elisia n'a pas été tendre avec elle, je me demande ce qu'elle nous réserve pour la suite d'ailleurs !

Quand à Tristan, je n'ai qu'une envie, lui coller des baffes ! Il est beau, il est intelligent, il est riche, il réussi tout ce qu'il entreprend, il est fiancée à une belle blonde plantureuse qui ne voit que pour son statut sociale mais passons ! Bref, il aurait presque tout du type idéal sauf qu'il a une quantité de défauts à son actif, tellement, qu'il faudrait lui donner des cours de politesse ! C'est un goujat, narcissique, égoïste, arrogant ! Tout ce qu'il pense, il le dit sans prendre de gants, il se moque bien des répercussions que peut avoir ses paroles blessantes... Bref, un vrai connard !
Je suis sûre qu'Elisia s'est éclatée à nous créer, imaginer son personnage !


Pour ce premier tome, j'ai passé un bon moment de lecture, j'ai tout de suite reconnue la plume d'Elisia qui est toujours aussi belle, intuitive, captivante.

J'attends la suite avec impatience parce que cette fin ! Oh my God !! Je crois qu'elle a envie de concourir pour le titre d'auteur sadique de l'année !! Mais non, non, je ne suis pas d'accord, tu n'as pas le droit de nous faire ça !


Note : 09/10

Date de sortie : 29 avril 2016



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire