dimanche 29 novembre 2015

Egon de Callie J. Deroy

Je remercie L-s Ange pour avoir pensée à moi pour ce magnifique Service de Presse !
Je remercie également Callie d'avoir accepté cette interview, j'ai été soft avec mes questions et pourtant, j'en avais pleins mais je ne voulais pas vous spoiler !


Interview :
Question 1 : Est-ce que tu peux nous parler un peu de toi ?
Réponse : Il n'y a pas beaucoup à dire ! Je suis juste une tite nana de trente et un an, maman de deux petites filles, qui a fait des tas de choses très différentes avant de se lancer dans l'écriture. Des lettres, du stylisme, de la psycho... Et puis un jour, il n'y a pas si longtemps, la révélation ! J'ai trouvé ce que je cherchais : quelque chose qui me fasse vraiment vibrer. Je partage donc mon temps entre ma petite famille et ma passion dévorante pour l'écriture. Pas toujours facile de jongler avec tout ça, mais je suis super heureuse. Alors ça vaut le coup de se donner un peu de mal ^^

Question 2 : Comment t'es venue l'idée en créant les personnages de Stella, Egon que j'affectionne beaucoup, Sam qui est un être tout à fait à part et Charlotte (qui m'a prodigieusement énervée !) ?
Réponse : C'est Egon qui est arrivé en premier ! J'ai eu la chute de cette histoire en tête dès le début, et j'ai créé ce personnage pour arriver là où je voulais aller. J'ai fait les choses à l'envers, en quelque sorte ! J'ai essayé de le rendre différent des héros que l'on trouve actuellement dans la littérature romantique. Il vous paraîtra sûrement très énigmatique, d'ailleurs, jusqu'à ce que vous connaissiez son secret...
Stella est ce qu'elle est parce qu'il n'y avait qu'elle pour révéler cet homme hors du commun. C'est une héroïne que j'ai pris beaucoup de plaisir à faire évoluer, même si je n'ai pas été très tendre avec elle. Elle est fragile et forte à la fois, pleine de doutes, mais aussi d'espoir. Je l'aime bien, moi, cette petite ^^
Quant à Sam, j'aurais adoré avoir un homme tel que lui dans mon entourage. C'est pour cela qu'il s'est tout naturellement retrouvé aux côtés de Stella. On ne comprend ce personnage qu'à la fin, il est lui aussi "tranquillement" mystérieux.
Et Charlotte, moi non plus je ne l'aime pas du tout, cette peste ! Mais elle a son utilité malgré tout. Déjà, elle va vous faire râler un certain nombre de fois. Et j'aime bien vous faire râler un peu...
*D* : Un peu de sadisme^^ j'aime bien, ça pimente l'histoire !
*Callie* : Oui, il faut toujours être un peu sadique :p

Question 3 : Stella fait référence à Victor Hugo, l'un de tes auteurs favoris ? C'est un clin d’œil ou ça a une symbolique particulière ?
Réponse : Dans le livre, on apprend que la maman de Stella l'a appelée ainsi parce qu'elle aimait le poème de Victor Hugo du même nom.
La "vraie" maman de Stella, c'est moi, et c'est vraiment pour ça que Stella a été baptisée Stella ! J'adore ce texte et cet auteur, qui était un homme remarquable, avec de grandes qualités humaines. Et puis ça collait plutôt bien, je trouve, non ?
"Debout, vous qui dormez ! - car celui qui me suit,
Car celui qui m'envoie en avant la première,
C'est l'ange Liberté, c'est le géant Lumière !"
C'est beau...

Question 4 : Le côté fantastique de l'histoire, est très original ! Je ne m'y attendais pas du tout, j'ai l'impression que tu essaies de nous transmettre un message, que j'ai très bien compris
Réponse : Oui, il y a bien un message "caché" dans tout ça. Des choses que je trouve très importantes et que j'ai essayé de transmettre à ma façon. Les mots d'Egon sont bien sûr un peu les miens. J'espère juste que personne ne prendra ombrage du côté fantastique de cette histoire, car il s'agit bien de cela : du "fantastique".
Même si des fois je me dis que ce n'est pas complètement impossible, finalement. Et que ça ne serait pas si surprenant...
*D* : Personnellement, je pense avoir compris ce message, et il y a du vrai... Heureusement, que le côté "fantastique" est là pour maintenir l'équilibre de la balance 
Question 5 : Penses-tu nous faire un second tome ou tu ne donneras pas de suite ?
Réponse : Non, il n'y aura pas de second tome. C'est un one shot et ça le restera. Tout simplement parce que j'ai dit ce que j'avais à dire à propos de Stella et Egon, je vais les laisser vivre leur vie tranquillement. Je crois qu'ils l'ont bien mérité... ^^

Bonus !! Callie est en train de terminer un autre roman : "Délicieux Poison". Ce sera une romance érotique et fantastique mais plus sombre...
Elle nous réserve également une magnifique surprise avec une amie que j'aime beaucoup ! Et ça me fait vraiment plaisir mais pour le moment je vais garder ça pour moi ! Je ne vais pas tout vous dévoiler aujourd'hui !!
 
Résumé :
Que s'est-il passe le mardi 25 février 2014 ?
Personne n'a rien remarque, et pourtant, ce jour-la quelque chose a changé.
Qui est cet homme triste à fendre le cœur que l'on amène aux Papillons blancs ce soir-la ? Stella, employée dans ce foyer d'accueil depuis trois ans, n'en a pas la moindre idée. Pourtant, elle se sent vite attirée et prête à prendre tous les risques pour lui, même si elle devine que sous le chagrin qu'il porte en permanence se cache un lourd secret.
Qui est Egon ? Que dissimule-t-il ?
 
Avis :
Stella, vingt-six ans, vit seule depuis le décès de sa maman, elle a une amie Charlotte qu'elle a connu à l'école et a un travail dans un refuge pour SDF : les Papillons Blancs.
Un mardi soir, elle doit prendre une grande décision : intégrer un nouveau pensionnaire... Madame Mercueil est la directrice de l'établissement mais elle se trouve en vacances, Stella n'a pas le cœur à la déranger. Va-t-elle regretter son choix ?
Charlotte, la meilleure amie de Stella m'a grandement tapé sur le système, vous verrez, je suis sûre qu'elle vous fera le même effet ! C'est le personnage le moins attachant mais qui a une grande importance dans l'histoire ! A contrario, les personnages de Stella et d'Egon sont très attachants, captivants, chacun à leur façon. Callie J. Deroy a su nous montrer différentes personnalités, très bien faite, très bien décrite qui joue un rôle essentiel dans ce roman. Au cours de ma lecture, j'ai été bouleversé lorsque Stella a enfin retrouvé ce qu'elle cherchait depuis tant d'années et la déception fut tellement grande que j'ai versé une larme pour elle tellement c'était poignant.
Callie J. Deroy a mis mon cœur à rude épreuve, je suis passée par tous les sentiments : joie, rire, tristesse et larmes !
Je ne m'attendais pas du tout à ce qu'elle nous concocte un dénouement pareil ! Mais alors pas du tout ! J'ai été surprise par ce côté fantastique de l'histoire qui est des plus inhabituels, et ça nous change des autres romances.
 
Note : 9/10

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire