jeudi 17 décembre 2015

Dari Valko : un doigt de politique de Ben Orton

Je remercie l'auteur pour ce service de presse et sa confiance !


Résumé :

Je m'appelle Dari Valko, Russe par mon père, franchouillard par ma mère. Après une carrière bien remplie dans la Légion étrangère, je me suis installé garde du corps en free-lance, et je vais t'avouer un truc : le jour où je me suis lancé dans la protection rapprochée, j'aurais mieux fait d'ouvrir un kébab en banlieue ! Parce que pour tout te dire : depuis que je suis à mon compte, je passe mon temps à me friter, à rencontrer des gens bien pourris, et à patauger gaiement dans la merde et le sang mêlés ! J'en suis à regretter l'armée, tu juges un peu ?! Heureusement, qu'il y a mon oncle Piotr, l'ours de Sibérie, qui me file un coup de patte de temps à autre et surtout la toute belle Zoïa, ma pote commissaire, qui me tire du four quand ça devient trop chaud...
Enfin bref, je vais pas te saouler avec mes histoires, surtout que si tu veux les connaître bien à fond, t'as qu'à lire mes bouquins ! Mais je te donne quand même un petit conseil : si t'es fragile du cœur ou que t'es du genre pantoufles et mots croisés, passe ton chemin ma louloute. Je t'aurai prévenu !

D.Valko


Avis :

Ben Orton a créé Dari Valko. Dari Valko est un ancien légionnaire qui s'est reconvertit en bodyguard, il travaille en freelance. Pour sa première aventure, on part sur les traces d'un tueur d'une punky girl qui va vite se retrouver enchaîné à un autre meurtre dans le monde impitoyable des politiques... Vous verrez que le titre prend tout son sens en cours de route !

C'est un polar à la première personne. Dari Valko s'adresse directement à nous et nous tutoie en nous faisant des confidences, tout en avançant dans son enquête ! Un peu comme si nous étions son psy, son ange gardien assit sur son épaule. Le langage est familier, pas de chichi, tu connais ou te ne connais pas, tu finiras par comprendre, ne t'en fais pas !

Concernant l'intrigue, elle est intéressante, c'est assez bien bien menée même si je me suis doutée qui avait commis ces meurtres...
L'histoire est bien dosée, pas trop longue, pas trop courte, juste ce qu'il faut. Je pense que si ça aurait été plus long, le style de l'auteur allait perdre de son charme.
J'aime beaucoup la plume banlieusarde de Ben Orton, c'est une belle marque de fabrique qui lui va bien ! Le personnage de Valko est intéressant en tant que personne. Ce légionnaire au régime stricte a une vie bien mouvementée mine de rien ! Comme quoi : même en étant garde du corps, on a le droit à quelques péripéties !

Vous êtes adepte de polars, vous aimez rire, lire des romans décalés ? Vous n'avez pas peur de l'écriture à la première personne et que le personnage principal s'adresse à vous ? Ce polar est fait pour vous ! Vous passerez un très bon moment lecture, ça se lit tout seul et rapidement, on ne voit pas les pages défilées tant l'écriture est fluide et que le récit coule de source !


Note : 9,5/10

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire