lundi 23 novembre 2015

Secrets de maisons closes de Marc Lemonier

Je remercie Stéphane pour ce service de presse !


Résumé :

Entre fiction et documentaire historique, découvrez les légendes noires et roses des maisons closes. 
En trente-cinq histoires véridiques, Marc Lemonier dévoile trente-cinq « secrets », issus d’autant de bordels, de la Rome antique à l’Europe contemporaine. On y rencontre des clients célèbres, Gustave Flaubert, Guy de Maupassant, Pierre Louÿs, le Prince de Galles, Édith Piaf ou Martine Carol… On y découvre les bordels pour ecclésiastiques, les lupanars pour homosexuels et autres établissements réservés aux amateurs de flagellation ou de partouzes. Des mythiques Chabanais, Sphinx et One-Two-Two, aux pires taules d’abattage, ce livre évoque tous les aspects de la vie secrète des maisons closes 


Avis :

La création des lieux de débauche remonte à l'antiquité et disparaît en France en 1946. Ceci dit, il en existe ailleurs et si vous voulez réellement faire un tour dans une maison close par curiosité, il y en a encore en Belgique... Pour ma part, je ne suis pas curieuse à ce point là !
Marc Lemonier nous conte en 35 histoires, la progression à la fois chronologique et thématique de ce qui se passe dans ses maisons. L'auteur va nous faire pénétrer ses maisons à gros numéros, et nous révéler les secrets de certains de ces lieux, quelques-uns presque mythiques d'ailleurs !
La première nouvelle pose les "bases", ce qui est dû au vocabulaire mais ça n'enlève en rien au plaisir bien au contraire, on approfondit bien les choses et j'ai trouvé ça génial ! 
Je remercie grandement Marc Lemonier car grâce à lui, j'ai appris beaucoup dans cet ouvrage ! Saviez-vous que de nombreux auteurs étaient déjà entrés dans ce genre de maisons ? Ou qu'il y avait un règlement à ne pas prendre à la légère ? Les filles de joie avaient un emploi du temps, aussi et j'étais loin de me douter de ça. C'est certains, elles avaient des contraintes physiques mais pas que ! En fait, tout ce qui se trouve dans ses maisons ont plus d'importance qu'on pourrait le croire, comme les décors qui doivent éveiller les fantasmes, tisser des liens étroits avec la pornographie...
Il y a quelque chose qui m'a fait tilt, c'est qu'une maison close est au final comme un hôtel ! Oui, oui, vous lisez bien mais sans les prostituées évidemment ! Il y a des hôtels bas de gamme et des cinq étoiles, et bien figurez-vous que c'était pareil avec les maisons closes ! Il y avait des maisons bas de gamme et des maisons haut de gamme !
Ce qu'on apprend également dans cet ouvrage, c'est que les pratiques sexuelles de l'époque n'ont rien avoir avec maintenant, ce qui est normal de nos jours ne l'étaient pas à l'époque ! Les maisons closes permettaient ces dérives sexuelles que les homosexuels, les hétérosexuels ou les religieux pouvaient pratiquer à l'abri, uniquement avec des filles de joie ! Pendant ma lecture, j'ai eu l'impression que l'auteur a voulu rendre hommages à ces filles qui offraient leur corps pour le plaisir d'autrui... Je me trompe peut-être mais je l'ai ressenti ainsi...
C'est un ouvrage très passionnant, cela m'a permis d’en apprendre beaucoup sur les maisons closes (ce que c'est réellement et non les pré-requis que j'avais avant ma lecture). Si vous êtes comme moi, curieux et que vous avez envie d'en apprendre davantage ou d'apprendre tout simplement ce que c'est et comment c'était, je vous invite fortement à lire ce livre que je trouve très complet, l'auteur a fait un travail remarquable !
Ce livre est très agréable à lire, l'auteur à une plume simple mais très intéressante avec des touches humoristiques dosées à souhait !



Note : 9,5/10

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire